Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Urbanisme - Page 4

  • Fini le port, Tournez manèges

    Le mois de "Concertation" s'est achevé hier soir, donc les dossiers (témoins des positions avancées) les cahiers d'acteurs, les cahiers d'observations, la liste des commentaires FB, vouiiit !!....  ce matin tout est passé à la trappe. Du projet de port de plaisance qui ne nous plaisait pas, seriné en tête des actualités depuis des années sur la page d'accueil de Val d'Europe (Agglomération) il ne reste plus rien à l'affiche.

    Sauf, si on cherche bien, en arborescence Urbanisme, une vieille liste de prétentions conçue probablement un premier avril 2017 et affichée le 3 et que je reproduis ici, pas certain qu'elle y soit encore demain.

    Et si on prenait la Marne depuis Coupvray pour rejoindre la Champagne ?

    Un port fluvial à Coupvray

    En se promenant sur les rives de la Marne, on se met à rêver d’une offre de plaisance et touristique fluviale implantée sur la commune de Coupvray.

    À mi-chemin entre Paris et Reims (ville désormais inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO), ce projet deviendra une halte incontournable à tout un territoire.

    Cette nouvelle offre touristique, proche de la nature, s’inscrira dans un modèle de développement plus durable, offrant aux Valeuropéens, mais aussi aux touristes et usagers, un écrin de verdure privilégié et propice aux balades autour du canal de Chalifert et de la Marne.

    Le projet, dont la superficie devrait atteindre 25 000 m², proposera une centaine d’anneaux. Il répondra à la nécessité d’un véritable port de plaisance ainsi qu’à la demande croissante d’emplacements pour bateaux de croisières et mariniers.

    Cette nouvelle halte de tourisme fluvial, qui intégrera les grands flux allant de Reims à Paris, nous permettra, par une offre différenciée, d’affirmer et de renouveler le modèle de développement de notre territoire.
    Un beau projet pour un grand territoire touristique !

    A relire cette annonce si optimiste, on peut se demander si on a affaire à des élus gestionnaires d'un établissement (EPCI) au service des populations ou à une agence de voyages aux dents longues. - en fait plus d'agence immobilière bien maitrisée.

    La page originale et ambitieuse se trouve encore, accompagnant les Villages Nature, au grand sud du territoire et l'Arena on ne sait plus trop où, résidu du projet Roland-Garros mais sans gros enthousiasme, son président porteur ayant préféré garder son refuge de Sénateur, qu'un poste de minoritaire en commune.

    *ajout 20 h 45 *** Le lien sur les documents n'était plus actif dans la journée sur le site de VEA, par contre il perdure sur celui de la commune, la même nouvelle version est désormais remise en ligne sur les deux sites.
    Il n'a pas été précisé qui établissait le rapport de concertation, (MO ou MO déléguée? avec quel budget).
    A partir de quand serait arrêté sa dernière écriture, et à partir de quand (vote en conseil communal ou conseil d'agglomération et les délais et procédures de contestation possibles).

    Ajout du Dimanche 6 décembre 2020: Ce n'était bien qu'une illusion:  la volonté de transparence, contraire à l'affichage en délibération en février 2020, contraire au planning de réalisation dans la concertation "durée de 15 jours à 3 mois" se concrétise ici:      

         
     
    Désolé... Le lien a expiré.
     
    Le lien a été configuré pour expirer après un certain laps de temps. Contactez la personne qui a partagé ce lien avec vous.

     
         

    Lire la suite

  • VEA Petits cachotiers

    Cette petite note juste pour afficher un bilan.

    Vous le savez nous sommes confinés, les sorties doivent être "motivées" donc passer chaque jour devant les affiches pour voir ce qui avance est plutôt à éviter.

    Et puisque nous vivons une époque moderne, consulter les sites sur le WEB est plus rapide et plus sûr.

     

    Mais le VEA n'est pas de cet avis: ainsi le compte-rendu du conseil communautaire du 17 octobre est soigneusement retenu secret (celui du 9 juillet seul consultable en ligne).

     

    Donc on apprend que n'étant qu'une information par mise à disposition du public, la Modification Simplifiée N3 du PLUI a été entérinée, (les pièces ne sont plus visibles depuis le soir même de la clôture le 7 août), mais réponses au PAA et adoption réalisées en délibération du 17 octobre, le manque de transparence est décidément une caractéristique de la nouvelle équipe de gouvernance, tous les élus communautaires l'acceptent-ils. Silence signifie-t-il complicité ou écœurement?

     

     

     

    Lire la suite

  • Coupvray "Black Friday" sur le port.

    *image

    Un détail vous a-t’il échappé dans ce volumineux dossier de Concertation entre la Maitrise d'Ouvrage (Mairie Agglomération Val d'Europe) et ... les acteurs absents puisque non invités, les habitants.

     

    Ce détail il se voit un peu: la répartition, qui tient tant à cœur de l'adjoint à l'urbanisme: celui de l'implantation des logements sociaux. Oui les logements sociaux sont bien prévus dans deux emplacements situés tant au nord qu'au sud de la Route de Lesches. Cette route est l'objet principal des interpellations (par sms) et  quolibets adressés lors de la conférence en live Facebook.  La règle du PLH environ un tiers des presque 300 logements envisagés. 

    Lire la suite

  • Il faut la battre pour que la mayonnaise prenne.

    Ainsi peut-on résumer ce que déclenche ce projet de port avec une enquête de "Concertation emportant modification du PLUI de Coupvray seulement" programmée pendant une période où les contacts sont déconseillés. Les échange réduits à des dialogues de sourds entre élus masqués, entre-eux sans oser regarder en face les caméras, hésitants dans leurs affirmations imprécises et spectateurs identifiés par leurs noms ou pseudos signant quelque commentaire maladroit, un pouce levé, un cœur! ou une grimace, mais pas de bras d'honneur?

    Comment affirmer quelle réponse est apportée à quelle question, ou quelle interjection commente quel propos flou ou parole ?

     

     

    Lire la suite

  • Coupvray, la catastrophe annoncée

    Il est affiché sur les panneaux lumineux aux rond-points d'entrée de Coupvray (par la rue d'Esbly à l'est, par la rue de Lesches au nord-ouest), si vous roulez assez lentement pour l'apercevoir et le lire, un message avec le mot "catastrophe".

     

     

    Lire la suite

  • Vous avez dit Concertation?

    Note complétée le 13/11 14h.

    Si le terme dans la compréhension générale du public reste bien proche de la définition du dictionnaire (Le Larousse)   action de "se concerter"  soit pour plusieurs personnes (physiques ou morales) d'assembler leurs idées pour tendre à une réalisation commune, il semble que son interprétation dans le cadre administratif soit bien différente.
    L'analyse qui en est faite dans le cadre de la participation des citoyens à la gouvernance de leur cité est détaillée sous la plume de Jean-Eudes Beuret *. J'en extrais la comparaison suivante entre Consultation et Concertation:

    "Certains auteurs n’établissent pas de distinction nette entre consultation et concertation et situent ces deux opérations sur un continuum. Ainsi, pour Mermet (1998), la  concertation ne diffère de la consultation que par le fait qu’elle « va plus loin qu’une simple consultation en cela qu’elle tente d’adapter les décisions aux besoins des acteurs en ajustant les intérêts de chacun ». Nous retrouvons cette absence de distinction dans la façon dont certains acteurs utilisent le terme de concertation, à commencer en France par la Commission nationale du débat public, selon laquelle « la concertation est une attitude globale de demande d’avis sur un projet, par la consultation de personnes intéressées par une décision avant qu’elle ne soit prise ». D’autres auteurs séparent très clairement la concertation de la consultation, la première étant marquée par des rapprochements, la traduction du langage des uns et des autres pour aller vers un langage commun et une construction collective, autant de choses qui ne figurent pas dans les objectifs d’une consultation. C’est avant tout l’existence ou non d’une construction collective qui permet d’établir une distinction claire entre consultation et concertation. Cette distinction semble importante, pour éviter la frustration ressentie par des acteurs invités à une concertation, qui s’attendent à être associés à un processus de construction collective, et ne sont invités qu’à exprimer un avis, souvent de façon très ponctuelle."

     L'organisation du Débat Public suit dans le même ouvrage * :

    "Les conflits d’aménagement ont ainsi fixé les trois grands enjeux que les textes instituant le débat public ont eu à traiter : ouvrir l’élaboration des projets suffisamment en amont pour que le public puisse avoir une influence sur la décision, créer un tiers organisateur du débat pour garantir la possibilité d’un dialogue dans une situation d’asymétrie des expertises et des pouvoirs, équilibrer le dialogue en desserrant le monopole d’expertise des maîtres d’ouvrage."

     

     

    Lire la suite

  • Une consultation rapide et sabotée?

         

    Telle est la présentation de "l'enquête environnementale" sur l'extension de l'entreprise de compost sise au Val d'Europe.

     

    L'accès à cette enquête présentée sur le site de la Préfecture en numérique est difficile.

    C'est déjà un labyrinthe et suivre le chemin est pénible. Bien entendu  se rendre dans une mairie pour consulter le dossier est possible (mais bien douteux avec les règles de confinement). Alors choisir un jour de présence du commissaire enquêteur, juste pour se plaindre qu'il sera difficile en moins d'une heure de consulter, comprendre les explications de 3 gros dossiers totalisant plus de 200 pages.

    Et qui n'a pas ressenti les odeurs de ce compost (au feu rouge de la RD934, au rond point de Chessy, dans Chessy en particulier autour du siège de VEA témoignage du 14 octobre à l’enquête PLUI), dans Coupvray devant la place de la Forge, ou à l'entrée du parc?  Demandez aux enfants qui fréquentent le Poney-club de Chalifert, qui distinguent très bien la putréfaction de l'odeur du fumier de cheval! On nous fait croire (texte repris dans l'étude au "cas par cas" de dispense d'étude d'impact) que le vent ne vient majoritairement pas du sud et de l'ouest, qu'il ne transporte pas les poussières lors du broyage à l'air libre , qu'il ne porte pas les particules et les gaz dans la vallée, surtout que depuis qu'il existe ce compost n'a jamais rien réalisé comme il s'y était engagé et "promis" dans sa déclaration initiale. Il faut se lever à 6h du matin par des journées de brume pour constater la vallée embaumée! Que dire de nos poumons? Devrons-nous pour nous protéger porter à demeure des masques?

     

     

    Lire la suite

  • Canal de Chalifert

    Quelle étrange attention , soudain à Coupvray sur ce canal.

     

    Nommé habituellement canal de "Chalifert à Meaux", selon probablement l'habitude centralisatrice française, de Paris à la province. Mais plus techniquement de Meaux à Chalifert, puisque ce "raccourci" entre ces deux points d'une boucle de la Marne a sa prise d'eau  plus de 2 mètres plus haut à l'écluse de Meaux  qu'à sa confluence de retour après l'écluse "14" les numéros ne trompent pas.

    plan guide fluviacarte Chalifert Esbly.JPG

    Entre Chalifert et Esbly, le canal traverse Coupvray mais curieusement son écluse indispensable pour réguler la traversée du tunnel sous la côte de Chalifert, s'appelle écluse de Lesches. Est-ce pour se venger de ce dédain du rôle joué par notre territoire  que la municipalité actuelle souhaite qu'un port porte son nom?

    em 1850 pont.JPG

     

     

    Lire la suite