Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Enquetes à foison sur Val d'Europe

On apprend (mais pas dans les news de la commune de Coupvray), que des enquêtes environnementales sont lancées par les services de Val d'Europe Agglomération.

Celle qui concerne Coupvray ouverte du 17 janvier au 16 février.

Le commissaire enquêteur recevait hier 18 janvier en mairie de Chessy - siège de l'enquête. (commun aux 3 enquêtes).

 

 

 
Ru de Coupvray 
Le Bicheret à Chessy 

Ru des Gassets à Serris

 

Les marchés d'étude et d'entretien ayant été passés il y a quelques mois avec l'entreprise locale Terideal Agrigex proche du Compost à Chalifert, on peut penser que ce sont des ingénieurs particulièrement conscients des problèmes (débordement, inondations, nuisances olfactives, moustiques ...) qui seront très sensibles aux observations que nous pourrons adresser par l'entremise de ces enquêtes.

Pour préparer d'éventuelles remarques   la consultation des dossiers peut se faire depuis internet sur la plateforme préfecture.

En particulier sur le bassin versant du ru de Coupvray

Où l'on peut "enfin" voir le détail des interventions liées à la chaine de l'eau (suite à l’enquête publique de 2007). Il est toutefois curieux que le Bassin BEP26A soit mentionné dans cette enquête avec la mention IOTA "à réaliser".

 

Ajout 20 janvier :   Sur le site enquêtes-publiques relayé par la préfecture
l'accès aux dossiers et aux observations  se fait par les onglets du menu.

Ajout 22 janvier :   quelques photos récentes.

         environnement,bassins  environnement,bassins

 

 

 

Ajout 27 janvier :   quelques corrections : enquête précédente 2007-2008,
dans le dossier il est marqué parfois 23 ou 23a, comme restent quelques titres "ru des Gassets".

 

Ajout du 28 janvier : Suite aux nombreuses demandes  :  images de la carte de vœux distribuée vers le 15 janvier.

                                                               Confiance, Voyant, Braille                  environnement,bassins

 

                                                                  

Commentaires

  • Avis d'enquête invisible sur le site de Coupvray, c'est bien en phase avec la carte de vœux distribuée hier dans les boites aux lettres des habitants, qui porte le slogan:

    "avancer les yeux fermés vers 2022"

    Quelle bonne idée de nous faire fermer les yeux, mais c'est plutôt le nez qu'il faudrait fermer, ou les oreilles car la pollution des odeurs et le bruit de circulation sont désormais constants.

    Fermer les yeux pour ne pas voir les immeubles le long de la rd934, fermer les oreilles pour ne pas entendre les chasseurs les dimanches matin autour du bassin 27, ou pour les affichages immobiliers ou électoraux abusifs?

  • La municipalité a vraiment bien choisi son slogan ! Qui n'est pas valable que pour 2022 mais depuis plusieurs mandats, les municipalités qui se suivent nous demandent de les suivre les "yeux fermés". Les infos diffusées sont vides de sens, le journal juste une diffusion associative et à destination de nos chères têtes blondes !!! Et l'on se demande en quelle direction tirent les chasseurs vu qu'il y a toujours un chemin praticable par les piétons, une route, ou un groupe d'immeuble, des chantiers, vers lesquels il est interdit de tirer ?... Même dans les champs s'installent des parcs d'attraction, sans autorisation justifiée (popcorn labyrinthe), de Disney ou préfecture. Circulez, y à rien à voir !!!!!

  • Participation en observation puisque manque évident d'information sur les sites des communes, ce qui restreint le délai de lecture et de rédaction d'observations.

    Pour prendre date!

    https://www.enquetes-publiques.com/Enquetes_WEB/FR/EP21494/Consulter/false/false.awp

  • Confirmation , les Avis en A3 jaunes, sont placés surtout près des bassins, parfois sur quelques panneaux municipaux (pas sur ceux marqués "Informations Val d'Europe" qui sont d'ailleurs bien négligés (sales illisibles) et particulièrement vides donc les délais d'affichage non respectés, comme sur le site.
    Apparemment l'information d’enquête publique pour être valide n’inclus pas les collectivités locales, la simple parution dans la presse peut suffire, à l'ère où nous sommes avec les contraintes Covid l'obligation de télétravail, où même les journaux papier disparaissent seule la publication légale semble être la règle de base. Pensez ce que vous voulez de la nation numérique. Il y a probablement la loi, mais aussi l'éthique , la transparence, la démocratie, le respect des administrés, électeurs et contribuables.

  • Pas davantage d'information dans le "Magazine" publicitaire de la mairie trouvé cette semaine daté de "janvier".
    Et ceux qui en 2014 titraient leurs campagnes électorales de "Village" signent leurs articles dans ce Magazine de "Ville de Coupvray". Il est démontré que c'est leur seule motivation, urbaniser et vendre, en dépit des pollutions et de la destruction d'un coin préservé.

Les commentaires sont fermés.