Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Santé

  • Oter ou Tomber les masques?

    Un exploit que tentent président et gouvernement:

    "En même temps" sortir du confinement et permettre d'ôter les masques et pour les candidats aux élections départementales et régionales faire tomber les masques.

    C'est en tout cas ce qui peut être constaté dans les batailles de constitution de listes.

     

    Si les masques sont déjà tombés pour la chambre des paires cantonales (les LR et Agir se sont dévoilés après des années cachés "Sans Etiquette") la lutte est beaucoup plus serrée derrière les têtes de liste Régionales.

     

    Lire la suite

  • Il faut la battre pour que la mayonnaise prenne.

    Ainsi peut-on résumer ce que déclenche ce projet de port avec une enquête de "Concertation emportant modification du PLUI de Coupvray seulement" programmée pendant une période où les contacts sont déconseillés. Les échange réduits à des dialogues de sourds entre élus masqués, entre-eux sans oser regarder en face les caméras, hésitants dans leurs affirmations imprécises et spectateurs identifiés par leurs noms ou pseudos signant quelque commentaire maladroit, un pouce levé, un cœur! ou une grimace, mais pas de bras d'honneur?

    Comment affirmer quelle réponse est apportée à quelle question, ou quelle interjection commente quel propos flou ou parole ?

     

     

    Lire la suite

  • Le bout du tunnel?

    C'est un signe qui ne trompe pas, à l'ouverture la bourse américaine du mercredi 11 est au plus haut.

    Quel est le signe déclencheur le plus important? La victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle des US, l'annonce de 90% de résultats "positifs" aux tests de vaccination par le laboratoire Pfizer?

     

    On a échappé de peu à l'annonce la veille de l'élection, de quoi faire hurler le squatteur de la grande chaumière blanche, les scientifiques ont attendu le lundi.

     

    Alors on dé-confine bientôt? puisque maintenant on reprend espoir, 90% d'efficacité (la grippe annuelle c'est tout juste 50%). Nos gouvernants nous assurent que les commandes sont passées, surtout la Commission européenne a cassé une fois encore notre tirelire, nous en aurons tous. On ne dépendra ni des Chinois, ni des Russes (qui revendiquent 92% pour leur "Spoutnik"), juste des Américains mais comme maintenant ce sont les Démocrates ... 

     

     

    Lire la suite

  • Une consultation rapide et sabotée?

         

    Telle est la présentation de "l'enquête environnementale" sur l'extension de l'entreprise de compost sise au Val d'Europe.

     

    L'accès à cette enquête présentée sur le site de la Préfecture en numérique est difficile.

    C'est déjà un labyrinthe et suivre le chemin est pénible. Bien entendu  se rendre dans une mairie pour consulter le dossier est possible (mais bien douteux avec les règles de confinement). Alors choisir un jour de présence du commissaire enquêteur, juste pour se plaindre qu'il sera difficile en moins d'une heure de consulter, comprendre les explications de 3 gros dossiers totalisant plus de 200 pages.

    Et qui n'a pas ressenti les odeurs de ce compost (au feu rouge de la RD934, au rond point de Chessy, dans Chessy en particulier autour du siège de VEA témoignage du 14 octobre à l’enquête PLUI), dans Coupvray devant la place de la Forge, ou à l'entrée du parc?  Demandez aux enfants qui fréquentent le Poney-club de Chalifert, qui distinguent très bien la putréfaction de l'odeur du fumier de cheval! On nous fait croire (texte repris dans l'étude au "cas par cas" de dispense d'étude d'impact) que le vent ne vient majoritairement pas du sud et de l'ouest, qu'il ne transporte pas les poussières lors du broyage à l'air libre , qu'il ne porte pas les particules et les gaz dans la vallée, surtout que depuis qu'il existe ce compost n'a jamais rien réalisé comme il s'y était engagé et "promis" dans sa déclaration initiale. Il faut se lever à 6h du matin par des journées de brume pour constater la vallée embaumée! Que dire de nos poumons? Devrons-nous pour nous protéger porter à demeure des masques?

     

     

    Lire la suite

  • Des maires contre Le Maire, on s'y perd.

    Ce second "confinement" assoupli se veut de rigueur, après "l'en même temps", on nous ressort le "oui mais".

    On a tous aimé les "passe muraille",  Fantomas  et autres monstres gentils ou terrifiants.

    Il faut bien l'admettre, lutter contre l'ennemi invisible c'est perdu d'avance, sauf miracle. Le miracle nos civilisations "occidentales" évoluées généralement n'y croient plus sauf en prenant des tickets de la Française des Jeux.  Alors que ce soit l'infime minus Virus d'un nanomètre qui se fait transporter par notre souffle et nos postillons ou l'arme d'un fanatique d'occasion, l'isolement, le confinement  sont les réactions primaires de l'homme retournant dans sa grotte, auprès de son foyer.

     

    Lire la suite

  • Et on passe au rouge

    Le Coronavirus continue à déstabiliser les actions politiques.

     

    Mal invisible, qui peut dire j'y échappe? Donc la prudence impose la seule précaution disponible: le masque.

     

    L'île de France de nouveau placée en zone rouge - Seine-et-Marne comprise, entraîne une règlementation stricte: et jeudi le préfet à décidé l'obligation de port du masque autour des gares à partir du samedi 29 Août (dans un environnement de 50m), dans et devant les écoles à partir du 1er septembre. Le non respect de cette obligation prévue pour un mois entraîne un risque de verbalisation et le paiement d'une contravention de 135€.

    Le non respect fait aussi prendre un risque de réception et de transmission du virus, comme on le constate par l'augmentation des cas détectés lors des tests PCR. Bien entendu les gestes barrières, la distanciation physique (1m en France, 2 m en Allemagne!) les mesures d'hygiène lavage des mains, usage du gel hydroalcoolique si besoin sont complémentaires.

     

    Lire la suite

  • Grande Sortie masquée

    En début d'année passée, le sujet c'était "Le Grand Débat National" pour chercher une issue à la crise des Gilets Jaunes.

    En écrivant ma rubrique sur le week-end de Pâques, et l'état de réflexion sur la crécelle du 21eme siècle que représentait pour moi une application sur smartphone, je ne pensais pas que l'état qui se positionnait comme la 6eme puissance mondiale se retrouverait à un tel niveau que les Préfets soient obligés de faire la manche.

    Donc ce ne sont pas des œufs qu'il fallait chercher à Pâques, pas non plus des infos sur la crécelle, mais la vraie crise ce sont les masques. Ce message repris par les maires du Val d'Europe sur leurs sites d'information municipales, comme à Coupvray ou plus simplement à Magny-le-Hongre copié ci-dessous:

     

    Lire la suite

  • Stop Covid ? Quelle application?

    Puisque le virus semble s'être bien installé à travers le monde, que faute de traitement qui permettrait d'éviter l'aggravation et en l'absence probablement pour longtemps d'une prévention par la vaccination.

    Puisqu'il ne sera pas supportable de rester confiné au delà de 2 mois, car notre économie comme nos psychologies y succomberaient davantage que par l'épidémie.

    Il nous fut proposé de partout dans le monde un moyen moderne de distinction des personnes atteintes. Contrairement à la peste ou à la lèpre, le malade n'est pas "marqué" par la maladie, souvent même le porteur ne le sait-il pas encore. Les symptômes se déclarent ou non, alors que la contagion est présente. (C'est aussi le cas délicat de la lèpre).

    Nous avions déjà signalé que dans l'ancien temps, c'est par la crécelle qu'on signalait la présence d'un infecté afin d'éviter son contact. A notre époque de monde "branché" c'est par les ondes que nous devions être prévenu. L'Asie nous en apportait semble t-il la preuve.

    Lire la suite