UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Politique locale - Page 2

  • Des vedettes sur les marches.

     

    Cannes 2017 les marches du Casino pour l'ouverture du Festival.

    Paris l'entrée de l'Elysée pour la photo du premier ministère Macron.

    Paroles de président en préambule de conseil, "quelques images" pour la populace sont largement distribuées par tous les médias.

     

    Après l'échec de la France à l'Eurovision et pas de tremplin pour disque d'or dans un escalier, nous allons avoir prochainement le mythique défit de Roland Garros et son podium.  

    Pour la compétition à l'organisation de la prochaine grande exposition internationale, celle de 2025, on ne sait pas si l'escalier du globe sera posé dans l'espace "papillon" du Val d'Europe.

     

    Lire la suite

  • Campagnes au Val d'Europe

    La Communauté d'Agglomération du Val d'Europe, qui est composée encore actuellement des cinq communes initialement réunies en 1987 en SAN, se prépare discrètement à un affrontement de ses élus dans les campagnes électorales des législatives.

     

    LES campagnes puisque la simplification n'est toujours pas de mise dans notre marqueterie électorale.

    Partagées dans le passé entre les cantons de Lagny et de Thorigny, regroupées depuis 2014 dans le canton de Serris. Les communes sont toujours éparpillées sur les circonscriptions Torcy au nord qui comprend Thorigny, Roissy-en-brie et Bussy-st-Georges, et Coulommiers au sud incluant Esbly, Crécy, La ferté Sous-Jouarre.

    D'autres divisions existent comme l'Unité Urbaine de Paris pour Chessy mais pas pour les 4 autres communes, cela concerne certaines règles et partages financiers, mais non les élections. La consultation des cartes INSEE est pour cela nécessaire.

    Les habitants qui se retrouvent dans certaines occasions comme observateurs des conseils communautaires, ou dans les fêtes communes organisées par l'intercommunalité, ignorent parfois qu'ils ne pèseront pas dans les mêmes groupes et ne voterons pas pour les mêmes candidats portant parfois les mêmes étiquettes.

    Où en sommes nous, à la veille du dernier jour avant le dépôt des listes fixé à vendredi 19 au soir? 

    Lire la suite

  • Pétitions LR

    C'est affreux.

    L'absence de tweets de la présidence, le manque de commentaires "en off" de son action par le président, l'attente des annonces tiennent en haleine les Français devant leurs écrans.

    Les etards répétés, les annonces décalées, c'est affreux pour les journalistes, pour les programmateurs d'émissions radio et télé, les chroniqueurs et pigistes des quotidiens. Sûr, tous ces chamboulements des pratiques, politiques et médiatiques, font accélérer les comptes, et probablement relancer l'économie coté médias voire même édition et pâte à papier.

    Et ceux qui sont le plus en peine d'orientation, ce sont les candidats aux élections législatives, quels que soient leurs partis, ils ne savent pas bien encore qui ils auront en face d'eux, comment bâtir leurs arguments.

    PS et LR, ne sont pas sûrs que leur liste ne sera pas grignotée par un "transgressif" qui accepterait un poste dans le nouveau gouvernement, et par qui, comment le remplacer?

     

    Lire la suite

  • Des impôts pour l'expo

    Dans la frénésie de la campagne pour les présidentielles, nous en oublions les projets.

    Car souvenons-nous que notre secteur est une terre à construire.

    Si l'appétit de Marne la vallée a failli s'arrêter au milieu des années 80 en oubliant le secteur 4, l'arrivée de l'opération Disney, dont la World Company célèbre cette année le trentième anniversaire de son installation, (et le 25eme de l'ouverture du parc) fut le signe d'un transfert de souveraineté de 1800 hectares de territoire national aux lois américaines. Cette "convention de 87" est finalement très proche de celle que le territoire de Panama détaché de la Colombie a dénoncé pendant 93 ans pour récupérer la "zone du canal".

    Lire la suite

  • Rififi à Magny

    Bien discret l'entrefilet du Parisien du 28 février au sujet du changement au sein du Conseil Municipal de Magny-le-Hongre.

    L'absence de présentation des procès-verbaux sur le site depuis la fin d'année 2016, laissait comme un signe de flottement dans la gestion municipale. Déjà les démissions s'égrainent dans les différentes listes issues des élections de mars 2014. A mi-mandat, il y a visiblement fatigue et divergences, cela aura t-il une conséquence dans la conduite des projets dans l'agglo? Les concitoyens qu'ils soient de Magny ou de l'ensemble des communes du Val d'Europe auront ils en dehors des bruits de couloir, droit à une explication sur les raisons des clivages?

     

     

    Lire la suite