Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ethique

  • Les Initiés

    C'est surprenant comme les mots prononcés lors d'un évènement préparé, peuvent encore laisser filtrer les intentions cachées, le caractère réel du personnage qui les prononce.

    A la tête de la Nation, on voit ainsi un président qui a fait ses preuves comme acteur dans sa jeunesse avec une maitresse attentive, dépasser son texte appris par cœur, pour se laisser emporter par l'enthousiasme qu'il a déclenché dans une foule fascinée. Garder sa voix maitrisée, puis s’exclamer des mots venant spontanément et finir entrainé les cris hystériques par lâcher une bourde à mettre le feu dans l'assistance.

    Maintenant, figé devant la caméra, fixant le prompteur, comme dans les théâtres d’antan on saisissait le souffleur, ne plus faire un écart avec le texte soigneusement élaboré avec son équipe de spécialistes en communication.

    Car les journalistes, les psychologues, des linguistes, les statisticiens, ... sont avides des mouvements de lèvres, des regards en coin, des rides de sourires ou de fatigue, qui entourent la parole de l'édile au supplice de la confrontation.

    A ce niveau nous avons les experts, mais plus proche de nous, dans nos territoires délocalisés, au petit niveau de la déclinaison locale, des petites affaires, c'est comment?

     

    Lire la suite

  • Stop Covid ? Quelle application?

    Puisque le virus semble s'être bien installé à travers le monde, que faute de traitement qui permettrait d'éviter l'aggravation et en l'absence probablement pour longtemps d'une prévention par la vaccination.

    Puisqu'il ne sera pas supportable de rester confiné au delà de 2 mois, car notre économie comme nos psychologies y succomberaient davantage que par l'épidémie.

    Il nous fut proposé de partout dans le monde un moyen moderne de distinction des personnes atteintes. Contrairement à la peste ou à la lèpre, le malade n'est pas "marqué" par la maladie, souvent même le porteur ne le sait-il pas encore. Les symptômes se déclarent ou non, alors que la contagion est présente. (C'est aussi le cas délicat de la lèpre).

    Nous avions déjà signalé que dans l'ancien temps, c'est par la crécelle qu'on signalait la présence d'un infecté afin d'éviter son contact. A notre époque de monde "branché" c'est par les ondes que nous devions être prévenu. L'Asie nous en apportait semble t-il la preuve.

    Lire la suite