UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

compost

  • Echanges dans le parc du château de Coupvray

    Ce samedi, les services techniques de la mairie ont organisé une visite du parc autour du thème de la nature.

    Le temps passe vite et auront nous les résultats des polémiques de l'année dernière nées autour de la présentation des activités de compostage sur le territoire? Nous avons remarqué à plusieurs reprises dans l'année des odeurs dues à cette activité. Saurons nous cette année nous présenter les certificats de contrôles , les assurances de qualité et le traçage des matériaux traités?

    Comme référence on peut se rapprocher du syndicat officiel de traitement des déchets auquel nous appartenons par le biais du San Val d'Europe: le Smitom qui donne les normes à respecter. Récemment encore en nous rendant par exemple au Comité du San le 24 avril nous ressentions les relents de décomposition sur la départementale 934 vers le feu d'entrée sur Disney.

    Alors en plus de "bucoliques" ces vites seront elles "saines". Et le compost s'il est encore distribué, suffisant pour des décorations florales, acceptable pour des cultures légumières?

     

  • Evasion fiscale et travailleur déplacé

    L'évasion fiscale, est toute relative. Tous la critique, se récrient et la nient, mais chacun l'organise soigneusement. A toute évasion fiscale, correspond un avantage fiscal consenti par un tiers ou un intérêt à recevoir.

    A preuve le dernier discours de notre Président à l'adresse des investisseurs étrangers invités ce lundi à une conférence bidule, nouveau comité des temps gagnés.

    Lire la suite

  • Jeu de piste

     

    La démocratie de la Maire de Coupvray "qui ne se représente pas en 2014" mais "passe la main" se trouve bien représentée par la variation des contenus des comptes-rendus de Conseils Municipaux, présentés sur le site de la Mairie.

     

    Un avis de la rédaction du Parisien du 19 courant, précise (comme un droit de réponse) que madame Dogit n'a jamais adhéré à l'UMP, et corrige ainsi la seule initiative du journaliste dans cette information transmise par la mairie comme l'a confirmée la Maire à la fin du conseil de lundi.

     

    Donc il s'agit pour comprendre la politique municipale, non seulement de lire les CR sur le site, mais de les comparer lors des changements de version, probablement après contestation interne.

     

    Entre la version du PV présent sur le site quelques jours après le conseil du 23 septembre et l'actuel (est-il définitif?) lisible le 20 novembre, on note 3 changements essentiels:

    Le compte-rendu du précédent n'est plus voté "sans remarques" à la majorité mais

    "Monsieur Barbier indique que le compte rendu ne reprend pas les termes de ce qui avait été dit lors du conseil."

    Remarque minimum, sans autres explications, ce qui en dit long puisque cette observation est parfaitement approuvée par l'intégralité des conseillers, sauf l'auteur lui même, au conseil qui approuve ce PV le 18 novembre.

    Ce qui avait été dit c'est probablement en premier que le compte-rendu précédent était déjà contesté, et cela remonte ainsi de compte rendu en compte rendu, donc que la majorité des conseillers, depuis de nombreuses années, approuvent des diffusions de CR de conseils qui sont édulcorés, déformés, que l'équipe qui dirige cette mairie, agit sinon dans le mensonge au moins dans le masquage des contradictions.

    Deuxième changement: est ajouté sur la question du lancement de la procédure de ZAC de la DHUIS (Zac non de logements mais d'activités) l'échange suivant:

    "Gérard Barbier demande si le travail sur la ZAC a été évoqué lors de la commission d’urbanisme.   Fernand Verdellet : Oui à la dernière commission d’urbanisme "

    En fait , si je m'en souviens bien, la question était générale, et concernait le regret sur tous les sujets, (Budget supplémentaire, ZAC, PLUI, ..)  d'avoir la position des membres de la commission concernée (urbanisme, finances, ..), où il n'était pas présent, et les questions qui avaient fait l'objet d'un débat, donc le regret de ne pas avoir trouvé les comptes-rendus joints à la convocation au conseil. Par contre point plus important le périmètre en projet de cette ZAC aurait put être décrit, il a été dit qu'il comprenait la surface occupée par l'entreprise de compost, et Gérard Barbier faisait surtout remarquer le risque de pérennisation et de normalisation de cette activité.

     

    Enfin, puisque dans ce jeu de piste, il y a trois "différences", au sujet du débat du PLUI.

    De ce fameux débat il ne filtrera rien de négatif, mais est rajouté au PV la liste des points présentés par le SAN pour justifier cette étape supplémentaire dans l'uniformisation du secteur et la fusion des modes de vie et conditions urbaines, futur nivellement dans l'intégration dans la mégalopole de Marne la Vallée.

    La position des élus? y a t'il eu des divergences? les habitants n'en sauront rien, le PV est muet. Et regret encore de compte rendu de la commission d'urbanisme qui s'était tenue préalablement à ce conseil sur ce sujet, et qui a été réclamé.