Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

démocratie

  • Val d'Europe dans le secret des délibérations.

    Qu'il est étrange de recevoir les informations sur les délibérations en Conseil de l'Agglomération du Val d'Europe (VEA) par des liens adressés depuis les sites des communes extérieures.

    Que se passe t-il au juste dans la gouvernance de l'Agglo?

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique 1 commentaire
  • PLUI revision n4 annoncée

    Affichage de nouvelle Enquête Publique pour Révision "allégée" (réduite aux suppressions de protections) à la suite de la concertation. Il semble donc que la dérogation d'enquête suite à la consultation de la commission environnementale n'ait pas été suffisante.  Une claire explication de la procédure aurait été bienvenue, peut-être la trouvera-t-on avec le lancement annoncé sur le site de Val d'Europe Agglo.

    Interventions pendant l'enquête, sur place ou en ligne du 4 avril au 4 mai 2019 12h30.

    -----

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique Locale, Urbanisme 2 commentaires
  • Grand Débat: phase 1 Le recueil.

    Le Grand Débat National lancé par le président de la République comme alternative aux manifestations des Gilets Jaunes, s'est officiellement terminé le 15 Mars. Afin de permettre l'enregistrement des fiches questionnaires avec un délai supplémentaire jusqu'au 18. Nous avons donc recueilli les derniers chiffres du portail du Grand Débat.

     

    Nous y avons aussi consulté quelques "doléances" dans les CR de réunions locales et réponses aux questionnaires. Les propositions sont parfois surprenantes telles celles rapportées par un professeur d'économie après un débat entre les 49 élèves de ses 2 classes de 1ere réunies: demande en priorité de hausse du pouvoir d'achat, de baisse des impôts, d’augmentation du SMIC, de rétablissement de l'ISF et ... la dépénalisation du cannabis! Participation constructive au Grand Débat ou résumé des cours professés?

     

    Nous recopions le tableau qui figurant dans la page planning.

    La suite sera "les conférences citoyennes" avec des participants tirés au sort, puis la remise de la synthèse des Débats(*), enfin les décisions gouvernementales tirées de cette expérience de consultation. Pour autant les ronds points et les émeutes hebdomadaires se poursuivent, jusqu'à quand?

     

    L'approche de la campagne des élections européennes sent encore le soufre.

     * sur le site du GDN la restitution "brut" sous forme de tableaux téléchargeables selon les 4 thèmes sont accessibles (surtout à destination des sociologues et journalistes), ils reprennent l'ensemble des participations.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique Nationale 0 commentaire
  • Et si on demandait notre avis. Avant!

    Combien de fois ne vous êtes-vous exprimé de la sorte en apercevant autour de chez vous quelque chose de nouveau et qui vous surprend. Même si ça ne vous dérange pas particulièrement, mais peut-être auriez-vous aimé vous exprimer, mettre votre voix dans la balance, provoquer des réflexions et questions que ceux qui ont choisi ne se sont peut-être pas posé, ou peut-être juste savoir dans quelles conditions les choses ont été amenées, débattues, qui les a défendues avec quels motifs, tranchées et finalement mises en place.

    Le pourquoi, le comment  ... et aussi le combien.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Journalisme ComPol 4 commentaires
  • Le refus du Débat

    C'est dans la journée que s'ouvre le débat auquel sont conviés les Français par le président Emmanuel Macron.

    Le président en s'adressant par une lettre "personnelle", c'est chaque Français qui doit se sentir impliqué, visiblement cette lettre se veut "sincère", chacun est invité à s'exprimer librement, selon ses moyens et ses capacités.

    Les premières réactions de divers groupes diffusées par les médias ce matin sont caractéristiques de leur niveau de respect démocratique.

    Nous en retiendrons deux "extrêmes": Les marcheurs, LREM, et les "influenceurs" sont favorables à la participation comme les verts (Yannick Jadot) en s'organisant, peut-être en mobilisant leurs sympathisants voire en formulant des modèles de phrases, c'est un premier risque de détournement. Et les propositions qui seraient déposées ne pourraient qu'appuyer des axes déjà engagés par l'actuelle majorité, et donc serviraient d'alibi, voire d'aggravation dans le cas de dogme écologique.

     Mais les plus protestataires, ceux qui manifestent bruyamment: ceux qui s'appellent des Gilets Jaunes, ceux qui les soutiennent ou les encouragent: Front de Gauche, communistes, Insoumis et toutes les droites extrêmes, se sont orienté sur le refus. On ne débat pas on casse. Au point de ne pas lire la lettre, même pour l'Humanité ne pas diffuser la lettre auprès de son lectorat, annoncer pour les leaders qu'il n'y a rien dans ces 4 pages. On comprend ici la méthode, la bulle que nous dénonçions dans le phénomène de groupe d'amitiés des réseaux sociaux, existe depuis longtemps dans ces médias partisans qui ne forment pas mais déforment la pensée de leurs obligés.

    Entre les deux, les partis qui ont alterné dans la gouvernance depuis le début de la cinquième République dont on célèbre aujourd'hui même le soixantième anniversaire, sont mitigés sur l'engagement de leurs militants dans le débat. Leurs seuls marqueurs droite-gauche sont idéologiques ISF contre sécurité. Simplement parce qu'un succès avec une participation conséquente, confirmerait leur perte d'influence et annoncerait une future disparition de la scène politique.

    Ce pari de la majorité pour calmer si possible stopper l’insurrection, pour insuffler de l'optimisme en plus du pouvoir d'achat et aboutir à une reprise des changements dans un nouveau contrat de gouvernance. L'établissement dans la concertation du programme présidentiel qui n'a pas pu être complet pendant la campagne de 2017.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique Nationale 8 commentaires
  • 10h20 18 mars 2016 Budget 2016

     10h20 18 mars 2016

    Le conseil municipal de Coupvray est annoncé pour lundi 21 mars. Saluons une nouveauté: l'affichage sur le site internet de la commune de son ordre du jour!

    Promis pendant la campagne de 2014, réclamé à plusieurs reprises lors de réflexions en séance, il a fallu être patient, c'est une première étape dans l'information des citoyens.

    Nous apprenons donc dans cet ordre du jour de 25 points, les sujets principaux des débats annoncés: le quitus pour les comptes de l'exercice 2015, le vote du budget 2016, et la fixation des taux de taxes locales. Seront aussi désignés les conseillers membres de la commission CLECT (commission au sein de la Communauté d'Agglomération - décidée au comité du 11 février -  pour l'évaluation des charges transférées et des transferts éventuels de nouvelles compétences).  

    Compte tenu du peu d'informations diffusées par ailleurs: pas de tableau des budgets, pas de justificatifs de plans d'économies ou de compte rendu de débat budgétaire, impact sur les finances du passage de SAN en CA, il sera certainement étrange d'assister au dévoilement de chiffres, voire d'intentions et d'objectifs lors du vote en Conseil.

    Bien entendu on aurait aimé lire des explications préalables à un simple vote de budget, entre les baisses de recettes annoncées partout dans les médias, les transferts de compétences et de charges des interco qui ne sont qu'à peine entamés, et les seules annonces sécuritaires du dernier bulletin local avec le projet de la télésurveillance alors que le transfert police intercommunal n'est pas évoqué, il y a du souci à se faire sur le plan des taux, et du bien vivre notre village, sachant que les catégories les plus représentées à Coupvray sont plutôt les retraités et non les fonctionnaires, et que les complémentaires ont réduit leurs pensions, jusqu'à 10% pour les indépendants.  C'et amusant aussi de constater que depuis le rejet de la commune unique, les Conseils se tiennent quasi simultanément, après le 25 janvier le 21 mars, Coupvray, Bailly, Magny se regroupent à la même heure. Les obligations ne sont pas les mêmes seule commune de moins de 3500 habitants, Coupvray n'a pas l'obligation du Débat budgétaire (mais aurait pu s'y astreindre). Cela permet déjà de comprendre l'augmentation des taux comme à Serris +5% en TH et +9% en Foncier Bâti.

    Si l'on peut saluer cette nouveauté pour la commune, il y a du coté de l'intercommunalité (ex-SAN maintenant CA VE) une négligence avec l'absence de publication des PV des Comités: le dernier à figurer celui du 12 novembre 2015, a pourtant été suivi du 15 décembre, 14 janvier et 11 février, bien dommage pour la transparence, la modernité du numérique dont s'honoraient les anciens élus. D'autant qu'il est important de souligner que des informations précieuses concernent Coupvray, ce en matière de PLUI et PLU simplifiés et transferts de droits de préemption.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Finances, Politique Locale 0 commentaire
  • Le divorce

     19h08 23 sept. 2012  (compte rendu du Conseil du 17 septembre)

    Étrange ce Conseil auquel j'ai assisté, glissé dans le public. Étrange par l'ordre du jour, qui, c'est sûrement la première fois, comporte en point 7 un sujet nominatif: le retrait de la délégation au SAN de Gérard Barbier. J'étais curieux de savoir pourquoi on reparlait de cette délégation au SAN qui avait été ôtée par la municipalité à son adjoint au début 2009, dans une séance où nous les spectateurs avons été "sortis" pour une suite de conseil à huis-clos.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique Locale 0 commentaire
  • P ... comme Professionnel

      16h05 05 juil. 2012  (le salaire des politiques)

    Le masculin convient-il au nom annoncé par cette initiale?

    Le titre énigmatique porté par le livre de Sartre ne trompait pas les espérances de sensations lors-qu’ados, nous nous échangions au lycée  La P... respectueuse.

    Non ici, ce sont les professionnels de la politique, que nous voulons mettre en exergue, et éviter la parité afin de ne pas préter à l'erreur d'interprétation.

    Pourquoi faire de la politique?

    • Obéir à sa passion?
    • Se consacrer au bien de la cité?
    • Gagner sa vie?
    • Faire passer ses idées?

    Diriger? Gouverner? parce que c'est montrer sa puissance? S'enrichir?

    Tout est certainement au départ une question d'éducation, de contexte familial, enfin de formation.

    C'est aussi une question de priorité, d'emploi du temps, et de persévérance dans l'idée et l'action.

    Mais que penser des fonctionnaires, des enseignants, qui n'ont jamais vécu la vie de compétition du citoyen ordinaire?

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique Nationale 0 commentaire