UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Site internet: régression numérique

    Depuis quelques mois les sites internet des mairies accélèrent les mises à jour de présentation.

    Disons en un mot que des soins particuliers sont appliqués afin de présenter au mieux certains "services" aux habitants, surtout il est visé une lecture plus aisée sur les écrans des smartphones, est-ce aussi un moyen de se conformer aux nouvelles normes de sécurité des données personnelles? Nous pourrions le croire, nous pourrions aussi penser qu'il s'agit de préparer la meilleure face possible pour la communication dans l'année 2019 veille d'année de renouvellement des élus. 

    Nous constatons surtout que loin d'approcher la transparence, ces transferts dans de nouvelles présentations sont l'occasion de faire table rase des historiques. De rendre inaccessibles des anciens documents, des anciennes promesses qui pourraient gêner les futures.  

    Nos élus ne nous rapprochent pas du numérique 2.0 mais reviennent au "TOUT NUL".

     

    Lire la suite

  • Mémoires en miettes.

    Entretien ou purge, le rajeunissement de nos cimetières fait l'objet d'attention de nos représentants élus.

    Ainsi dans nos villages (ici à Coupvray) des opérations, dites de reprises, sont engagées pour retrouver des espaces d’ensevelissement, puisque le développement urbain et l'arrivée de nouveaux habitants en grand nombre laisse prévoir un besoin d'espace dans le futur. Donc procédant dans un ordre logique: établir d'abord un règlement strict, des conditions précises à respecter pour la qualité des sépultures que bien évidemment peu de tombes anciennes sont en capacité de respecter, puis inventorier les lieux. Après vote de cette procédure, constater les états "visuels" d'abandon, indiquer sur place par affichage (cette petite pancarte placée devant) et laisser le temps passer pour constater la non réaction d'éventuels "ayant-droit", encore si d'aucuns se présentaient ils auraient à mettre en conformité ces souvenirs mortuaires. -Le règlement est affiché sur un panneau devant l'entrée - ne pourrait on le consulter sur le site?

     

    Lire la suite