Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Site internet: régression numérique

 15h50 12 nov. 2018

Depuis quelques mois les sites internet des mairies accélèrent les mises à jour de présentation.

Disons en un mot que des soins particuliers sont appliqués afin de présenter au mieux certains "services" aux habitants, surtout il est visé une lecture plus aisée sur les écrans des smartphones, est-ce aussi un moyen de se conformer aux nouvelles normes de sécurité des données personnelles? Nous pourrions le croire, nous pourrions aussi penser qu'il s'agit de préparer la meilleure face possible pour la communication dans l'année 2019 veille d'année de renouvellement des élus. 

Nous constatons surtout que loin d'approcher la transparence, ces transferts dans de nouvelles présentations sont l'occasion de faire table rase des historiques. De rendre inaccessibles des anciens documents, des anciennes promesses qui pourraient gêner les futures.  

Nos élus ne nous rapprochent pas du numérique 2.0 mais reviennent à "TOUT . NUL".

Mon choix pour ces remarques revient en priorité au site de la commune de Coupvray.

Sans plus souligner les difficultés de navigation dans un choix limité de pavés menus, nous y avons perdu l'historique des anciens magazines, l'historique de toutes les publications et des informations qui dorénavant ne se trouvent pas davantage dans les pages du site.

On aurait espéré un lien sur les archives puisque la loi sur l'Open data s'applique à l'intercommunalité et donc à nos communes, voir les anciens POS, PLU etc serait pratique en parallèle d'une enquête publique de modification du PLUI en cours. Trouver les plans et descriptifs des projets lancés, et les comparer aux budgets ... non cela n'est pas prévu. 

En fait cette numérisation nouvelle ne sert qu'à une communication de propagande.

On espèrerait qu'en utilisant la loupe de "recherche" on aurait la solution: pas davantage, essayez donc cimetière pour connaitre les conditions de la procédure en cours voir l'actualité. On espèrerait pointer sur Date de lancement de la procédure, discussion et détail du vote en conseil avec planning du déroulement, surtout au minimum le plan du cimetière, et son règlement.  NON il faut aller sur place lire les panneaux, ou bien en mairie les heures d'ouverture. Ce n'est pas l'âge du numérique c'est loin en arrière plus près de l'âge de pierre.

Une visite du site de l'intercommunalité l'Agglo du Val d'Europe permet aussi de constater que si les actualités sont accessibles avec Facebook (d'ailleurs fortement déconseillé par la commission européenne pour les risques de dévoiement des données personnelles) les présentations et navigations  nouvelles ont permis d'effacer les historiques. Espérant que les volumineux documents présentés aux élus lors des votes en Conseil (comptes, budgets, rapports des délégataires ...) et qui ne sont jamais joints dans les compte-rendus les rendant abscons, pouvaient profiter du média numérique moins gourmand dans le cadre d'un open-data, nous sommes déçus du même constat d'insuffisance.

Ajout 24/12/2018 : Sur la liberté d'expression contre la ComPol et surtout le marketing politique.

Lien permanent Catégories : Journalisme ComPol 1 commentaire

Commentaires

  • On vous dit sur le site de la commune que le compte Facebook .... Et bien c'est pire. Il n'y a rien (encore des promos pour la salle de spectacle, complétement dépassées dernière annonce pour le 24 janvier, on ne répond même pas à ceux qui posent une question comme "c'est à quelle adresse l'Atmosphère" Ca ne donne vraiment pas envie d'y faire un tour, c'est l'atmosphère du vide. D'ailleurs les salles d'animation publique c'est vraiment du gaspillage, comme le Studio31 salle de cinéma de Chessy, vide à presque toutes les séances et pourtant personnel permanent, petits goûters offerts aux mômes (et aux parents accompagnants) aux frais de la couronne, mais Chessy a augmenté les taxes locales....

Les commentaires sont fermés.