Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sport

  • Soleil ce mercredi

    Ce fut un beau mercredi hier, et les enfants auraient pu en profiter.

    Car Coupvray encore village permet à ses citoyens (les retraités, les enfants le mercredi ... ) de se promener.

    Certains avaient l'idée de sortir enfin trottinettes et roller, skates et VTT. Quelle déception d'arriver sur un nouveau parc de jeu encore clos pour entretien.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Jeux, Politique Locale, Sport 7 commentaires
  • Le budget sport à Coupvray on s'en ... Foot...

      19h26 17 sept. 2012 
    Esbly-Coupvray depuis des années était un club bien connu dans le nord seine et marne.

    Très longtemps les jeunes (et moins jeunes) de Coupvray s'entraînaient et se développaient sur les équipements d'Esbly. Avec les nouveaux moyens financiers provenant de l'installation de Disney sur un quart de son territoire, la commune à partir de 1992, commença la planification de nouveaux équipements et en premier sportifs.

    L'Equipe municipale pensa à ses clubs florissants: le judo, le volley, à une nouvelle demande: le tennis, les archers, et au retour des bonnes relations en partage avec ses voisins: le terrain de foot pour le club Esbly-Coupvray, le Terrain de tir à l'arc en complément d'Esbly, la piscine ouverte aux élèves du Collège commun.

    Les camaraderies on le sait entre les membres d'un club sont parfois troublées par quelques bise-billes. Le président, en général bon administrateur est surtout un médiateur.

    Avec la nouvelle majorité arrivée en 2008 à Coupvray, il ne fallut que quelques mois pour que des énergumènes des plus excités imposent la scission en octobre 2008. Une maire faible sans mesurer les conséquences, sans juger la qualité des hommes, peut être dépendante de ses amitiés, laissa faire, les conseillers majoritairement surpris, mis devant le fait accompli. Le nouveau président du nouveau club de Coupvray, s'étant trouvé depuis le 10 juillet 2008 dégagé de son emploi d'agent immobilier Prestige'immo à Esbly en faillite, soutenu par son élu de papa lui-même expérimenté dans le dépôt de bilan, menait grand train dans la gestion des demandes de subventions pour le plus grand bien du jeu qu'il ne pratiquait pas seulement sur le terrain.
    Subventions de fonctionnement, dépenses pour des spots qui éblouissent plus les automobilistes 3082132145.jpgqu'ils n'éclairent une équipe peu éblouissante. Et plusieurs autres décisions cachées, travaux exécutés sans un accord des conseillers: la porte dérobée directement sur le canal, qui laisse un accès au stade en dehors de toute surveillance, à toute heure, ceci sympathique mais un peu risqué pour la responsabilité du Maire. On apprend subitement que le terrain d'arc a fait place à un deuxième terrain de foot, que l'accès de secours piscine, n'est en fait qu'un meilleur accès terrain de foot. A quel prix toutes ces dépenses? Sans concertation avec les autres clubs du Val d'Europe, qui auraient dus être les premiers contactés en 2008.

    Au prix de la démission pure et simple de l'adjoint au sport, qui a préféré partir désabusé, obligé par la Maire d'enlever la plainte de la Mairie en plein tribunal en juillet 2010.

    Quel club de Seine et Marne souhaiterait s'associer avec celui qui a rompu ses accords antérieurs, les élus de Coupvray sont ils crédibles dans des paroles d'échanges et de partage?

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique Locale, Sport 0 commentaire