Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Soleil ce mercredi

Ce fut un beau mercredi hier, et les enfants auraient pu en profiter.

Car Coupvray encore village permet à ses citoyens (les retraités, les enfants le mercredi ... ) de se promener.

Certains avaient l'idée de sortir enfin trottinettes et roller, skates et VTT. Quelle déception d'arriver sur un nouveau parc de jeu encore clos pour entretien.

 

Oui c'est un mercredi que les services techniques ont choisi pour entretenir les espaces verts et couper les branchages. Mais comme indiqué dans le sommaire du petit journal par M Verdellet, le personnel étant peu nombreux mais que nous en avons les moyens, c'est une société d'entretien à laquelle le travail est sous-traité. D'ailleurs cette part de sous-traitance et de non emploi local devrait être expliquée clairement dans le budget sinon dans les articles de propagande municipale.

P4012170.JPGFaute d'espace libéré, faute d'indication, les jeunes qui ont fait le déplacement, certains, déposés par leurs parents, se sont rabattus sur les étranges obstacles sur le ponton en bordure du bassin. Ce fut l'occasion de constater que les consignes de sécurité ne sont pas bien assimilées par nos jeunes, même si certains sont inscrits aux animations de l'espace jeunesse. Les trottinettes oui, mais les protections aux genoux, les casques, voire les gants n'étaient pas présents. Les chutes les plus importantes à craindre (et il y en eu) n'étaient pas de prendre un bain.

 

18/2/2019: Curieux: un affichage posé sur le grillage d'entrée prévient (en réparation?) sur les horaires, ne serait-ce pas plus pratique de les indiquer sur le site internet, les jeunes devraient s'y retrouver facilement. Il n’empêche, choisir un mercredi c'est tout ce qui est le plus adapté, les cadres municipaux se surpassent.

intelligence  intelligence

 

Puisque cette semaine devrait se poursuivre avec un beau soleil, en se promenant nous pourrions réfléchir à la réfection de la cabine téléphonique au centre des commerces du 37-39 rue d'Esbly. Plutôt que de la laisser se dégrader, et recouvrir d'affiches disgracieuses (*) y a t-il quelque part une idée d'entretien? Ne pourrait-on y mettre soit un dépôt de livres en échanges libres? un éclairage, un moyen de recharger des mobiles ceci permettrait de dépanner ceux qui comptaient avant sur une borne d'appel.  

* Parmi ces affiches nous avons la triste information du projet de décharge dit "TERZEO" situé à Villenoy sur les anciens terrains et enfouissements polluants de la sucrerie de Meaux. La préfète de Seine et Marne a signé l'autorisation malgré les oppositions des associations rejointes par les élus locaux. Une grande partie des matériaux venant des chantiers du Grand Paris devraient transiter par péniches sur le canal, cette navigation devrait inquiéter les élus du VEA et surtout de Coupvray dans leur projet de port fluvial derrière l'école.

intelligence, indécenceAjout du 16 février: A propos de l'étude d'intégration de nouvelles communes à Val d'Europe, la position du maire de Serris (qui avait fait capoter la fusion 5 en 1) favorable au passage à 10. Philippe Descrouet dans ses vœux de 2019 le 25 janvier, puis dans une réunion d’urbanisme tenu le samedi 9 février, fait profiter ses auditeurs de son expertise en promotion immobilière. Tout en critiquant l'influence d'un président moustachu qui règne depuis 41 ans sur les combinaisons d'élus afin de s'imposer sur le schéma urbain, il ne respecte pas la moindre de ses paroles en se permettant un stationnement interdit aux habitants.  (Sans intervention des agents municipaux pourtant probablement avertis par la télésurveillance omniprésente dans cette ville de Serris).

Lien permanent Catégories : Jeux, Politique Locale, Sport 7 commentaires

Commentaires

  • Bonjour à tous,
    Ou tout simplement démonter la cabine,y mettre en lieu et place 1m2 de gazon c'est plus simple et moins onéreux, les bouquins sa durera pas longtemps, quant au chargement des mobiles, nous avons me semble-il se qu'il faut à la maison, se qui attirera une faune de jeunes gens, la NUIT,et pensez à ceux qui devront supporter çà, il y à une zone pavillonaire en face
    et devons supporter les incivilites de certains Cupressiens, les semis remorques de la Société Carouf, la densité de la circulation sans véritable aménagements contre les vitesses excessives, sa doit rester du commerce de proximité et non petit à petit un lieu de rassemblement.

  • Merci de vous exprimer sur ce sujet. Où se trouve la cabine elle sera plutot remplacé par du goudron, mais sur le problème de tranquilité vous avez certainement raison. On pourra aussi se poser la question où seront installées les caméras de télésurveillance. Demandera-t-on notre avis? Et les habitants seront-ils heureux de savoir si quelqu'un dans la commune sait quand et à quelle heure, éventuellement en accompagnant qui, une amie va acheter son pain, ou sort fumer une cigarette. Donc ok, si sorti depuis longtemps le mobile d'un gamin skateur n'a plus de batterie, il ne pourra pas se dépanner si les boutiques sont fermées, ce sera comme pour la monnaie.

  • Bonjour,
    Il est bien rare qu'un gamin puisse avoir le téléphone déchargé, de ce côté là il sécurise, pourquoi ne pas mettre une borne de rechargement au skate-parc, ? pour la vidéo surveillance 583000€, à qui la charge de ces types de travaux, est-ce si important? au regard d'une quinzaine d’effractions! le voleur met une écharpe et pas vu pas pris !le temps que la police se rende sur les lieux,!!! Je suppose que le dispatching ne sera pas à Coupvray. Nous sommes un pays ou il ni a plus de fric et, il faut encore dépenser des fortunes, certains nous disent pour faire passer la pilule, que c'est VEA qui paie, oui sauf que, c'est aussi avec nos impots que VEA paie, le Port de Coupvray, c'est VEA, donc encore nos impots.! l'entretien du Port c'est a la charge de la commune donc nos impots, et ceux qui y mettrons les bateaux.
    Pour le Port 3M€, le temps de commencer les travaux je pense que l'ardoise sera à 4M€, et hop! encore et encore.

  • Voila une idée, déplacer la cabine au bord du skate-park. Il y a peut être un problème d'alimentation électrique. Pour la videosurveillance lire l'étude de Mucchielli (voir les livres) vous aurez une idée des tristes résultats sur la protection. Je le résumerai bientôt. Par contre c'est bien chaque commune qui paie, et la centralisation est en cours dans la ferme. Pour le port (une ineptie) et un déni du financement logements sociaux, mais il faudra encore passer la révision du PLUI: vous aurez un peu la parole, et on commencera la campagne pour les élections mun de 2020!!! Courage et espoir, d'autant qu'Esbly pourrait revendiquer par exemple l'emploi de la branche alimentaire, et la proximité des liaisons bus ou futur? site propre. Mais Esbly refuse de rejoindre Val d'Europe semble t-il.

  • Bjr,
    Pourquoi absolument vouloir déplacer l'ancienne cabine vers le skate-parc?, les bornes de rechargement à cellules solaire, sa existent, donc démolition des quelques kilos de bois, et pose d'une borne au skate-parc et puis si il fallait un réseau électrique de base, l'alim du radar pédagogique existe! nous ne sommes plus à une tranché prés

  • La cabine existe, et on peut juste penser qu'il faudra une protection. C'est une bonne idée de mettre un panneau solaire pour recharger. Mêler celui du radar par contre doit poser des problèmes de contrat d'entretien. D'un autre coté nous avons vu que les radars bien que neufs avaient été en panne rapidement, comme le panneau 30 de la rue de Lesches jamais remis en service. Merci de votre participation.

  • Bonsoir,
    Si le radar tombe en panne, c'est certainement pas un problème d'alim secteur
    mais très très..... souvent l’électronique qui ne suis pas, croyez -moi, quant a faire un piquage sur une alim 220 V c'est pas un problème non plus, Je suis tenté de dire, mettons de la bonne volonté pour faire les choses bien, et sa nous coutera moins d'argent, les économies commencent par là ,sinon rien économiquement ne bougera .

Les commentaires sont fermés.