Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'assommoir

Aujourd'hui   je vous montre le haut!

Projet de Quartier du Port à Coupvray.

 

Sommaire de la concertation "emportant mise en compatibilité du PLUI", lancée "pour raison de transparence", pendant la campagne électorale (juste après le dépôt de la liste unique de Coupvray) le 27 février 2020. Et demande transmise par lettre au nom de VEA par le maire de Coupvray assurant l'interim du président , à la CNDP (Commission Nationale du Débat Public) le 24 avril en plein confinement pour en garantir la bonne tenue.

 

Sommaire extrait du dossier à télécharger sur site VEA. Concertation SOMMAIRE

 

 

Demain j'y ajouterai le bas.   OK?    Réactions sur Facebook

 

 

Nous sommes "demain".  Voici le bas:

sommaire annoté

 

Dans ce dossier monstrueux, l'assommoir, de plusieurs centaines de pages, nous attendions la chronologie promise dans le dépliant de présentation, nous attendions le budget consacré aux études et les rapports de présentations et de sondage sur les convictions de la population, surtout cupressienne et surtout riveraine. 

 

Nous attendions la transparence revendiquée par le maire de Coupvray lors du vote de lancement de concertation le 24 février 2020. Après les publicités depuis 2017 sur le site du VEA (territoire d'ambition), les messages passés aux journaux, la diffusion du film de simulation, nous souhaitions un exposé simple de l'intérêt de ce projet grandiose pour la population qui avait choisi Coupvray comme cadre de vie.

 

Face à ces études qui ont été établies dans les secrètes conversations entre édiles depuis plus de 4 ans, avec les dépenses prélevées sur les budgets financés par les taxes des habitants, que peuvent exprimer les concitoyens sans moyens, sans délai réel , sans compétence de critiques, sans comparaison de projets et de plus sans capacité de regroupement et échange dans ces temps d'alerte et de Couvre-feu.

 

Sans compter que l'on nous cache la première commande (date, montant du marché, délibération et conditions), de l'étude Site & Cité rendue en décembre 2016 et dont le rapport définitif de 51 p avec une carte de juin 2016, n'a pas été joint dans cette concertation, mais qui était disponible sur le site du cabinet S&C. projet port S&C 2016.pdf

 

La Concertation ne peut se réduire au regard béat devant un film (présenté aux vœux de 2017 aux édiles et journalistes pour les éblouir), ça devient une consternation. Dans lequel cet avertissement à été ajouté:

dialogue,démocratie,consultation

Alors "Pot de terre contre pot de fer"?          Ou peut-être pot de lait pour mairette?

dialogue,démocratie,consultation

 

 

Lien permanent Catégories : Politique Locale, Urbanisme 8 commentaires

Commentaires

  • Devoir être en permanence sur ses gardes. Ne pas faire confiance malheureusement nos élus ont la tête qui gonfle, dès qu'on les flatte. Pauvres nases.
    Dans confiance, c'est comme dans concertation et consternation il y a toujours pour une constante , c'est qu'ils nous prennent pour des c..

  • C'est bien ce qu'il faut croire, il me semble, malheureusement.

  • Waouh, effectivement ça a du faire mal aux finances, et des engements risqués avec la perspective du manque de retombées des visiteurs du parc Disney. Je ne voudrais pas être à la place des élus quand ce sera un four et payer des indemnités. En plus c'est rien que pour les riches car les logements devront financer le port (c'est écrit) et les logements sociaux - pour les employés de service des Yachts des édiles? Le planning c'est pour rire 3 ans de travaux en galère et des camions pour les gamins à coté, bravo et on ne sera pas prêt pour les jeux c'est bête non? Quand on voit les difficultés des chantiers (pas par la Covid-19, mais simplement par le sous-sol dans la rue du Canal et la Romaine (combien? 1 an de retard ? et ça continue selon le planning travaux du site Coupvray). Et pas toujours d'étude hydraulique dans le dossier , pas de rapport de la SAUR sur les réseaux au nord, pas de liste des dégâts de chaussées pour enfoncement des canalisations Fontaine Fleurie, Molveaux, Pont de Try ...? Allons arrêtez les dégâts.

  • Merci pour cette bonne lecture et cet apport d'éléments. Ils devraient servir à éclairer les citoyens et les inciter à s'informer et poser un mot dans le dossier d'enquête.

  • Incroyable, il a trompé tous les cupressiens, l'ame de l'EPA c'est lui bien sur, le beton et les placements dans l'immobilier pour les affaires des copains. Et il s'en vente, même pas honte. Texte du message sur le site VEA:
    Thierry Cerri, maire de Coupvray et 1er Vice-Président de Val d’Europe agglomération chargé du Développement Économique, du Tourisme et de l’Emploi a été élu Président du Conseil d’Administration de l’Etablissement Public d’Aménagement EpaFrance.

    EpaFrance a pour mission principale de construire au sein de son périmètre d’intervention pour son compte, celui de l’État, d’une collectivité territoriale ou d’une intercommunalité, toute action de nature à favoriser l’aménagement, le renouvellement urbain et le développement économique du territoire.

    EpaMarne EpaFrance participe à l’offre résidentielle en créant de nouveaux quartiers à vivre avec le souci d’un équilibre habitant-emploi.

  • Que faire? Maintenant qu'il se dote d'un directeur de cabinet.

    C'est en se glissant depuis 2008 dans une équipe soutenant le cadre particulier de Coupvray qu'il a choisi ses nouveaux équipiers ... Encore prudent l'annonce sur le site communal a supprimé le slogan de l'Epa, qui pourtant annonce la couleur.

    https://www.epamarne-epafrance.fr/actualites/coupvray-epafrance-lance-2-appels-doffres-pour-la-construction-de-logements/

  • Objectif: équilibre habitat - emplois ? Non mono-activité du Tourisme, emploi de services d'esclaves, et le cadre de vie juste la vitrine pour bobos et touristes? Un hôpital sans services pédiatriques réel, et déjà saturé ce sont des preuves.

  • L'âme de l'Epafrance c'est donc lui, et les larmes pour les habitants... Il parait qu'un seule conseillère habite ce quartier, tous sont bien planqués et vu leur âge (le doyen de VDE en tête) ils laisseront les ardoises aux arrivants des ZAC. Descrouet l'a annoncé ils n'ont plus de sous et le tourisme c'est mort pour un moment.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel