Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Discrétion dans l'affichage? la suite.

Ils sont bien étranges les affichages "légaux" acceptés par la bienveillante ville de Coupvray.

Peut-être ne concourant pas (après les fleurs, le sport, la poésie ...) pour un label de "ville internet" car la pauvreté des informations distribuées à la population, l'absence de réaction sur sa page Facebook démontrent que ce n'est pas le sujet. Peut-être est-ce bien le décrochage du label du maire bâtisseur le plus performant de Seine-et-Marne, voire de l'Ile de France qui est visé par l'équipe municipale.

Afin de ne rien risquer dans les délais, autant laisser les promoteurs faire à leur guise leur démarrage de travaux. Le temps de réaction sera probablement hors délai pour une éventuelle contestation. Et l'Epa connait suffisamment d'huissiers accommodants pour certifier que l'affichage était correct.

Et l'on voit apparaitre des engins dans les terrains sans aucun avertissement, sans aucun affichage comme sur cette photo, sur une zone N du PLU.

 

Chantier, affichage

Nous rappelons notre observation sur les affichages dans la Zac des 3 ormes. Ceux de la Fosse st Etienne d'abord inaccessibles ont été replacés face au rond point, mais pour autant difficiles d'accès puisque sur le trottoir en herbe sans possibilité de stationnement. Au rond point nord Coupvray-Chessy dit de la Dhuis on aperçoit , de loin les panneaux de Disney sur sa zone de parking Casts-members. Il faudra prendre des risques pour en savoir davantage ou passer en mairie consulter dans un coin de table des dossiers probablement de centaines de pages techniques et de grands plans. Ajout du 12 février 2019: les affichages Disney sont déposés à la commune de Chessy bien qu'implantés à Coupvray, certains sont datés 2018 et concernent l'intérieur du park. Nous les résumerons ici dans quelques temps. Mais impossible de s'arréter, le cheminement piéton est interrompu il faut traverser les espaces verts et les fossés anti-caravanes. Malgré cela un visa de l'huissier est apposé! Ensuite on s'étonne que les Gilets Jaunes soient soutenus.

 

Donc ces poteaux ressemblant à des clôtures, ces tracés de voies nous questionnent, quel citoyen de Coupvray pourrait planter 3 piquets de clôture sans se faire rappeler à l'ordre? Ici ce sont des douzaines sans aucun affichage dans cette zone des Cent Arpents indiquée N au PLU (longeant AUZC) qui devait si on se souvient faire l'objet de fouilles complémentaires, sont-ce ces fouilles? 

Il faut bien avouer que la transparence n'est pas la priorité au village de Louis Braille.

  information,règlementation,braille  
information,règlementation,braille
   information,règlementation,braille    information,règlementation,braille

etc etc

information,règlementation,braille  information,règlementation,braille

                                       

Ajout du lundi 18 fevrier 2019. Une nouveauté: une signalisation vient d'être installée rue de Montry, sur une barrière (non présente lors des précédentes photos), selon l’arrêté municipal daté du 31 janvier:  les travaux sont du fait de Eiffage en charge de sondages et travaux d'assainissement pour le compte de l'EPA. Ils commenceront le 6 février !! et dureront jusqu'au  9 avril.   Ceci concerne la chaussée rue de Montry, mais rien n'est dit sur les piquets dans le terrain supérieur qui ne fait pas encore partie des permis accordés et affichés. Ceci en toute illégalité mais donc probablement sur consignes de l'EPAfrance.

information,règlementation,braille    information,règlementation,braille   information,règlementation,braille    

 

Lien permanent Catégories : Politique Locale, Urbanisme 6 commentaires

Commentaires

  • Et où se trouve l'affichage de démolition du mur de clôture de la ferme? Quel projet? Qui en est le résponsable? La commune, le Château de Chessy ou le grutier? Et on va remplacer par un simple grillage, peut-être couper tout comme les arbres dans le parc en face. Monsieur Verdellet faites nous un numéro spécial du petit journal sur les magnifiques travaux que nous payons svp.

  • Peut on savoir quelle est cette parcelle ? Du moins son adresse pour qu'on puisse aller y jeter un œil ? puisque la mairie ne tient pas ses administrés payeurs au courant on ne peut compter que sur votre site pour être informé. Merci de vos informations pertinentes et justes

  • La photo est prise rue de Montry sud (vers Magny). Mais toute la zone est ceinturée de poteaux depuis le rond-point croisement RN934, et descente Esbly. Sur le cadastre feuille D01 parcelles 741, 851, 859 et autres. Si vous regardez la feuille D02 sur le plateau, vous apercevrez les lotissements planifiés ZAC des 3 Ormes. Par contre pas de tracé des parcelles entre Rue de Montry et zac Coupvray phase St Etienne, en particulier pas le schéma de voirie de descente.

  • Merci pour votre réponse précise qui m'a permis d'observer ces travaux. Des voies sont ouvertes, le tracé de la Dhuis semble être protégé, plein de piquets délimitant des parcelles ?.... mais aucun panneau visible depuis les voies publiques donc mairie qui couvre une infraction du maître d'ouvrage. Dans un souci de traitement équitable, la mairie devrait donc couvrir toutes les infractions aux affichages des particuliers

  • Pour compléter votre réflexion : "pas de transparence au village de Louis Braille" M. Verdellet doit se dire qu'au pays des aveugles, les borgnes sont rois, alors pas besoin de faire des affiches que les habitants ne pourront pas lire !! Et des affichages de permis de construire et de démolir en braille, on n'en a pas encore vu

  • Il faut lire l'information en page 4 dans "le petit journal n45 daté de Mars (distribué après le vote du budget) et bien entendu longtemps après notre article: le mur d'enceinte de la grange aux dîmes s'est brusquement effondré. Où et de quand datent les projets d'une clôture avec un grillage comme le parc du château? On aura aussi remarqué la pose des panneaux "Epafrance" en régularisation des chantiers et poses de clôtures piquets et fils de fer. Les 4 pages du petit journal (5-8) "en réponse à certains habitants qui s'inquiètent du rythme des chantiers", ne suffisent pas à nous rassurer quand on lit le tableau de conclusion p8: en 2020 la somme de 118+25+107+115 logements font 250!!! Disons que la moyenne sur 3 ans vise les 250 par an, soit 750 logements sur les 1600 attendus dans les années suivantes ... ce qui fait déjà plus de 2200 habitants et presque doubler Coupvray. Les opérations nord de la RD934 se font hors Disney.

Les commentaires sont fermés.