Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un port ou une porcherie à Coupvray?

Bizarre ces rumeurs. 

 

Au Café-Tabac du commerce (vous savez les cancans dans les petits villages) même en période de confinement. Dans les immenses queues du Market, dans les allées fraiches du germain bon marché d'Esbly, sous les masques les langues se délient. Alors quand une bribe de nouvelle se colporte, elle s’amplifie vite, peut se déformer finalement elle diffuse et l'un de nos correspondants ne manque pas de nous mettre sur la piste, avec la puce à l'oreille.

 

Par principe (bien que non journaliste) je ne rapporte pas, il me faut des preuves et non des racontars de ceux qui ont aussi une mauvaise odeurs, donc je passe. On peut vous assurer ici que même avec des éléments flagrants, écrits démontrés constatés. Parfois par avocat prétextant ne pouvoir s'en occuper sans devoir par déontologie transmettre au Procureur, mais finalement accepter de facturer ses conseils à la commune. D'un Sous-Préfet statuant sur le silence sous prétexte de sauvegarde de l'ordre public, ça c'est magique!

C'est Guy Béart qui chantait "celui qui dit la vérité".

 

Alors ce commentaire dans ceux de la visioconférence, parmi près de 300 qui ont été posés, par pas-plus de 50 participants en général déçus et restés sur leur faim, mais parmi eux celui-ci de soutien et même d'enthousiasme, ils étaient si rares quand ils viennent de Coupvray qu'ils attirent forcément l'attention.

(Que voulez-vous l'indiscret moyen du choix délétère de la com via ce moyen ne peut pas servir que d'un coté.)

Pour en savoir plus sur la concertation c'est ici.

Mais qui donc sait, et est-ce vrai, que les anneaux du futur port seraient déjà commercialisés?

Où , par qui? sous quelle forme?    

Des ventes en "VEFA? comme pour des apparts, là on a une idée par qui l'info peut circuler (non en fait on ne peut pas savoir ils sont trop dans la partie). Des préfinancements? Ah non là aussi ils sont plusieurs dans ce jeu il suffit de consulter les "cabinets" ou "conseils" sur le site de la mairie. Quoi des rapports directs avec les promoteurs?

Mais des anneaux c'est quoi au juste? nous on ne sait pas on n'a pas 7 ans d'expertise, même si c'est nous qui finalement avons payé les études.

Ils appartiennent à quelqu'un, j'avais cru qu'ils étaient construits au nom de la commune et seraient cédés globalement prêtés au gestionnaire de la Délégation de Services Public en cours de sélection par la commission présidée par l'opposant principal du quartier des Tamaris (tiens il ne manquerait plus qu'il créé encore un comité de quartier avec un appel à la solidarité pour le protéger de la ZAC).

Donc on dit et sur le live de VEA par une amie du maire qu'il serait possible de s'approprier un des anneaux, il suffirait d'être proche du seigneur?

On peut donc espérer que ces bruits nauséeux, ne soient que des odeurs imaginaires comme celles du fameux Compost qui en est à sa Nieme régularisation.

Que la présomption de vantardise motive seule ce que nous prenons pour un indice.

Que bien que jamais signée une charte de bonne conduite telle que l'aurait souhaitée Anticor aux municipales de mars, d'ailleurs inutile quand il n'y a qu'une liste. Donc qu'une charte d'honneur où aucun des élus, ni de leurs proches (famille ou ami) ne se prenne pour un petit porcin en  participant à un intéressement quelconque dans cette gigantesque opération potentiellement porço-immobillière.

 

Confilt d'interet,  delit d'initié

Lien permanent Catégories : Journalisme ComPol, Politique Locale 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel