Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pas tous à l'école?

Une reprise après le confinement général est présentée par le Premier ministre Edouard Philippe le 7 mai, puis par le président Emmanuel Macron en discours le 8 mai. La date retenue est conforme à celle arrêtée par le président dans son "planning" du 13 avril.

Conditionnée par une baisse de l'infection selon les 3 critères qui permettent d'établir une carte de "tolérance": avoir suffisamment peu de cas pour les traiter "convenablement" en place d'hospitalisation, en nombre de tests réalisables, enfin en quantité de masques de protection, mais surtout en temps de formation de préparation et d'adaptation.    Si la diffusion baisse c'est en fonction du respect de la distanciation "physique".

Donc certains commerces rouvrent, beaucoup d'entreprises mobilisent leurs salariés, avec des mesures de précautions, mais surtout les écoles devraient ouvrir à partir du 11 mai. Cette consigne générale est pourtant étrangement discutée et interprétée selon les communes. C'est ce que nous constatons en comparant les consignes des communes du Val d'Europe.

Déjà l'ouverture du 11, il faut l'entendre pour les enseignants ... car journée de préparation, beaucoup d'ailleurs poussent la rentrée au jeudi 14, ... et avec des procédures d'inscription variables.

Avec des calendriers divers.

Commune  11 mai 14 mai 25 mai 2 juin    maj
Bailly-Romainvilliers  N  non  Oui / inscrpt
 tous  Déclaration  
Chessy  n  Oui / inscript  Inscript    Reprise  corrigé
Coupvray  n  Oui / inscript  inscript  tous /inscript  Explications  15/05
Esbly  n    18 mai    site  13/05
Magny-le-Hongre  n  prioritaires  18 mai    Allocution  
Montry  n    18 mai  tous / inscript  com de presse  10/05
Saint-Germain/M      18 mai    Déclaration  
Serris N  non Tous  ---  communiqué  
Vill-le-Comte n
 Question  Tous  ---  Edito  13/05
Vil-St-Denis  ?
         

 

Il est rappelé que la plupart des entreprises demandent à leurs salariés de reprendre le travail dès le 11 mai, qu'à partir de cette date l'état ne prendra plus en charge le travail à temps partiel. Ce sont donc les jours de congés que devront supporter les parents ne pouvant garder leurs enfants.

Nous apprenons (par le communiqué du maire de Saint-Germain-sur-Morin qu'une concertation est programmée le 12 mai au Val d'Europe! "D’ici là, une réunion aura également eu lieu, le mardi 12 mai à 8 h avec les élus de Val d’Europe Agglomération afin de faire un point sur la situation de tout notre secteur."

Ce qui ressort des arguments "politiques" des maires, c'est la mise en cause de leur "responsabilité" dans la déclaration du Premier Ministre et de son rejet (dans les débats en commissions du Sénat et de L'Assemblée). Il est étrange de revendiquer l'autonomie locale dans les choix et l'immunité quant aux responsabilités encourues. La dépendance vis à vis d'un engagement "départemental" semble prendre le pas sur la question de l'intérêt des familles. Peut-être les éléments de retour aux questionnaires de Villeneuve-le-Comte ou Saint-Germain-sur-Morin nous donneront-ils quelques avis plus éclairés. Aurons-nous droit au compte-rendu de la réunion du 12 au siège de VEA.

 

Ajout du 10 mai 8h: Ce long Week-end de l'armistice a précédé de quelques jours la date symbolique de "la reprise", cela se remarque à l'afflux de circulation, de passages dans les chemins ... depuis le jour où l'on parle de déconfinement la relâche des précautions est visible.

Pourtant les masques sont rares, à part les auto-fabrications les files d'attente en grande surface montrent que la demande n'est pas satisfaite. C'est sur la page Facebook de la mairie qu'on peut connaitre le système de distribution envisagé par la municipalité  de Coupvray. Donc des masques "grand public" seront distribués  "avant le déconfinement" mais à ce jour la date n'est pas connue. En cherchant bien on le trouve aussi dans les actualités (information non datée comme toujours) on nous y informe aussi de la provenance des distributions généreuses tant du "maire" que de VEA, simples rouages d'une diffusion de la Région ou de la Chambre de Commerce, donc pourquoi s'en attribuer le mérite, une récupération politique plutôt que celle des postiers? En tout cas d'après les photos les élus ont été approvisionnés. Disons que les parents des écoliers auront le temps de se procurer des masques d'ici la rentrée scolaire repoussée, et pourquoi ne pas avoir profité de ce déplacement pour y distribuer les masques? Ce ne seront pas des masques disponibles pour ceux qui repartiront dans les entreprises dès le 11 mai. Pourquoi un tour dans le parc du Château, pour damer le chemin, banaliser un peu plus l'espace boisé protégé? Donner une preuve de plus que sans voiture la vie est impossible dans le village qui se fait plus gros que la ville? On aurait attendu après ces 5 semaines de réflexion imposée, une série d'actions dignes du "jour d'après" comme le traçage d'espaces de priorité piétons et cyclistes, de renforcement des limites de vitesse et de leur contrôle, ceci pour profiter du gain de silence et de pollution constaté dans cette période. Imaginer une telle distribution, définir un tel circuit avec priorité longue distance et voiture, voire 4x4 s'il s'avère qu'il pleuve le jour choisi, est un sérieux mauvais message pour ce qui nous attend dans le futur de Coupvray.

 

Ajout 12 mai 6h20:  Coupvray distribution ce mardi et mercredi dans le parc du Château (1 masque par personne au foyer).

Lien permanent Catégories : Politique Locale, Politique Nationale 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.