Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pandémie de printemps

Confinement oblige, les réunions de préaux qui auraient pu occuper la semaine ont manqué, le déplacement aux urnes de ce jour si un deuxième tour n'avait pas été repoussé annulé, il faut bien nous occuper.

Il y a donc urgence à ne pas profiter de ces obligations d'isolement pour s'échapper, mais rester enfermés pour tous ceux qui ne sont pas indispensables à la survie du pays.

 

Gloire aux forces vives qui prodiguent soins et soulagements, gloire aux forces de l'ordre qui s'efforcent de faire respecter les consignes sans protections, afin de ne pas effrayer! Gloire et primes à tous les serviteurs du minimum de la chaine alimentaire et sanitaire.

Mais honte aux profiteurs. Les exploiteurs comme les sites de ventes par correspondance qui ont au maximum profité de la concurrence mondiale entre import bas prix et optimisation fiscale, les stockeurs de produits dont le prix de vente a suivi la courbe exponentielle des victimes.

Honte aux citoyens qui ont pris ces jours d'immobilisation pour des vacances, sans comprendre la gêne provoquée face à la situation des mobilisés.

 

Mais que faut-il penser de la semaine politique?

Les polémiques dit-on se règleront plus tard, nous sommes dans l'urgence. Ce n'est pourtant pas ce qui ressort des débats de nos gouvernants. Nous resterons surpris par toutes ces informations qui nous rendent anxieux dans le jugement de l'action à divers niveaux.

Une énumération ne servira que pour un rappel plus tard:

OMS Le message de l'OMS sous influence chinoise.
Présidence Emmanuel Macron Pas de suppression des municipales (12 mars).
Préfecture 77  Ouverture d'un centre de test est parisien, nord 77.   Hôpital de Jossigny 8 mars
Premier ministre Édouard Philippe Confinement partiel, pas de tests systématiques (vendredi 13 mars)
Ministre 1 de la Santé Agnès Buzyn Passe la main le 17 février, puis déclare le 17 mars avoir prévenu dès le 11  Janvier
Préfet de Police Didier Lallement:  Pas de masques pour les policiers Mesure qui serait anxiogène pour les populations des quartiers où ils interviennent
Direction Santé (DGS) Jérôme Salomon Transparence, mais ne parle pas de son rapport au candidat en 2016.
Ministre 2 de la Santé Olivier Véran Pas de masques, pas de tests
Ministre de l'Intérieur Report des réunions de Conseils Municipaux pour élection des municipalités après le 2eme tour. Info diffusée par gouv le 19 à 20h.  Alors que la loi n'est pas votée, donc en contradiction avec la loi actuelle.
Président Sénat Jacques Larché Aurait fait pression pour maintenir les élections
Conseil d'Etat Sur les élections Doivent être annulées si trop d'écart.
Com Finances Sénat Sur les aides aux entreprises, aux salariés en congés forcés ... provisions budgétaires insuffisantes
Com des lois Sénat Séance de nuit Vendredi 20 et samedi 21 Tergiversations sur la date de constitution et de dépôt des listes
Assemblée Nat.  séance samedi 21 à 15h ++  
Vote loi urgence sanitaire Considérée comme loi d'exception gestion par ordonnances  (équivalente à l'article 16 de la Constitution donnant tout pouvoir au gouvernement). Les députés FI, PS, une grande partie Modem contre ou abstention.
Ministre de l'Intérieur Renforcement du confinement Blocages en gares des départs en WE ou vacances
Commission paritaire Assemblée-Sénat dimanche 22 mars?  Compromis? Sur une interprétation
Conseil des ministres Milieu de semaine?  
Présidence Ordonnances  prioritaires.  

 

Pourquoi tout retarder pour une date d'enregistrement de listes? Pour entériner les négociations de combinaison de listes, ces marchandages de postes d'adjoints, de présidences de conseillers-délégués avec indemnisation, de rôles dans les intercommunalités? Récemment j'ai entendu rappelé cette citation de Gandhi au sujet des personnalités qui ont progressé grâce aux compromis avec l'adversaire: "Il ne faut jamais coopérer avec le mal". 

(Suite à une panne de l'hébergeur cette note a été partiellement reprise en correction à partir de la sauvegarde archivée).

Lien permanent Catégories : Politique Nationale 2 commentaires

Commentaires

  • Publication au JO du 23 mars de la loi de pouvoirs d'exception "d'urgence sanitaire" pour 2 mois prolongeable par décret et d'une série de décrets "sur le confinement " jusqu'au 31 mars, sur les garanties financières, ...

  • Lu dans le Figaro web du 30 mars "Mais pourquoi ces élus paient-ils un si lourd tribut au coronavirus? Candidats en campagne, ils ont multiplié les contacts ces dernières semaines, les serrements de mains, les accolades, les meetings, ils se sont mal ou pas protégés. Ils ont surtout organisé le premier tour des municipales sans avoir toujours eu les moyens d’avoir des masques ou du gel hydroalcoolique pour protéger tout le monde. "

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel