Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

exceptions

  • Pandémie de printemps

    Confinement oblige, les réunions de préaux qui auraient pu occuper la semaine ont manqué, le déplacement aux urnes de ce jour si un deuxième tour n'avait pas été repoussé annulé, il faut bien nous occuper.

    Il y a donc urgence à ne pas profiter de ces obligations d'isolement pour s'échapper, mais rester enfermés pour tous ceux qui ne sont pas indispensables à la survie du pays.

     

    Gloire aux forces vives qui prodiguent soins et soulagements, gloire aux forces de l'ordre qui s'efforcent de faire respecter les consignes sans protections, afin de ne pas effrayer! Gloire et primes à tous les serviteurs du minimum de la chaine alimentaire et sanitaire.

    Mais honte aux profiteurs. Les exploiteurs comme les sites de ventes par correspondance qui ont au maximum profité de la concurrence mondiale entre import bas prix et optimisation fiscale, les stockeurs de produits dont le prix de vente a suivi la courbe exponentielle des victimes.

    Honte aux citoyens qui ont pris ces jours d'immobilisation pour des vacances, sans comprendre la gêne provoquée face à la situation des mobilisés.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique Nationale 2 commentaires