Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

RIP pour ADP ? Neuf mois pour le dire.

Première consultation dans le cadre de la procédure de consultation populaire façon 2008.

Cette privatisation de la société de gestion des aéroports de la métropole parisienne, prévue par la majorité présidentielle, a rassemblé une majorité des opposants de toutes tendances pour lancer le RIP.

Dans la poursuite des réclamations des "gilets jaunes" pour les consultations citoyennes, un minimum de 10 % de la masse électorale, soit 4,7 millions de Français, réclameront-ils un référendum sur ce sujet?

Ainsi depuis ce 13 juin c'est sur un site internet que seront retenus les soutiens à cette consultation. 

Quels sont en vrai les enjeux? Est-ce un simple "bras de fer" entre des opposants à toute politique du gouvernement ou plus radicalement à une action du président Macron? 

C'est ce que l'on peut craindre, faire "mordre la poussière" coute que coute comme une sorte de n-ième répétition de la présidentielle? Quel qu'en soit l'intérêt réel pour la nation? 

Pourquoi "privatiser" ou "dénationaliser"?  Vendre des "bijoux de famille", juste pour "rentrer de l'argent" dans les caisses de l'Etat, encaisser une "recette exceptionnelle" pour compenser une dépense qui fait trop grossir le déficit budgétaire. Vendre des participations de l'Etat au capital de sociétés qui sont prospères, qui chaque année "rapportent des dividendes" à un Etat jouant un rôle de "capitaliste".

Il est surprenant que gauche par principe anticapitaliste et droite libérale par nature se rejoignent et fassent campagne commune, comment Emmanuel Macron réussit-il à rassembler autant pour lui et contre lui?

Les Français vont-ils se positionner sur ce simple conflit dogmatique ou vont-ils chercher ce que sous-tend cette privatisation?

ADP pour tout Français c'est Roissy et Orly, c'est aussi une parcelle importante de territoire national (une superficie pour le décollage des avions et les activités annexes), pour les Franciliens ce sont aussi tous les "petits" aéroports et de grands fonciers dans un contexte de rareté des espaces. Et particulièrement dans notre secteur, l'avenir de Meaux-Esbly, Lognes, Coulommiers sont d'excellents sites où une classification en espaces constructibles serait d'excellente rentabilité pour un acheteur en quête de progression de marges. 

budget,referendum

Photo du site ADP aviation générale: Meaux-Esbly

Pour l'activité, ce sont des emplois, des recettes par les bénéfices, les taxes et des dépenses  d'investissements. Mais dans un contexte écologique tendu le développement démesuré de l'aviation, c'est aussi l'enjeu de la pollution par le bruit, le kérosène, l'oxyde de carbone, les particules fines.

Nous avons neuf mois pour répondre à la question, nous aurons encore un certain temps (si le RIP est confirmé) pour que les 47 millions d'électeurs puissent "voter"  et les motivations ne manqueront pas. 

L'adresse du site de consultation:   www.referendum.interieur.gouv.fr 

Pour s'exprimer il faut montrer "patte blanche": donner son identité comme sur la carte d'électeur, la prouver avec ses identifiants de carte nationale d'identité, ou passeport). Naturellement un seul enregistrement et vous serez visiblement enregistré en soutien de ce référendum.

Mais rappelez-vous vous avez neuf mois pour vous décider.

Ajout 10h45: Comment fut établi le site. (numerama 2015)

Ajout 19 juin : Combien d'inscriptions de soutiens? Un suivi sur ChekNews de Libération.

Lien permanent Catégories : Finances, Politique Nationale, Urbanisme 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.