Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Projet Transport en Site Propre.

15h45 24 juin 2015

Encore 2 jours pour donner son avis dans l'enquête sur le projet de Transports par cars en voies réservées entre Esbly et Chessy. Il est encore temps de retourner le questionnaire, ou laisser un message sur le site du syndicat des transports (STIF) Ile de France.  (Enquête jusqu'au vendredi 26 juin 2015).

Lors de la réunion de la médiathèque le 16 juin, l'animatrice nous a proposé de poser toute question en oral ou par écrit, cette formulation ne s'avère pas correcte, il ne s'agit pas de questionner mais seulement donner son avis. Lors de la réunion l'expression d'un avenir plus futuriste se voulant porté sur un T-ZEN plutôt qu'un service de cars "ordinaires", ressortait des quelques interventions. Une forte participation et une majorité d'"avis" dans ce sens, pourraient elles, lors de la conclusion porter les décideurs à privilégier cette technologie?

 

 

La question de comment et par qui seront financés les acquisitions et travaux nécessaires, pourrait malgré tout être prioritaire. Des questions et quelques opinions ont aussi été là pour nous rappeler qu'utiliser des moyens déjà déployés (centre technique de Bailly), des technologies comme le biogaz déjà retenues pèserons dans la balance des choix par le coût. En fonction des anciens projets ou de projets en concurrence il serait bien improbable que les voies "site propre" ne puissent être partagées par d'autres lignes, elle permettrait aussi d'ouvrir un service partiel avant même l'échéance de ce projet "géant" mais qui au terme du développement du pôle Disney pourrait s'avérer nettement trop restreint en terme de capacité et de praticité. Une voierie entre le circulaire Val d'Europe et la déviation ouest de Meaux, devrait s'imposer, la double correspondance entre la ligne P (Paris Meaux) et le RER A (a Chessy ou Serris-Montévrain) est aussi rédhibitoire que ce soit pour des habitants des bassins de Meaux, de Marne la Vallée ou de Roissy alors que les études d'origine recommandaient une correspondance directe en gare. (Prolongation RER-A vers Roissy ou Meaux).

Nous avons soigneusement absorbé le dossier soumis à l'enquête (c'est à dire les 146 pages du dossier téléchargeable). (Il n'est bizarrement pas demandé sur le questionnaire si le dossier a été consulté!)

Les sources sont très optimistes en matière de prévisions futures. Je rapproche au projet d'opération Disney de 1985, où en trente ans soit de 1987 à 2017, devaient s'installer les emplois et 30000 habitants, dans un équilibre parfait. Le troisième parc est toujours installé dans le futur, le parc d'entreprise de Serris Bailly est toujours dans les limbes, par contre le mitage des espaces agricoles et naturels s'est poursuivi, l'expansion s'est même élargie en terme de population puisqu'il est maintenant projeté 60 000 ou 80 000 habitants, à un nouveau terme  de 2030 retenu ici pour le transport. En matière d'innovation on ne prend pas en compte que le travail pourrait s'effectuer dans l'avenir d'une autre façon qu'en se déplaçant, les courses comme les études d'une autre façon qu'en se rassemblant sur un même site. Dans l'étude de février 2015 au sujet du "shunt" du péage de Coutevroult les chiffres de fréquentations fournis par l'Epa en 2011 on été jugés "exagérés et optimistes" quant à la croissance et revus sérieusement à la baisse. Ne risque t-on pas un développement disproportionné avec les besoin, et au final un service qui devra être réduit, ou ne s'agit -il que de justifier d'investissements pouvant bénéficier de prêts au niveau européen?

Trop de données sont présentées dans ce dossier pour être analysées avec discernement, nous sommes toujours étonnés des zonages assortis de moyennes, comme les cartes des communes en nombre d'emploi par km2 ou population par m2 alors qu'il est évident que ce n'est pas réparti uniformément sur la commune, que le relief n'est pas en regard des chiffres, et qu'en matière de choix de moyen de transport, concentration, distance et pente doivent avoir une forte influence. 

On sait que cette étude fait suite à un long travail de prospective d'urbanisation dans le secteur, volonté expansionniste de l'Epa contrariée dans le passé, nous avons ici un projet calé avec les méthodes seules envisageables par les ingénieurs du STIF: priorité aux acteurs du transport local régional: SCNF, RATP ou Transdev, technologies "certifiées" STIF T-Zen ou différents Bus (même si c'est Bombardier ou Mercedes qui les construits mais cela n'est pas encore à l'ordre du jour mais découlera de la solution retenue). Si certains peuvent exprimer un regret de voir encore proposer des bus comme au début du 20ième siècle et imaginant que le 21ième ne pouvait que retenir la perfection, à laquelle devront se lier les moyens autrement plus rétrogrades que sont la marche à pied et la bicyclette, on a exclu toute innovation plus fracassante telle que télécabines, ou trottoirs mobiles. 

Donc difficile pour un avis. La question aurait pu être directe: combien êtes vous prêt à payer d'impôts locaux pour financer ce développement. Aurez vous un intérêt à utiliser ce moyen de correspondance? Pensez-vous que cette liaison à une chance d'être mise en service d'ici 2030?

Alors on pourrait se dire, mais que faire d'ici là? Ne peut on synchroniser les feux pour donner la priorité aux lignes de transports actuelles, (à Chessy inutile de respecter les vitesses, on ne peut échapper au successions de feux sur la RN934, ce doit être volontaire). Ne peut-on aménager des abris vélos ailleurs qu'aux terminus? Et surtout ne pourrait-il y avoir des abonnements Navigo plus "réalistes"? Ainsi pour les retraités un pass mensuel ou annuel ne pourrait-il servir par exemple que 5 jours dans le mois, bénéficier de tarifs généreux en contrepartie de passages en heures creuses? Un billet valable pour Val d'Europe-Serris, ne pourrait il être compatible Chessy-Disney? Il y a aussi des adaptations aux temps de vie, aux modes de vie qui ne devraient pas échapper aux technologues du Syndicat des transports.

La question que je n'ai pas osé poser lors de la réunion du 16 juin: qui est venu au site de la médiathèque par un transport en commun? La médiathèque étant située place d'Ariane, a coté de la gare RER et du point d'échange de tous les cars du secteur, tout le monde en avait largement la possibilité.

Ajout du 8 Octobre 2015

 

 

Sur le site de l'enquête :

 

Le 7 octobre 2015, le Conseil du STIF a adopté le bilan de la concertation du projet de bus en site propre Esbly-Val d’Europe et a décidé la poursuite du projet en tenant compte des riches et nombreux échanges lors de la concertation.

 

Nous vous invitons à découvrir le bilan et la synthèse du bilan.

Commentaires

  • depuis l'ouverture du "barreau" vers l'ex34 et Esbly, le trajet centre commercial VE-Esbly/coupvray est désormais régulièrement bouché devant les hotels de Mickey par les gens de Meaux, st Germain et au delà qui sortent désormais par la sortie Disney pour éviter le péage.

  • Merci pour cette info, effectivement le rond point, avec une seule voie est particulièrement long à traverser. La sortie de Coupvray à la tourelle est plus aisée. Avec les travaux de ZAC, et quand les logements arriveront ce sera vite saturé, alors des voies bus en plus ...

  • Comme quoi, il y avait un besoin ! Dont les élus locaux ne veulent absolument pas tenir compte. Pour eux, la suppression de la voiture est pour demain; l'industrie automobile n'existera que par les véhicules collectifs. D'après les têtes pensantes locales, à partir de 2025, nous ne circulerons qu'en vélo, à pied et en roller sur le Val d'Europe !

  • C'est fou comme finalement l'Europe à les moyens. Donc peut être qu'une ligne futuriste pourrait même faire partie du lot.http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/1-7-milliard-d-euros-de-credits-europeens-pour-les-transports-en-france_1694384.html

  • Ajout de l'information suite au vote positif du STIF du 7 octobre.

Lien permanent Catégories : Politique Locale 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.