UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tcsp

  • Projet Transport en Site Propre.

    Encore 2 jours pour donner son avis dans l'enquête sur le projet de Transports par cars en voies réservées entre Esbly et Chessy. Il est encore temps de retourner le questionnaire, ou laisser un message sur le site du syndicat des transports (STIF) Ile de France.  (Enquête jusqu'au vendredi 26 juin 2015).

    Lire la suite

  • Ca gratte

     

    Expression qu'il faut rapporter au poil à gratter.

     

    Le collectif constitué à Coupvray pour faire valoir d'autres façons de concevoir le développement de son environnement, agit sur les élus locaux et l'administration, un peu comme les petits poils situés dans le fruit du rosier sauvage. A trop peu reconnaître les exigences des habitants qui ont choisi depuis des années de sacrifier le temps et la fatigue de l'éloignement parisien dans les transports pour profiter d'un milieu naturel et du calme de "la campagne", ceux qui y veulent faire la ville, doivent prendre conscience qu'ils ne sont que leurs représentants, et doivent donc rendre des comptes.

     

    Le conseil municipal de ce soir à Esbly sera un test, la question posée "pourquoi aucune réaction de la municipalité d'Esbly devant les projets de sa voisine? Pourquoi la Maire, de plus Conseillère Cantonale, peut -elle ignorer le projet? Pourquoi ne pas se positionner dans les demandes des divers PLU du SAN? Le STIF comme le Conseil Général ont validé cet été en juillet le financement d'une étude de liaison en site propre entre Val d'Europe et la gare d'Esbly. "

     

    Bien entendu, une étude ne sera qu'un travail de plus confié à un cabinet, il est même prévu une enquête publique dès l'année 2014, mais cela n'entraîne pas de certitude car lorsqu'il faudra financer les achats de parcelles, les travaux d'infrastructures pour traverser les zones construites d'Esbly, il faudra encore trouver les finances ce sera après l'arrivée des premiers habitants des nouveaux logements à Coupvray qui sera exsangue à l'image du SAN déjà très endetté, qui donc pourra renflouer les lignes de rabattement qui seront privées d’une partie de leur trafic, capté par cet éventuel axe prioritaire.

    Grattons donc un peu, il y a des aveux à gagner.