Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

restrictions

  • Les indices du matin

    Nous sommes en guerre.  

     

    Des mesures retenues des crises passées sont progressivement mises en place.

     

    Toutes ne sont pas unanimement comprises, mais l'ennemi étant invisible, observer les combattants de nos postes de confinés, revient à assister aux bravades de Don Quichotte sur nos écrans vidéo.

    OK, nous n'avions pas construit de ligne Maginot. Mais employons les mots de Clemenceau comme en 14 "Union Sacrée", pas l'article 16 de la Constitution qu'aurait saisi le Général. Pas la décision d'anticiper en sonnant la charge qui était le stratégie napoléonienne. Non la tactique du "en même temps" "gardez-vous à gauche, gardez vous à droite" du gamin de 14 ans contre les Anglais.

    Donc quelques jours d'hésitation, fermer les écoles mais ne pas repousser les élections, encore deux jours pour déclarer la guerre mais laisser Sancho prononcer le mot honteux de "confinement"  diffuser lentement un projet de loi qui repousse l'échéance encore à un vote d'extrait des parlementaires masqués et en attendant déclarer l'état d'urgence et assurer les tours de Military Police pour contrôler les Ausweis à présenter aux guichets des villages gaulois. Avant d’empêcher tout déplacement.

    Guerre sanitaire, guerre économique et financière, alors bientôt guerre politique?

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique Nationale, Science 1 commentaire