Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le curieux Facebook en live

Pandémie de Covid-19, confinement partiel ou total obligent, les débats en visioconférence et le télétravail font un carton. 

 

Les "GAFAM" américaines: Microsoft avec Skype sur les pc de bureau, Google avec Meet mais surtout Facebook avec son "live" ont profité de la demande d'outils et supplanté le marché surtout avec les réseaux sociaux. Facetime leader pour les inconditionnels d'Apple et Iphone, Zoom a fait un malheur au premier semestre pour les employés car plus encadré pour les professionnels en télétravail, mais incontestablement c'est Whatsapps qui plait visiblement le plus aux geeks, surtout jeunes, d'ailleurs Faceboock ne s'y ait pas trompé en reprenant à son compte l'application. On ne listera pas d'autres produits, d'autres critères de choix intervenant ici: la gratuité  et la diffusion. On pourrait dire aussi la connaissance de l'utilisation.

 

Toujours lié à la Covid-19   on sait que le chargement d'application depuis des plateformes (limitées aux monopoles de Google et Apple) peut être un échec en France.

Les difficultés? Utiliser sur PC de bureau avec un écran confortable ou une tablette moyenne sous système Androïd (Google) ou IOS (IPad Apple) l'expérience utilisateur sera sensiblement différente, parfois pas du tout pratique avec les caméras intégrées. Surtout un manque de pratique de l'amateur ne connaissant que le face à face familial, une maitrise très "pro" pour des organisateurs de communication institutionnelle souvent assistés et munis d'outils complémentaires (multicaméras, table de mixage, affichage ou projection grand écran...) ne présente pas ce moyen d'échange comme populaire et démocratique quand il s'agit de remplacer une réunion publique d'information et de débats.

 

Deux aspects sélectifs interviennent pour même rendre ce moyen complètement inapproprié:
- l'absolue nécessité d'avoir un équipement et un abonnement de qualité,
- avoir un compte enregistré sur l'un des pourvoyeurs.
Le plus "ouvert", car gratuit et le plus fréquent sera sans aucun doute Facebook, car si vous ne l'invitez pas par la porte de "Live" il se glissera par la fenêtre de "Whatsapp".  Dans tous les cas le gratuit est payé par les publicités récoltées pour la captation des durées de connexions, par les royalties de consommation de bande passante du fournisseur d'accès à l'application et bien d'autres "incitives" promises. 

La protection des données (la RGPD 2018) vous l'avez oubliée depuis longtemps avec l'ouverture du compte car réinitialisée à zéro et acceptée sans prévention dans le feu de l'action lors d'une mise à jour.

 

Mais ce que vous ignorez généralement c'est la clarté en contrôle et analyse de ces outils d'administration dont sont pourvus les professionnels de la communication qu'elle soit commerciale ou de service public.

 

Sachez que c'est toujours une invitation "acceptée" qui vous permettra de vous "connecter" par votre compte (quel que soit le fournisseur) à une séance d'échange collaboratif. Afin de permettre l'échange en plus de votre "pseudo" de nomination dans les interventions, votre adresse unique IP, votre numéro de contrat réel, voire l'abonnement et le code du matériel utilisé sont enregistrés (surement même le niveau de mise à jour de votre système), ne serait-ce que pour l'attribution d'une clé de cryptage dans certains cas.  Mais ce sont ensuite beaucoup de choses qui sont conservées.

fb live sorbonne droit affaires.JPG

 

Dans le prochain article ce sont ces "détails" que nous allons analyser en confiant cette explication à des spécialistes de la sécurité des réseaux consultés en visioconférence, vous constaterez que Facebook est bien curieux. (Mais vous le saviez dès la lecture du titre). Nous avons testé des live FB avec des formateurs universitaires rompus au système, établi des statistiques avec des laboratoires de contrôle et des avocats spécialistes des conseils syndicaux du numérique dans la "Compol".  Nous proposerons aussi des exercices avec un compte "maître" que nous avons choisi de nommer Buzz-Mit.

live conseil 15 10.JPGUn exemple de live VEA ici

 

L'annonce de concertation là   fb vea    port.JPG

 

 

 

 

Lien permanent Catégories : Journalisme ComPol, Politique Locale 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel