Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

équilibre financier

  • Vous avez dit Concertation?

    Note complétée le 13/11 14h.

    Si le terme dans la compréhension générale du public reste bien proche de la définition du dictionnaire (Le Larousse)   action de "se concerter"  soit pour plusieurs personnes (physiques ou morales) d'assembler leurs idées pour tendre à une réalisation commune, il semble que son interprétation dans le cadre administratif soit bien différente.
    L'analyse qui en est faite dans le cadre de la participation des citoyens à la gouvernance de leur cité est détaillée sous la plume de Jean-Eudes Beuret *. J'en extrais la comparaison suivante entre Consultation et Concertation:

    "Certains auteurs n’établissent pas de distinction nette entre consultation et concertation et situent ces deux opérations sur un continuum. Ainsi, pour Mermet (1998), la  concertation ne diffère de la consultation que par le fait qu’elle « va plus loin qu’une simple consultation en cela qu’elle tente d’adapter les décisions aux besoins des acteurs en ajustant les intérêts de chacun ». Nous retrouvons cette absence de distinction dans la façon dont certains acteurs utilisent le terme de concertation, à commencer en France par la Commission nationale du débat public, selon laquelle « la concertation est une attitude globale de demande d’avis sur un projet, par la consultation de personnes intéressées par une décision avant qu’elle ne soit prise ». D’autres auteurs séparent très clairement la concertation de la consultation, la première étant marquée par des rapprochements, la traduction du langage des uns et des autres pour aller vers un langage commun et une construction collective, autant de choses qui ne figurent pas dans les objectifs d’une consultation. C’est avant tout l’existence ou non d’une construction collective qui permet d’établir une distinction claire entre consultation et concertation. Cette distinction semble importante, pour éviter la frustration ressentie par des acteurs invités à une concertation, qui s’attendent à être associés à un processus de construction collective, et ne sont invités qu’à exprimer un avis, souvent de façon très ponctuelle."

     L'organisation du Débat Public suit dans le même ouvrage * :

    "Les conflits d’aménagement ont ainsi fixé les trois grands enjeux que les textes instituant le débat public ont eu à traiter : ouvrir l’élaboration des projets suffisamment en amont pour que le public puisse avoir une influence sur la décision, créer un tiers organisateur du débat pour garantir la possibilité d’un dialogue dans une situation d’asymétrie des expertises et des pouvoirs, équilibrer le dialogue en desserrant le monopole d’expertise des maîtres d’ouvrage."

     

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Politique Locale, Urbanisme 13 commentaires