Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rappel au bon sens ce matin à Coupvray

Qui se souvient de l'étude d'impact de 1989?   Et quel rapprochement peut-on faire avec la situation actuelle?

Ce rappel il vient de l'odeur pestilentielle venu du Compost en héritage de l'occupation des espaces par l'activité touristique de Disney-land sur le plateau qui nous domine.

La seule étude d'impact réelle sur cette transformation du paysage et ses conséquences qui ne tiennent pas leurs promesses.

Cette étude "initiale" ne concernait que le nord de la RN 34, limite du secteur 4 à l'époque. (PIG de 1987).

Tout au plus, les conséquences en écoulement des eaux pluviales venant de l'urbanisation étaient-elles estimées en contrebas et pour Coupvray jusqu'au Canal. (Bassin versant sud canal du ru étudié dans l'enquête hydraulique de 1987) impacté aussi par la tranchée TGV.

La nuisance sonore des activités de loisir et de la circulation sur le "ring" à deux fois deux voies, devaient être palliées par des mesures compensatoires!

 

En 2007 une nouvelle enquête hydrologique cette fois, sous le régime du code de l'environnement de 1993 (donc sans étude d'impact réelle), prévoyait les réseaux complémentaires dite les chaines des bassins sur le Val d'Europe, Ru de Coupvray, les Arrêtés d'Autorisations préfectoraux de 2008  ont été élaborés sans que les habitants soient au courant du schéma définitif, il nous faut attendre les enquêtes loi sur l'eau actuelles pour en prendre connaissance, avec les modifications des projets nouveaux.

 

Les études d'impact complémentaires, évoquées dans l'enquête environnementale de mars 2021 seraient celles des Zacs "Coupvray" et "3 Ormes", elles ne concernent comme les premières que les conséquences de l'OIN Disney et sous la maitrise de l’Établissement Public d'Aménagement (EPAmarne ou EPAfrance), Il semble manquer le rapprochement avec celle du PADD du PLU de Coupvray 2012 ni celle du SCOT ou PLUI du Val d'Europe qui l'englobe en 2016, liées aux répercutions de l'élargissement des "préemptions" de territoires pour l'OIN Disney dans le PIG 2010 (Projet d'Intérêt Général). Ceux-ci avant les règles modifiées du code de l'Environnement de 2017 qui s'appliquent désormais et au SRCE 2013 avec le tracé des trames verte et bleues. (Schéma Régional Cohérence Écologique IDF).

 

Évolution du grignotage des zones naturelles par un étalement dominos constant de l'espace urbanisé, au grand jamais promis impossible par les successions d'élus, nous sommes voués à la soumission au pouvoir économique et immobilier qui les a tous achetés.

 

Donc à ce jour si des changements dans les autorisations préfectorales pour les IOTA valent d'être présentés en Enquête Publique Environnementale, il faut bien recadrer l'ensemble du secteur dans une Etude d'Impact, car le cumul des incidences est bien éloigné de l'étude initiale.

La preuve: le bruit des infrastructures routières (Circulaire, mais aussi RD934, circulations dans les raccordements avec les pôles de proximité Meaux, Roissy). Les nuisances du bruit de loisir touristique: les "tuuuts-tuuuts" "pouah-pouah" réguliers, les musiques perçues dans les vallées à chaque "manifestation" extérieure de jour comme de nuit jusqu'à 4h du matin, les feux d’artifices encore autorisés ... après 22h pendant les parades, activités non détaillées en 1989 et donc sous-estimées.  Les phénomènes de débordements en cas de pluie qui touchent tous les secteurs neufs ou anciens puisque la nature des sols semble encore ignorée et nécessite un nouveau regard (il suffit de constater la mortalité des plantations nouvelles comme les arbres d'entourage du circulaire intérieur).  

 

Enfin pour la nuisance des odeurs d'une activité compost, dont l'enquête en régularisation de dépassement et agrandissement de novembre 2020 nous avons la réponse ce matin, avec le léger vent d'ouest de la nuit, la fraicheur et l'humidité maintenue de la brume, mettre le nez dehors c'est une infection, des contrôles sont ils réclamés?.

 

 

Commentaires

  • Le maire nous demande de fermer les yeux (quel voeux funeste ! Et vous M. le maire, vous fermerez les yeux cette année ?) ;
    fermer les yeux pour ne pas voir la décadence de Coupvray, fermer ses oreilles pour ne plus entendre les nuisances sonores et fermer ses narines pour ne plus sentir les odeurs de pourriture.

    Comme ça, ils pourront faire ce qu'ils veulent sans que nos sens soient mis à l'épreuve

  • Étranges musiques et commentaires très audibles plusieurs nuits, venant du "Disney Village" ? Enregistrements faits le mardi 22 mars matin 3h50-4h, jeudi 24 matin 4h15-4h25. apparemment hausse du son les dernières 10 minutes du spectacle. Merci de signaler si vous les percevez aussi. Procédure en cours.
    Concertation sur Règlement de Publicité en cours aussi -les lumières , les bruits font-ils partie des "publicités"?
    A signaler aussi dans le PLUI!

Les commentaires sont fermés.