Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Que d'boue! Que d'boue!

En parodiant "que d'eau que d'eau!" l'interjection du président de la 3eme République en 1875, le royaliste Maréchal Mac-Mahon, devant les crues de la Garonne, quelque peu à cours d'inspiration par la consternation devant les morts de Toulouse inondé.

Sans encore faire autant de dégâts puisqu'il n'y a pas encore d'habitants, pas encore de précipitations. Des charges en eau probablement de centaines de tonnes qui correspondent aux raccordements des réseaux de la nouvelle école en surplomb, ceux du chantier à peine réceptionné du quartier de la Fosse, aussi les aménagements supérieurs de la voie de dérivation Nord-sud  et les terrassements dans les argiles du nouveau quartier des Bonhommes. 

 

Carrefour rue du Canal.JPG

Place Louis Braille, convergence des voies du Quartier bas, un chantier retravaillé pour la 4eme fois par les experts de l'Epafrance.

  1. Recalibrage du ru, avec dalots depuis Moulin
  2. Déviation du trop plein avec fonçage rue du Canal
  3. Plan des raccordements rénovations rue du Canal
  4. Ce marché complémentaire pour la place

Réfection des canalisations, extraction du bloc pompes, dans la fosse "point bas" du réseau ? On nous a promis qu'il n'y aurait pas d'odeur, Ce fut un choix déterminé de créer cette remontée sur le plateau à travers le réseau du village. L'autre solution proposée faire circuler depuis la cote st Jacques, le long des rus de Coupvray, Pendants et Courtouris, profiter d'ailleurs de cet intervention pour équiper le ru de micros centrales qui serviraient à alimenter des postes de surveillance, idée apparemment "piquée" dans les propositions électorales des candidats de la liste unique en mars 2020.

Pas d'affichage du plan des travaux de réfection en cours, de leur durée.

 

montée bourg.JPG

Donc ces bâches à divers niveaux de la chaine de remonté, ne devraient pas créer de fuite d'odeur, leur sécurité être assurée par un doublement des pompes à chaque niveau, ne serait que pour leur entretien. La crainte de ne pas répondre aux promesses, la preuve des difficultés et dérangements lors des interventions, on la ressent déjà sur du matériel tellement récent, qu'il n'a jamais fonctionné.  Pourquoi nous cacher le plan général, la situation des menaces pour les riverains? On nous a déjà caché les plans et le dossier de la chaine des Bassins Eaux Pluviales, une fois l'enquête publique terminée et les dernières remarques prises en compte ou non.
Ces débordements hors période de pluies, juste les écoulements des eaux stockées dans les alternances connues qui servent de base à une urbanisation hasardeuse.

ingénering


Commentaires

  • Avis défavorable d'Esbly sur le Compost COUPVRAY. Voir l'avis motivé de la municipalité d'Esbly sur la compostière de COUPVRAY (lien https://esbly.org/wp-content/uploads/2020/12/CR_16-11-2020.pdf- point III
    – 5. URBANISME). Avis de la commune relatif à la demande d’autorisation voté en séance du conseil du 16/11/2020. Merci et bravo à cette nouvelle et courageuse municipalité. L'avis défavorable est notamment motivé par le manque de concertation des communes concernées (dont Esbly), l'augmentation du trafic routier de poids lourds (avec en plus les chantiers d'urbanisation de Coupvray, et les déchetTeries TERZEO, le traitement des déchets dangereux et l'impact olfactif pour lequel aucune enquête de voisinage n'a effectué. A suivre

  • C'est bien vu, reste l'avis de la commune de Coupvray ... qui se cache bien puisque les PV de conseils ne sont pas affichés sur le site... la communication en transparence n'est pas à l'ordre du jour dans cette triste commune dont les élus sont trop proches des promoteurs et marchands de maux.
    Voir la page "Noté pour vous"

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel