UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Simplification administrative ou phobie?

    On en parle, la promesse de simplification administrative du candidat de 2012 va prochainement faire l'objet d'une série de propositions. Celle qui est la plus visible serait la simplification de la feuille de paie des salariés (du privé probablement car déjà les fonctionnaires ne parlent généralement qu'en  "net").

    Lire la suite

  • Alerte sur la France

    Bientôt les cérémonies du 11 novembre. Des cérémonies probablement anticipées pour un centenaire qui devrait être celui des grandes pertes du début de l'hécatombe, alors que la "Victoire" ne sera qu'en 1918.

    Mais ce sont les manisfestations qui cachent la forêt des déceptions. La vérification prochaine par la commission européenne du budget français, la rechute d'octobre de la bourse dont les "bulles" des banques ont éclatées, voilà le contexte réel auquel il nous faut nous préparer. Les pronostics récents de David Einhorn, celui qui avait déjà senti la chute de Lehman Brothers en 2007, risquent de se faire retourner les taux sur les dettes françaises.

    Alors le souci principal de nos élites régionales sur les concentrations de gouvernance, sur le partage des recettes et dépenses par 344 000 citoyens d'une intercomunalité distendue de Marne la Vallée, avec le doublement sinon quadruplement des taxes locales n'est plus qu'une petite dérive dans notre quotidien économique. 

  • Informer ou consulter?

    Les "Valdeuropéens" si l'on peut dire, sont invités dans chacune des 5 communes qu'ils habitent, à assister(enfin!) à une série de réunions dans la semaine au 13 au 17 octobre. Dans la lettre distribuée aux habitants les 4 maires favorables s'expriment sur les raisons qui militent à leurs yeux à l'intérêt de la fusion des 5 communes, en une seule "commune nouvelle", de nature permise par la loi de décembre 2010.

    C'est devant la brutalité des décisions centralisatrices de l'Etat, qui se libère de son engagement à la création de la ville nouvelle de Marne-la-vallée dans son opération immobilière des 3eme et 4eme secteur, que faute d'avoir voulu expliquer et justifier des positions franches pendant une campagne électorale édulcorée, que les élus mettent les bouchées doubles. Auront-ils le temps de convaincre? Les pétitions et la pression des populations décideront-elles les élus de la cinquième commune Serris, à s'unir? De toute façon il est trop tard pour un référendum qui serait la consultation démocratique adaptée. Choix que l'Etat se garde bien d'utiliser dans l'ensemble de ses transformations territoriales, qui décidemment même si elles sont souhaitables dans bien des domaines, démontrent leur seule utilité électoraliste et politicarde, la nature idéologique de gauche revenant au galop. Faut-il alors penser descendre dans la rue, bloquer les routes pour faire reculer comme ailleurs un gouvernement proche de l'insécurité constitutionnelle?

    Réunion à Coupvray à "la ferme" (!) le 15 octobre 20h30

    Réunion à Bailly à "la ferme" (!) Médiathèque Corsange le 13 octobre 20h30

    Réunion à Serris à la Médiathèque place d'Ariane le 14 octobre 20h30

              malgré le communiqué du maire dans le Parisien

    Réunion à Magny à la salle des fêtes le 16 octobre 20h30

    Réunion à Chessy au Prieuré Médiathèque le 17 octobre 20h30

     La présentation powerpoint affichée sur l’écran lors des réunionssur le site du SAN: http://ftp.valeurope-san.fr/uploads/2w1twe/Présentation_1317.pptx

    la future grande interco est-elle déjà un nouveau champs de bataille politique?