UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Premier Ministre

    lafreminetteCe jour, mardi 1er avril 2014, nous avons appris en avant première et sans surprise que c'est Madame Cunégonde Fenouillard, qui est choisie comme nouveau premier ministre. Nous avions déjà surpris l'influence de l'ancienne sénatrice de notre département au "château" de l'Elysée. nicole bricq,rigolade,balance commerciale,redressement productifSa forte personnalité et son attitude générale, ne faisaient plus craindre les soupçons libertins qui entouraient les sorties nocturnes du chef de l'Etat. Ses décisions lors de son court passage à l'écologie ont laissé des souvenirs impérissables en Guadeloupe et ses derniers jugements en matière de repas gastronomiques imparables font la gloire de la représentation française à l'étranger. 

    nicole bricq,rigolade,balance commerciale,redressement productifPour fêter l'évènement sa soeur ainée, Artémise nous a dédicacé le  vieux livre de Christophe, "La famille Fenouillard" et c'est ainsi que nous avons fait le rapprochement avec les dernières photos des magazines sur les représentations officielles où la ministre s'était faite remarquer, en "tour" de représentation du commerce extérieur.

    nicole bricq,rigolade,balance commerciale,redressement productif

     

     

     

  • Esplanade des gares de Chessy

    Les conseillers communautaires du SAN du Val d'Europe, auront ils à se saisir dès leurs premières réunions, de l'avenir du parvis des gares de Chessy?

    Avec les projets de la phase IV du contrat entre l'Etat et Disney, en particulier l'ouverture d'une esplanade ouest, dite place de Bellesme, il se pourrait que Disney tente de privatiser complètement la gare RER actuelle.

    Lire la suite

  • Préfiguration de secteur

    Conseil Municipal ce samedi 29 matin à Coupvray,

    JC Style, Alain Rameau, Sylvia Le Bouhis, Thiéry CerriOuvert par Madame le Maire sortant Martine Dogit qui a annoncé les résultats du vote et la désignation des 18 élus de la liste Thierry Cerri qu'elle avait soutenue et les 5 élus de la liste Guillaume Bieth, puis a passé la parole au doyen d'âge Alain Rameau. Celui-ci procéda avec l'aide de deux assesseurs Sylvia LeBourhis et Jean-Claude Style, à la procédure d'élection du maire. Sans grande surprise Thierry Cerri fut élu avec 18 voix contre 5 portées sur le nom de Guillaume Bieth.

    Plus surprenant, le nouveau maire, ne proposa que 4 adjoints assistés de délégués, puis furent élus un par un ces adjoints. (Le nombre des délégués et leurs fonctions n'ont pas été discutés ni voté, il est surprenant que cette élection ne se soit pas faite par liste, comme précisé dnas les textes).

    Ce choix de limiter à 4 adjoints, un conseil qui précédemment en comprenaitBrieux Férot, Christian Dutrey, Guillaume Bieth, Catherine Roullin 6 plus un délégué, est-il simple annonce de gouvernance étroite avec regroupement de fonctions essentielles, mesure de prudence budgétaire, délai supplémentaire pour connaître les membres de son équipe, ou préfiguration des postes de conseillers de secteur dans le contexte de nouvelle étape de fusion en commune unique des cinq communes du SAN. On pourra dire dans cette dernière hypothèse que ce ne fut pas une mesure clairement annoncée par les candidats et ceci dans aucune commune.* D'ailleurs la désignation des conseillers communautaires est une des données qui a complètement été occultée dans l'information des électeurs, c'est pourtant là le sens et l'objectif de la réforme de ces élections.

    Ces niveaux supérieurs de gouvernance n'ont pas l'honneur de plaire à nos concitoyens, tous ont plutôt l'impression que les décisions leur échappent. On aura dans peu de temps l'occasion de le constater lors des élections européennes du 25 mai.

    Sont donc élus: 1er adjoint Fernand Verdellet, 2eme adjoint Véronique Evrard, 3eme adjoint Jean-Claude Style, 4eme adjoint Brigitte Englaro. 

    Au conseil de vendredi soir à Magny-le-Hongre ont été désignés: le Maire JP Balcou et  8 adjoints: Marie-France Aubey, Patrick Ribourg, Véronique Flament-Bjarstal, Eric Boucher, Michelle Laurent, Alain Masson, Valérie Herique, Didier Pasquier.

    * C'est à Magny que la liste Noël s'est exprimée contre la commune unique.

    Au conseil de Chessy Olivier Bourjot est reconduit comme Maire avec 8 adjoints: Véronique Daniloff, Jacques  Cachin, Marie Ureta, Marc Allemandou, Valérie Etienne, Laurent Henry, Isabelle Poilpret, Antoine Poupart.

    Bailly-Romainvilliers n'a pas affiché son compte-rendu. sur site: Maire Arnaud de Belenet, 8 adjoints: Anne Gbiorczyk, René Chambault, Annie Gillet, Grégory Leclercq, Céline Santos-Nunes, Gilbert Strohl, Fabienne de Marcilly, Fabrice Zannier.

     

    Serris  conseil de formation Samedi 5 avril 10H adjoints,commune unique,5 en 1,avenir du sanMaire: Philippe Descrouet, 8 adjoints: Luc Chevalier, Stéphanie Perez, Denis Gayaudon, Virginie Hoarau, Loïc Minier, Noura Bellili, Anicet Fabriano, Dominique Brunel. 

     

  • Tamaris Pole position?

    tamaris pole position.jpgA la veille de l'élection municipale du premier tour, un nouveau panneau est apparu sur la porte enfin fermée du parc des Tamaris. Nous nous étions étonné de l'ouverture permanente du parc, sujet à d'éventuelles visites incendiaires, comme ce fut déjà le cas. La responsabilité en venait à son propriétaire, le SAN, qui contrairement à ce qui avait été annoncé, n'a toujours pas vendu le terrain d'assiette de l'opération. De toute façon s'il nous a été écrit dans "le petit journal" qu'il y avait un permis, personne n'a jamais vu affiché le dit permis sur les murs, et d'autant que la division du domaine n'a pas non plus fait l'objet d'un affichage.

    Mais qui peut croire à la possibilité pour des médecins, des professions para-médicales d'avoir un avenir dans cette partie enclavée du village? Quelle idée saugrenue de faire venir les sujets auprès des praticiens quand va se développer à proximité et bien desservie par de nouvelles voiries, peut-être un jour un transport rapide, fréquent et direct un quartier neuf, où sera concentrée la population nouvelle. Qui peut imaginer qu'un véhicule toutes les 8 minutes amènera pour chaque praticien un nouveau client, alors que se sont multipliés à Serris, à Bailly, même plus loin à Montévrain mais en nettement plus pratique des centres médicaux concentrant toutes les spécialités? Le dentiste quitte l'aulnoye pour ici? mais déjà les Cupressiens préféraient un cabinet d'Esbly ou Serris avec des remplacants qui pouvaient assurer les urgences.

    Ce qui sera certain, c'est qu'il restera peu de choses d'un beau parc, que la voirie et les places de stationnement à la charge du SAN, sont un cadeau extraordinaire pour une opération privée, plus de 120 personnes sont prévues entre praticiens et clients, alors qu'un bus chaque heure de jour dessert l'arrêt. Alors que la préemption était justifiée par le projet d'accueil personnes âgées en complément des logements St Pierre.

    sps surveillance.JPGescroquerie,promoteursEt cette affiche nouvelle que nous apporte-t-elle comme éléments rassurants? Pas de nom, pas plus de société responsable, toujours l'unique D2I, dont on voit les noms des gérants dans les rubriques des liquidations judiciaires de SCI et entreprises qu'ils dirigeaient précédemment, mais dont le site est toujours muet "en cours de construction" et sa présence au 12 Boulevard des sports, à Bailly où on trouve aussi leurs autres "opérations d'investissement" en particulier la "SCI  Bailly Park" tout récemment créée, avec des associés qui certifient qu'ils sont sans condamnations en cours alors qu'ils sont en liquidation dans au moins 3 affaires, et dont le principal apporteur de fonds se trouve être ... "D2I" la société au capital de 8 000 malheureux euros et qui porte des investissements de promotion immobilière de plusieurs millions à la villa des Tamaris.

    Finalement, ces panneaux de quelle nature sont-ils? Est-ce une annonce immobilière ou une publicité, une enseigne, alors qu'il n'y a pas d'activité ouverte? ou pire, simplement une affiche électorale placée à la veille du scrutin afin de prendre la pôle position?

     Mais qui a eu, cette idée folle d'implanter, ici un pôle?

     

     

  • Serris à couteaux tirés

    Dans le suivi de la soirée électorale en direct le dimanche 23 mars, le journal La Marne annoncait :

    20h44
    Serris : Philippe Descrouet (UDI) manque de peu l’élection dès le 1er tour. Il a reçu 49,8% des suffrages. M. Chitrit le suit de loin avec 28,11% des voix, Patrick Gueguen 13,85%. Le candidat officiel du PS, Noël Jeanville est à 8,14%.

    Eliminé le PS laisse seul Guegen représenter la gauche. Mais le challenger Chitrit, devenu crédible a t'il ses chances?

    On se dirigeait vers une triangulaire, pour le second tour à Serris, un rapprochement Descrouet Guegen, avec une coopération comme elle s'était réalisée dans le passé  pouvait peut-être se concevoir pour La Marne. Mais quel risque pour Descrouet, obligé en cas de victoire de donner au moins une place d'adjoint à son renfort et  perdre la clarté d'un vote de droite pour bloquer une montée éventuelle de son concurrent Chitrit.

    Avec une campagne très agressive (comme d'autres sur Youtube et sur Twitter),  Chitrit ancien membre du conseil sortant, s'était beaucoup fait entendre sur les réseaux, peut-être trop et avec certaine imprudence. C'est cette voie qu'a préférée l'équipe Descrouet pour abattre son adversaire de droite. Une plainte contre X, dénonçant des messages twitter qui circulaient, mais vers qui? Entre membres de la liste. Et c'est plutôt le fait de les regrouper et remarquer dans les recherches Google et Scoop-it qui finissaient par se faire connaître sur la toile. Une plainte en diffamation contre X mais qui vise l'action des candidats de " En avant Serris" dirigée par Alain Chitrit. 

    Combat que l'on peut partiellement suivre entre les échanges de tweets: même les tiers des listes s'en mêlent. Jaime serris relance enavant  serris , menacée par les sortants de Serris et contre-attaquée par enavant.

    En effet afin de dénoncer librement sur des médias internet, comme ici sur ce blog par des articles ou même des commentaires, faut-il être mesuré, ne décrire que des faits avérés, être capable de fournir des preuves, conserver les témoignages, archiver les sources. On est loin de la rumeur et de la calomnie. C'est la méthode préconisée par la fiche technique d'Anticor, l'association pour la lutte contre la corruption. Les échanges et témoignages sur le net, peuvent apporter la clarté dans le débat et l'élimination des élus par trop "louches" qui font tache et transmettent une mauvaise impression de la fonction au public. Le contrôle de légalité par les préfectures des actions des conseils municipaux est notoirement insuffisant, nous l'avons rappelé ici maintes fois. Par contre nous nous attachons à modérer les expressions dans les commentaires justement pour ne pas accuser à tord des personnes dont la seule erreur serait une conduite pas assez explicite.

    22h15
    Magny-le-Hongre : Jean-Paul Balcou réélu avec 62,99% des suffrages.

    22h30
    Bailly-Romainvilliers: Arnaud de Belenet fait 86% des suffrages exprimés. Peut être le plus fort score en scrutin de liste en Seine-et-Marne.

    Chessy et Coupvray n'ont pas communiqué leurs résultats au journal.

     

    Il faudra donc attendre soit le verdict des urnes le soir du dimanche 30, soit le verdict du juge des référés ou de la CNIL, pour connaître la représentation de Serris, dans ce cas aurons nous des résultats rapidement pour la nouvelle organisation du SAN?

     Résultats officieux  de Serris ce soir à 20h  Descrouet 50% Guegen 20% Chitrit 30%