UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

candidats

  • Campagnes au Val d'Europe

    La Communauté d'Agglomération du Val d'Europe, qui est composée encore actuellement des cinq communes initialement réunies en 1987 en SAN, se prépare discrètement à un affrontement de ses élus dans les campagnes électorales des législatives.

     

    LES campagnes puisque la simplification n'est toujours pas de mise dans notre marqueterie électorale.

    Partagées dans le passé entre les cantons de Lagny et de Thorigny, regroupées depuis 2014 dans le canton de Serris. Les communes sont toujours éparpillées sur les circonscriptions Torcy au nord qui comprend Thorigny, Roissy-en-brie et Bussy-st-Georges, et Coulommiers au sud incluant Esbly, Crécy, La ferté Sous-Jouarre.

    D'autres divisions existent comme l'Unité Urbaine de Paris pour Chessy mais pas pour les 4 autres communes, cela concerne certaines règles et partages financiers, mais non les élections. La consultation des cartes INSEE est pour cela nécessaire.

    Les habitants qui se retrouvent dans certaines occasions comme observateurs des conseils communautaires, ou dans les fêtes communes organisées par l'intercommunalité, ignorent parfois qu'ils ne pèseront pas dans les mêmes groupes et ne voterons pas pour les mêmes candidats portant parfois les mêmes étiquettes.

    Où en sommes nous, à la veille du dernier jour avant le dépôt des listes fixé à vendredi 19 au soir? 

    Lire la suite

  • La marche

    L'annonce de la candidature d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle de 2017, n'est en somme pas une surprise, quel aurait été le sens de sa démarche depuis un an environ, si elle ne se concrétisait pas?

    La question qu'elle entraîne c'est "pourquoi maintenant?", et les raisons ne manquent pas.

     

    -Avant la primaire de la droite (4 jours avant le 1er tour, la veille du dernier débat de cette primaire). Un effet pour démotiver les centristes et d'éventuels transgenres de gauche, pour orienter indirectement sur un résultat plus aisé à combattre.

     

    -Avant la décision de Hollande d'y aller pour défendre son mandat même en se sacrifiant, ou un éventuel Manuel Valls, le meilleur héritier de la gauche? Surtout réduire la fenêtre du coté de la gauche libérale et la démotiver d'une participation à la primaire de la gauche (Belle Alliance Pop !)où Montebourg émerge. 


    Lire la suite