UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ambition

  • A la russe!

     

    Le courage n'a pas manqué à Jean-Paul Balcou pour, après deux mandats donc 13 ans de présidence, passer la main ce jour 10 avril au Comité d'installation du SAN. Ce que finalement il n'avait pas réussi comme maire de Magny et provoqué la déception et la rupture avec son premier adjoint, il l'a réalisé pour le SAN du Val d'Europe. Enfin, presque puisque comme on l'a vu en Russie, le nouveau président à peine élu lui propose la place de premier vice-président, et de plus avec une délégation qui n'est pas des moindres puisque les finances. (JP B. photo san-magazine 1991)ambition,présidence val d'europe

    Dans son discours de présentation de sa candidature, Arnaud de Belenet, seul prétendant, a bien expliqué que les arrangements entre les équipes municipales qui se sont déroulées dans la semaine lui donnaient carte blanche pour des négociations difficiles dans le contexte de réformes de l'administration des territoires.

    Ce ne fut malgré tout, pas un plébiscite puisque 9 abstentions ont limité l'approbation à 24 suffrages en sa faveur sur les 33 conseillers du syndicat d'agglomération nouvelle du Val d'Europe, qui avaient à se prononcer.

    ambition,présidence val d'europeDans un texte qui fut remis la veille aux conseillers, ceux-ci étaient avertis de sa proposition, son projet de lutte énergique pour un statut particulier au SAN dans la continuité des engagements d'origine des villes nouvelles. Par un travail soigneusement préparé, élaboré en bureau restreint aux président et 8 vice-présidents, serait élaboré un programme de transferts de compétence, d'équilibre des taxes et des budgets, avec le but de rassembler tous les élus autour d'un objectif d'excellence pour la Seine et Marne, voire être à lui seul un pôle leader de l'est francilien. C'est en juin que ce projet devrait être soumis à l'ensemble des élus.

    Puisque le projet est si précis et si clair, pourquoi donc ne pas avoir essayé de l'expliquer aux habitants, lors de la campagne, elle aurait été moins triste sur le Val d'Europe. Ce partage des postes et cette répartition des pouvoirs, donne a l'observateur d'une telle séance, l'impression d'assister à une pièce de théatre qui traînait en longueur et dont tous connaissaient par coeur un texte sans saveur.

    Sont donc désignés les 8 vice-présidents: 1-Jean Paul Balcou (8 blancs), 2-Véronique Daniloff, 3-Fernand Verdellet, 4-Philippe Descrouet , 5-Alain Masson, 6-Christine Maisonneuve, 7-Luc Chevalier, 8-Vanessa Oukas