Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Coupvray en silence

Ce qui a marqué ce dimanche à Coupvray, c'est d'abord le silence.

La menace du Covid-19, les consignes du jeudi 12 par le président Emmanuel Macron, les textes présentés par le Premier ministre Édouard Philippe samedi soir, ont terminé en extinction générale la campagne des Municipales 2020.

Tableau complet.

 

Sauf à Coupvray où le silence vient principalement du manque d'intérêt du vote puisqu'il n'y avait qu'une seule liste, pas d'enjeu, pas de suspens. Donc on a pu profiter d'une belle journée assez douce et ensoleillée, mais surtout agréable par le silence ressenti dû à l'arrêt de l'activité du parc Disney.

Progressivement développé depuis 40 ans, le parc de loisir implanté dans cet espace agricole à 40 kilomètres de Paris, avait engendré un brouhaha qui a chassé les amateurs de nature et de bien-être. Le son du vent dans les boisements qui entouraient le plateau, les chants des oiseaux ont brusquement été remplacés par les sifflements multiples des engins originaux du parc: la sirène du bateau pratiquement toutes les 10 minutes, le sifflet du train dès 1992 ont mis tout le territoire sous "influence sonore", supplantant largement les quelques cloches d'églises des 5 villages. Les normes de construction dans la convention de 1987 prévoyaient soigneusement de préserver les visiteurs de vues "dérangeantes" d'éventuels immeubles dans les cônes de vues, mais n'avaient pas envisagé la nuisance sonore sur les habitants des activités de loisir qui s'imposèrent. Situé sur le plateau dominant le nord du territoire d'implantation, les parcs génèrent des sons qui se répercutent dans la vallée, les feux d'artifices quotidiens, les crissements de pneus des cascades automobiles, la musique dans le "couloir" du village Disney, plus généralement le bruit de la foule recouvrent jour et nuit le secteur. Cette pollution sonore que bien peu "perçoivent" s'étant dissipée au fur et à mesure des années, la fermeture du parc est une parfaite occasion de la constater, il conviendrait d'effectuer des mesures actuellement, de nouvelles à la réouverture seront alors des preuves de l'écart et du niveau de tolérance.

Puisque la seule liste de candidats gestionnaires de la municipalité de Coupvray s'est présentée avec une volonté "écologique" ce serait un premier acte significatif à réaliser. Et un engagement d'actions de préservation du cadre de vie ainsi démontré.

municipales 2020,résultats

Donc l'autre sujet qui marque ce dimanche, c'est l'abstention. En fait c'est le même sujet: le Covid-19 aura aussi bouleversé ces élections, mais qui donc pouvait en douter, qui peut croire à la justesse des résultats alors que la peur pour les uns, l'insouciance grave d'autres généralement se croyant intouchables parce qu'encore jeunes (quelle preuve de solidarité!), ont perverti la participation des électeurs.

Pour les curieux ici un premier tableau de la participation des 10 communes de la Ca Val d'Europe.

 

commune pop votants
2014
Inscrits votants nul-blc exprimés % CM CC
Bailly

7521

2156  4413 1955 37 1918  44.30 non  
Chessy

5633

1512  3300 1535 33

1502

 46.52 29 5
Coupvray

2864

1363  2176 687 57 630  31.57

23

3
Esbly 6220 2229  4055 1746 55 1691  43.06 29 6
Magny 8645 2484  5049 2068 48 1778  40.96

non

 
Montry 3631 1386  2480

584

66 451  18.19 27 3
St Germain 3664 1464  2629 1017 35 997  38.68 non  
Serris 9040 2351  4814

1582

63 1519  31.55 non  
Vil. Le-Comte 1850 668  1237 684 12 672  54.32 19  
Vil. St-Denis  924 314

 524

180 8 172  34,35 15 1
   Hab
V 2014

I 2020

V 2020   E 2020
  %    
 CA VEA 51 842
16 595

31 914

12 722  

12 002

 45    

 

Globalement sur une population de 51842 habitants (recensements 2017) la CA-VEA a enregistré 25% de votants et une participation de 40% par rapport aux 31914 inscrits sur les listes électorales.

La seule expression de contestation (bien courageuse dans les circonstances) se place dans les votes blancs et nuls comme à Coupvray avec plus de 8%, et Montry ou Villeneuve St Denis avec une seule liste en lice.

 

Ajout 11h: Une petite comparaison pour situer l'impact sur la crédibilité de ces élections à Coupvray. La liste qui a rassemblé des élus sortants en bâillonnant toute expression divergente, est élue avec moins de voix que celui qui en le moins rassemblé aux élections de 2008 encore au scrutin nominal, alors qu'il y avait 68,48% de participation.  Sur les 10 communes du Val d'Europe qui a connu une hausse de  population de 14,55% depuis 2014 et de  18,07% des inscrits c'est une baisse de -23,34% de participation qui est enregistrée soit une baisse absolue de 53%. Pour ce qui est d'un second tour et la validité du 1er on peut lire l'opinion.

 

Ajout15h20: Pour ceux qui m'ont contacté et qui ont des difficultés à cause des codes postaux utilisés sur certains sites de commentaires des résultats, effectivement notre "union" sous la bannière du 77700 n'est plus de mise depuis l’extension de la CA. Donc 77700 pour VE origine + 77450 pour Esbly et Montry, 77174 pour les Villeneuve et 77860 pour St-Germain-sur-Morin.

 

Ajout mardi 17 mars 9h: Comme suite au discours présidentiel d'hier soir, maintenant les résultats du premier tour mais repoussant le second peut-être jusqu'à une baisse constatée de la pandémie, ça devient vraiment boiteux. Comme si les électeurs s'étaient exprimés sans contraintes, alors que même la campagne s'est mal déroulée (moins de réunions, pression des grèves avec le débat sur les retraites, doutes financiers par virus mondial, activités et déplacements entravés, Brexit, baisse des dotations aux élus locaux ...) l'absentéisme de certaines catégories d'électeurs a faussé les équilibres. Comment comprendre que les réunions des élus communaux pourront se tenir sans spectateurs pour l'élection des maires, peut-être la semaine suivante pour les bureaux communaux, alors que les réunions de plus de 5 personnes sont formellement interdites, ces déplacements même pas prévus dans les formulaires justificatifs.

Et quelle confusion dans les intercommunalités, qui auront partiellement de nouveaux conseillers élus, d'autres maintenus, parfois des présidents ou vice-présidents non réélus. Les réunions impossibles mais des validations de décisions indispensables pour des ordres de paiement par des personnes n'ayant plus leur place.

Il fallait tout simplement annuler et repousser d'un an ces élections, le faire dès jeudi avant le premier tour, au pire le faire hier, ce sera plus complexe pour redémarrer, si les 300 milliards, la désorganisation économique mondiale et les dégâts en terme de population et d'échanges internationaux nous laisse l'espoir de ne durer pas plus d'un an. Nous sommes en guerre a déclaré le président, mais sans déclaration la constater un jour trop tard parce qu'on la subit, c'est la perdre.

Quant aux réactions des citoyens du secteur, il suffit de voir les rayons des magasins, les joueurs encore samedi dans les espaces municipaux, les volumes ne serait-ce que de baguettes chez le boulanger, les fumeurs au bar du bureau de tabac, on est encore loin d'une discipline à la chinoise, cet article peut nous sensibiliser à un meilleur comportement de solidarité.Une tentative d'analyse par Atlantico.

 

Ajout 16h11 :   Clôture de cet article puisque tout est dit ici:

"On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade" estime Agnès Buzyn, ancienne ministre de la Santé et ancienne candidate d'Emmanuel Macron à Paris, au téléphone avec    @ArianeChemin   du Monde.
 
Lien permanent Catégories : Politique Locale 8 commentaires

Commentaires

  • TC et ses vieux, élus avec 29 % des suffrages des administrés, si peu, c'est du jamais vu à Coupvray ; déjà qu'une seule liste ne s'est plus vue depuis plus de 70 ans, c'est le résultat d'une démotivation et d'un désintérêt certain des Cupressiens envers leur municipalité. Et qu'on ne mette pas ce mauvais score sur le dos du coronavirus, car s'il y avait eu 2 listes en lice, il est certain que les cupressiens se seraient déplacés aux urnes pour faire un VRAI choix !!

  • Des élections volées à Coupvray par des opportunistes qui se cachent derrière la "volonté de l'Etat et de Disney" pour se rassembler sur des projets qui permettent de développer leurs affaires. Un gouvernement soumis à la pression des écologistes sans vérité scientifique : arrêt nucléaire, arrêt pesticides, installation éoliennes et panneaux solaires complètement hors de proportion avec l'enjeu du CO2. Et qui fait semblant de suivre un comité scientifique pour justifier un premier tour, mais qui sera contraint à supprimer le second. Maintenir les résultats du premier alors que la crainte a faussé le premier et donc les capacités d'être présent au second. L'horreur en matière d'erreur.

  • Une seule solution aurait été claire et franche, entre corona-virus, Brexit, enlisement de la réforme des retraites, Guerre économique Trump/ Chine, procédures judiciaires en cours contre FN, Modem, Fillon, Baladur ... personne n'est crédible.

    Repousser d'un an les municipales. On l'a bien fait en 2007 pour ne pas se confondre avec l'élection présidentielle. https://www.senat.fr/rap/l05-003/l05-0035.html

  • La mairie d'Esbly élira ses nouveaux maire et adjoints en séance à HUIS CLOS samedi 21 mars à 10h30

  • Franchement vous croyez que c'est juste ces élections?
    Les perdants auraient bien tort de ne pas faire réclamation quand il y a une abstention augmentée de 600 et une seule différence de voix de 200. Vous ne croyez pas que ces élus ne vont pas rencontrer en permanence une contestation aux cris de faux élus? Une mascarade qu'ils disent.

  • Beaucoup me font remarquer que depuis dimanche ... on revit!

    Le silence est tellement appréciable.
    Alors profitons bien des promenades du chien, ou du footing avec notre dérogation du jour en poche.

    Évitons les magasins aux fortes queues, mais ne surchargeons pas nos étagères, soyons solidaires avec nos voisins âgés ou immobilisés, offrons des services de courses, ils n'auront pas à nous faire de bises. Ce sera pour plus tard. Amitiés à tous

  • A lire l'article de l'Opinion le DGS actuel Salomon avait briffé l'équipe Macron pendant la campagne signalant l'incapacité du système hospitalier à absorber une épidémie. Depuis dans le "comité d'experts" il a été incapable de bien conseiller ... Quel désastre, et les élections ne plus se déplacer mais continuer des conseils pour nommer les maires et adjoints, mais ne pas changer l'exécutif des communautés de communes ou d'agglomération. Quelle validité des signataires de ceux qui ont été battus? On est bien parti pour une crise jusqu'aux vacances d'été. Allez chercher du PQ, on va en Chi.. encore longtemps, et plus encore quand il faudra payer les erreurs.

  • Toujours des délais. Une distanciation "exponentielle" avec la réplique conséquence de non article 16 mais Projet de loi Etat d'urgence sanitaire : il porte 43 habilitations d'ordonnances. Le PM dit ce samedi matin à Assemblée Nat. vouloir qu'une vingtaine d'ordonnances, "les plus urgentes", soient présentées en Conseil des ministres la semaine prochaine. Applicables quand? et les autres. En attendant les élus se passent l'éventuel Covid-19 en réunions, et certains préparent une liste de second tour. Comme s'il n'y avait pas plus urgent.

    Le PS (mp de la Gontrie): Le premier ministre demande au Parlement, ni plus ni moins, une « clause de compétence générale » pour prendre toute décision « utile » à l’urgence sanitaire !! Ça s’appelle l’article 16!

Les commentaires sont fermés.