Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Choisir sa chaine, info ou infoire?

Ce mardi (11 décembre) il me fallait faire un déplacement dans les rues parisiennes qui ont été filmées lors des émeutes de samedi dernier. J'ai pu constater les dégâts, les vitrines brisées, les écriteaux des commerçants indiquant sur les façades recouvertes de plaques de bois que la vente se poursuivait à l'intérieur. Autour des arbres l'absence de plaques de fonte, parfois encore empilées à quelques mètres.

J'ai voulu revoir les reportages rapidement aperçus dans les journaux TV du samedi soir, car les détails m'avaient échappés. En recherchant sur le web c'est LCI qui indiquait le reportage exclusif diffusé à 21h09 sur Twitter! En particulier de l'attaque par des casseurs d'une bijouterie du 17eme arrondissement. Le lien est ici: Exclus LCI

En visualisant, j'avais un autre souvenir, le même film était placé dans le journal de 20H de TF1, avec la même coupure au milieu: Début avec la casse de la vitrine, puis interview du bijoutier qui a utilisé un flashball pour éloigner ses agresseurs. J'ai donc poursuivi mes recherches infructueuses sur France 2 dans le journal du soir du 8 novembre, c'est finalement le JT de 20 Heures du dimanche 9 décembre 2018 qui est présenté par Laurent Delahousse sur France 2, qu'est reproduit le sujet traité sur FranceTVinfo.

J'en retiens ces remarques très distinctes de l'un des voleurs avant l'arrivée des policiers: "Y a que des Rolex" ... "Il a pas le droit, il a pas le droit de tirer" ....

Ainsi, en regardant à la même heure les informations d'une chaine ou d'une autre on peut avoir une idée bien différente de ce qui nous influence.

Surtout j'ai bien apprécié cette notion relative du droit: celui qui profite d'un mouvement pour s'infiltrer détruire, casser, voler donc être hors la loi, et invoquer une protection par un droit de non usage d'armes par les particuliers.

On retrouve la même réaction à Mantes la Jolie, dans les arrestations par les policiers de jeunes lycéens auxquels se sont mêlés casseurs et incendiaires de voitures. Quelle action pouvaient faire les forces de l'ordre pour immobiliser ces groupes qui cherchaient à les entrainer dans la cité voisine? Sinon entraver les mains des plus excités, le temps de les fouiller et de séparer les externes et les lycéens.
La vidéo diffusée sur les réseaux sociaux puis reprise par toutes les télévisions à d'abord été présentée comme une démonstration infamante filmée par la police, puis les "sites de vérification" ont finalement précisé que c'était un reportage de journaliste.
Soutenus par les "bien-pensants" et surtout par des manifestants qui ont mimé avec outrance des scènes qu'ils rapprochaient des méthodes des polices des pires états dictatoriaux, ces "jeunes" qui se prennent soudain pour des martyrs n'ont ils pas compris que pendant ce temps quelques uns révisent leurs cours pour réussir dans la compétition qui est mondiale?

Lien permanent Catégories : Politique Nationale 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.