UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • VE territoire anti-apartheid

    Ainsi l'ancien maire d'Évry nous fait part en tant que premier ministre, que son expérience d'élu local lui fait comparer la France à un pays d'apartheid où fleurissent les ghettos.

    Employer de tels mots qui nous renvoient, soit aux espaces des juifs chassés en 40, soit à l'Afrique du sud, pays pratiquant alors la ségrégation raciale, c'est pousser bien loin l'amalgame pourtant dénoncé depuis le 11 janvier.

    Si ces paroles traduisent la pensée du chef de l'exécutif on peut comprendre l'acharnement de nivellement des moyens communaux dans des méga-intercommunalités. Les mêmes raisonnements sont appliqués à l'école, ajuster les cartes scolaires ou banaliser les activités du mercredi afin de ne pas permettre la distinction de d'excellence, sont du même niveau. On les retrouve dans l'obligation de mixité sociale ou culturelle dans les dispositions d'urbanisme et de développement des ZAC ou ZUS. Alors l'interprétation de ces zonages en secteurs infréquentables et les montrer comme certains médias américains, j'en vois peu la différence.

    Le SAN du Val d'Europe espérait encore une prise en compte de sa situation d'exception ce 22 janvier lors de la réunion de la commission de réforme, le Préfet a écourté cet espoir. Cette manifestation, ainsi que l'expression du premier ministre, vont-ils convaincre les élus de Serris qu'il reste peu de champ à une solution qu'ils écartent plus pour sauver la face que par intelligence des possibilités futures? Face aux nouvelles missions de "peuplement" évoquées par Manuel Valls, les Val-européens auront-ils droit de se choisir un espace pour établir leur réserve? La culture bd-mickéenne aura-t-elle à coté des "villages nature" le moindre respect des autochtones et de leurs cultures franciliennes endémiques?

     Seule la commune de Chessy a distribué à ses habitants le détail du résultat du vote sondage, vous pouvez le consulter ci dessous. sondage val europe.pdf.

    tableau vote.jpg

  • Entre soumission et censure.

    Quelle sera la réponse de l'Etat démocratique à l'attaque extrêmiste?

    La réponse d'abord c'est l'ordre républicain: la force selon la loi. La réponse des citoyens du monde libre, surtout des démocraties occidentales c'est cette marche dans "l'unité nationale". Et finalement dans la parole du premier ministre, la reconnaissance d'une "guerre contre le terrorisme".

    Lire la suite

  • Pourquoi les zemmouroïdes?

    islamophobie,libre expression,politiquement correctL'attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo, le massacre d'humoristes et critiques aux sarcasmes sans limites a projeté les Français dans un espace de sentiments et de pensées exceptionnels. Au lendemain de l'Epiphanie c'est une fève bien amère qu'ils ont trouvé dans la galette 2015. Même si la période de deuil, ces trois jours où se mêlent les pleurs, les témoignages les soutiens et aussi la traque et la crainte, devraient être des jours de silence et de recueillement pour préparer le repos de l'inhumation, il est difficile de ne pas réfléchir au chemin parcouru pour en être arrivé là et à la voie que nous emprunterons pour le futur.

    Lire la suite

  • Hasard ou prémonition

    Ce mercredi 7 janvier à 12h02 je franchissais le péage de l'A4 en direction de Reims. Dormans 12h02

    Quelle raison? Aucune particulière, juste prendre la route ou plutôt l'autoroute afin de parcourir à plus de 3500 tours suffisamment de kilomètres pour "régénérer le FAP" de mon diesel HDI, c'était le conseil de mon garagiste. Compte-tenu de l'épaisseur du brouillard ce matin là, c'est en seconde et plutôt à 85 km/h qu'à 130 que le régime était atteint. A distance moindre, passant Chateau-Thierry c'est finalement Epernay que nous avons rejoint et déjeuné à la Brasserie située dans les anciens locaux de la Banque de France.Brasserie la Banque

    Après cette occasion de recharger quelques pk.jpgbouteilles du cru, nous avons croisé sur le retour un convoi d'une dizaine de véhicules de police fonçant girophares éclatants et toutes sirénes hurlantes.

     

     

     

     

    Je n'ai compris les raisons de cette expédition qu'en regardant les journaux d'informations du soir.retour.jpg

  • Deuil National

    C'est aujourdhui à midi que cette journée de deuil national sera ponctuée par une minute de silence. Les sites de Serris et Bailly ont relayé cette action en affichant les messages de leurs maires pour une réunion sur la place de la mairie ou en salle de conseil. 

    Cupressiens groupons-nous, nous aussi sur la place de la mairie, devant les drapeaux en berne, pour montrer notre soutien à la liberté d'expression. 

     L'internet à la suite de la presse, sont les représentants de cette liberté.