UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Think Tank

Est-ce ainsi que peut être considérée l'activité de ce blog?

On le précisera dans les mois futurs, en fonction de son auditoire et de son évolution, peut être en mode associatif, en tout cas le but est de diffuser l'information, faciliter le dialogue, l'échange des idées dans un milieu ouvert, sans a priori ni politique, ni religieux, juste ouvert aux bonnes volontés dans l'intérêt général.

 

L'essentiel c'est de participer, se faire entendre et écouter.

N'est ce pas une définition de la politique participative?

 définition de Think tank par wikipedia

 

Entre pacte écologique de Nicolas Hulot, Grenelle de l'environnement, et diverses démarches des "pouvoirs publics" comment le citoyen s'y retrouve t'il?

Toutes les démarches sont elles "éthiques"?

La réflexion est toujours nécessaire, les choix restent ambigus et ne manquent pas de laisser pensif.

 

Tout se mélange rapidement:

Un pouvoir public sous-entend d'abord un pouvoir "politique", et d'abord un pouvoir, donc une instruction venant de quelque part qui se transmet via la décentralisation et s'impose à des strates subalternes.

C'est ce qui vient des "normes européennes" interprétées au niveau de l'Etat par un gouvernement, qui guidera par les lois ou les décrets ce qui sera décliné au niveau local, plutôt imposé que partagé.

Donc à ce pouvoir il convient d'associer un contre-pouvoir, mais si les moyens du pouvoir sont logiquement établis et financés par l'organisation administrative de l'Etat et de ses structures, il en est bien différent en revenant de l'individu qui doit se grouper et s'auto financer dans des associations ou clubs. Le pouvoir organise alors la concertation avec un contre pouvoir "reconnu" il certifiera certains représentants et ce qui devient limite et sujet à doute, lui donnera plus ou moins complètement ses moyens de travail, le nerf de la guerre, par la subvention.

C'est par une dépendance financière visible ou subtilement discrète, que le pouvoir "tiens" l'expression libre ou non du contre pouvoir. On trouve cette articulation pour les syndicats, les associations écologiques, les partenaires consultés, etc.

A divers niveaux, des intérêts divergent soutiennent leurs projets:

S'ils sont individuels ils sont négligés, s'ils rassemblent ils seront considérés selon leur exposition et leur puissance de gène ou de nuisance. Aussi les plus forts, ceux qui ont un intérêt économique plus fort se "paieront"-ils des groupes de pressions dits lobbying.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.