UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pseudo

  • Des clones ou des clowns sur Facebook et Twitter

    Même si certains sujets ne nous intéressent pas, il est parfois utile de se tenir au courant, et même lire des articles qui nous ouvrent les yeux.

    En lisant cet article de rue89 sur le salarié de Mélenchon en charge des flux de messages sur ses comptes Twitter et Facebook, on comprend l'intoxication dont les pauvres citoyens sont l'objet. Ce qui est pire c'est que les autres politiques, les journalistes, soient également victimes bien qu'au fait de ces manipulations, en en usant eux-même probablement. 

    Avec des vrais-faux pseudos des hommes politiques, les staffs des partis organisés peuvent gérer "la démocratie participative" comme un seul homme. Ces techniques marketing dignes des escrocs télévendeurs, sont employées pour nous vendre des idées plus populistes les unes que les autres et touchent forcément les plus faibles et les plus naïfs. Ces usagers de faux-nez ne devraient-ils pas être dénoncés et exclus des compétitions électorales comme experts en tromperie?

    Si l'on suit bien le discours du protagoniste, c'est plus un jeu qu'un travail, une mission de déstabilisation, et de montage du plus gros gag dans une compétition qui en réalité entraîne le pays dans des politiques où le sérieux devrait être au premier plan, les enjeux en terme de chômage, de rôle économique et stratégique dans la paix mondiale, face au terrorisme, à la misère ou la faim dans le monde, sont d"une autre nature qu'une franche rigolade de petit plaisantin clownesque.