UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

minicipale

  • Le dérapage budgétaire des collectivités

    C'est le bon moment pour la Cour des Comptes de sortir un rapport dénonçant le dérapage budgétaire des Collectivités territoriales. (articles du monde et des Echos de ce jour  15 octobre 2013)

    Une commune même sans changer ses taux, voit automatiquement ses bases progresser révisées par les services fiscaux, par ajustement sur l'inflation.

    Le développement des intercommunalités, loin de restreindre les dépenses en mutualisant les moyens des communes, a plutôt tendance à les augmenter, les nouveaux services fournis par de nouveaux fonctionnaires, ont plutôt tendance à se superposer aux  fonctionnaires communaux.

    C'est étrange qu'en constatant ce phénomène ancien, la généralisation des intercommunalités soit devenue la règle, imposée aux isolées par les Préfets.

    En fait c'est la fusion des moyens qui fait monter les ambitions des élus, représentants de davantage de population, ils se sentent plus de pouvoir, disposent de montants qu'ils n'espéraient jamais apréhender et ont des projets grandioses. Souvent issus de milieux modestes, non préparés à la gestion de telles usines ils s'entourent de professionels qui n'espèrent que progresser en grandissant aussi.  Les tailles plus grandes entraînent des salaires plus élevés.

    Répondre à une demande croissante, ne pas être directement responsable puisque davantage éloigné de son propre électorat, dépenser une grande partie de moyens fournis par les autres, c'est le même schéma que l'on trouve au niveau des états dans l'Europe. 

    Comment et pourquoi s'en étonner maintenant?

    Pour faire prendre conscience aux candidats aux futures élections, et surtout aux habitants , que les promesses ne seront pas réalisables, car il faudra bien finir par payer. (Voir la dette au Val d'Europe)