UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

majorité

  • Ça a marché

    C'est un lendemain d'élection étrange ce lundi férié pour cause d'anniversaire d'armistice de la guerre contre l'Allemagne. Nous avons une journée pour analyser, et mesurer les conséquences de l'élection du plus jeune président de la république après Napoléon III en 1848.

    Est-ce finalement ce qu'il faut retenir de cette période?

    La constitution de la Vème et ses institutions permettront elles au nouveau président de dérouler son programme, réaliser ses projets sans entraves? Signal complété par le renouveau "progressiste" et libéral semblable à celui qui débuta la II république qui pour poursuivre ses réformes libérales et capitalistiques, du passer au coup d'état et à l'Empire.   

     

    Lire la suite

  • Faut-il se maintenir?

    Nous ne sommes pas confrontés à cette question dans notre commune.

    En tant que citoyen, nous pourrions nous étonner que certains candidats d'autres villes se la posent et nous mettre dans les conditions de réflexion, c'est ce que nous proposent les journalistes qui cherchent en quelque sorte le drame pour séduire leurs lecteurs.

    Dans quels cas une liste, ou un candidat peut il se poser la question de son maintien? A priori, s'il est candidat c'est bien pour essayer d'être élu, donc pour une liste que le maximum de ses membres puisse porter la parole, ses idées dans le futur conseil où ils seront probablement minoritaires, si la question se pose.

    Lire la suite

  • Municipales, verdict des urnes

    Constitution des nouveaux conseils des 5 communes. Seul Serris se déterminera au second tour.

    Et Coupvray qui aura la plus forte opposition,majorité,opposition,val d'europe avec surtout le premier bureau (sud canal) qui a même été à majorité de la liste "Coupvray, un village pour nos enfants", démontrant une nette scission entre les habitants concernés par l'urbanisation des ZACs, et ceux du nord canal quartier davantage tourné vers Esbly. D'ailleurs au point que dans son édition de lundi le Parisien en a perdu sa calculette et a oublié de mentionner les 5 élus des challengers.

    Pas de gros changement au SAN, puisque seul Coupvray place un membre de l'oppositionn monsieur Noél à Magny étant déjà ancien du SAN..

     Population 2011

    Commune inscrits Votants exprimés  Liste voix CM SAN
    Coupvray 2096 1363 1325 Cerri 752 18 4
     2656 hab       Bieth 573 5 1
    Chessy 2500 1512 1483 Bourjot 958 23 6
     4305 hab       Lachapelle 270 2  
            Gallardo 255 2  
    Bailly 3747 2156 2093 De Belenet 1800 27 7
     6884 hab       Lecointre 293 2  
    Magny 3984 2484 2429 Balcou 1530 23 6
     6580 hab       Noël 770 4 1
            Milenkovic 129 0  
    Serris 4310 2351 2273 Descrouet 1132 23 7
     7866 hab       Chitrit 639 4  1
            Gueguen 317 2 0
            Jeanville 185 0  

     Résultats complets sur le site Mairie de Serris

     

        Les élus 2014 au SAN:  
      Conseillers communautaires  33  Suppléants
    CHESSY 1 - M. OlivierBOURJOT  
     6+2 2 - Mme Véronique DANILOFF  
      5 - M. Yann LECOEUR  
      6 - Mme Valérie ETIENNE  
      7 - M. Marc ALLEMANDOU  
       10 - Mme Sophie LE VAGUERESSE  
        13 - M. Benoit FROMEAUX
         16 - Mme Evelyne POURCHET
    COUPVRAY    
    5+2 1 - M. Thierry CERRI  
      2 - Mme Véronique EVRARD  
      3 - M. Fernand VERDELLET  
      4 - Mme Brigitte ENGLARO  
      1 - M. Guillaume BIETH  
        7 - M. Robert LASMIER
         ?
    BAILLY     
    7+2 1 - M. Arnaud DE BELENET  
      2 - Mme Christine MAISONNEUVE  
      3 - M. Gilbert STROHL  
      4 - Mme Anne GBIORCZYK  
      9 - M. Hugues FELLER  
      10 - Mme Vanessa OUKAS  
      11 - M. Grégory LECLERCQ  
        12 - Mme Annie GILLET
        13 - M. Xavier-Philippe CHASSY
         
    MAGNY LE HONGRE     
    7+2 1 - M. Jean-Paul BALCOU  
      2 - Mme Marie-France AUBEY  
      3 - M. Patrick RIBOURG  
      4 - Mme Véronique FLAMENT-BJARSTAL  
      5 - M. Alain MASSON  
      6 - Mme Valérie HERIQUE  
      1 - M. Bernard NOEL  
        7 - M. Eric BOUCHER
        12 - Mme Anne RAMAGE
         
    SERRIS   suite au deuxième tour 30 mars  
    8+2 1 - M. Philippe DESCROUET  
      2 - Mme Stéphanie PEREZ  
      3 - M. Denis GAYAUDON  
      4 - Mme Géraldine JACQUET-ROLFE  
      5 - M. Luc CHEVALIER  
      6 - Mme Yasmina Boumedine  ?
      7 - M. Servais Yahouedeou  ?
      1 - M. Alain CHITRIT  
  • Majoritaire

    La notion de légitimité de la majorité dans les démocraties n'est pas une mince affaire.

    La difficulté de reconnaissance par les individus ou groupes minoritaires de la "loi du plus fort en nombre" explique probablement la grogne de la "majorité silencieuse". Mais comme l'on sait l'eau boue dans la marmite jusqu'à ce que le couvercle explose.

    Comment se constitue la majorité dans les élections? Et les abstentionnistes ont-ils tord?

    La France compte environ (chiffres recueillis dans les statistiques Insee janvier 2013) 63 703 191 d'habitants , répartis en  14 065 501 de moins de 18 ans et 49 637 690 de 18 ans et plus donc en âge de voter s'ils sont français en possession de leurs droits civiques. L'insee nous indique également qu'en 2012 44,3 millions étaient inscrits sur les listes électorales soit 93%.

    L'analyse du vote aux présidentielles de 2012 indique que 13% des inscrits n'ont pas voté, 5% seulement au 1er et 6% seulement au second, ce qui représente au total un cinqième de personnes en conditions de voter.

    Au premier tour Hollande recueille 28,63 %, Sarkozy 27,18%.

    Au second Hollande est majoritaire avec 51,62 contre 48,38.

    • Électeurs : 46 073 165
    • Deuxième tour:
    • Abstention : 9 056 183 (19,66 %)
    • Votants : 37 016 982 (80,34 %)
    • Blancs et nuls : 2 147 173 (4,66 %)
    • Exprimés : 34 869 809 (75,68 %)
    • François Hollande : 18 000 438 (51,62 %)
    • Nicolas Sarkozy : 16 869 371 (48,38 %)

    Cette majorité permet dorénavant au gouvernement de réaliser sans retour devant les électeurs "l'engagement du président" tel qu'il l'a présenté dans son programme de 61 propositions.

    Est-ce réellement la signification d'une victoire aux élections majoritaires?

    Soutenu par 18 000 438 habitants sur les 65 millions recencés en janvier 2013.

    Les 61 propositions n'étaient elles pas en fait une liste des doléances, chaque réalisation d'une seule ne provoque-t-elle pas un petit pourcentage d'opposition qui fait perdre la majorité, c'est probablement plus la 62eme proposition dite, mais non comptée, le rejet de Nicolas Sarkozy qui fut décisive.