UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

justice

  • Serris à couteaux tirés

    Dans le suivi de la soirée électorale en direct le dimanche 23 mars, le journal La Marne annoncait :

    20h44
    Serris : Philippe Descrouet (UDI) manque de peu l’élection dès le 1er tour. Il a reçu 49,8% des suffrages. M. Chitrit le suit de loin avec 28,11% des voix, Patrick Gueguen 13,85%. Le candidat officiel du PS, Noël Jeanville est à 8,14%.

    Eliminé le PS laisse seul Guegen représenter la gauche. Mais le challenger Chitrit, devenu crédible a t'il ses chances?

    On se dirigeait vers une triangulaire, pour le second tour à Serris, un rapprochement Descrouet Guegen, avec une coopération comme elle s'était réalisée dans le passé  pouvait peut-être se concevoir pour La Marne. Mais quel risque pour Descrouet, obligé en cas de victoire de donner au moins une place d'adjoint à son renfort et  perdre la clarté d'un vote de droite pour bloquer une montée éventuelle de son concurrent Chitrit.

    Avec une campagne très agressive (comme d'autres sur Youtube et sur Twitter),  Chitrit ancien membre du conseil sortant, s'était beaucoup fait entendre sur les réseaux, peut-être trop et avec certaine imprudence. C'est cette voie qu'a préférée l'équipe Descrouet pour abattre son adversaire de droite. Une plainte contre X, dénonçant des messages twitter qui circulaient, mais vers qui? Entre membres de la liste. Et c'est plutôt le fait de les regrouper et remarquer dans les recherches Google et Scoop-it qui finissaient par se faire connaître sur la toile. Une plainte en diffamation contre X mais qui vise l'action des candidats de " En avant Serris" dirigée par Alain Chitrit. 

    Combat que l'on peut partiellement suivre entre les échanges de tweets: même les tiers des listes s'en mêlent. Jaime serris relance enavant  serris , menacée par les sortants de Serris et contre-attaquée par enavant.

    En effet afin de dénoncer librement sur des médias internet, comme ici sur ce blog par des articles ou même des commentaires, faut-il être mesuré, ne décrire que des faits avérés, être capable de fournir des preuves, conserver les témoignages, archiver les sources. On est loin de la rumeur et de la calomnie. C'est la méthode préconisée par la fiche technique d'Anticor, l'association pour la lutte contre la corruption. Les échanges et témoignages sur le net, peuvent apporter la clarté dans le débat et l'élimination des élus par trop "louches" qui font tache et transmettent une mauvaise impression de la fonction au public. Le contrôle de légalité par les préfectures des actions des conseils municipaux est notoirement insuffisant, nous l'avons rappelé ici maintes fois. Par contre nous nous attachons à modérer les expressions dans les commentaires justement pour ne pas accuser à tord des personnes dont la seule erreur serait une conduite pas assez explicite.

    22h15
    Magny-le-Hongre : Jean-Paul Balcou réélu avec 62,99% des suffrages.

    22h30
    Bailly-Romainvilliers: Arnaud de Belenet fait 86% des suffrages exprimés. Peut être le plus fort score en scrutin de liste en Seine-et-Marne.

    Chessy et Coupvray n'ont pas communiqué leurs résultats au journal.

     

    Il faudra donc attendre soit le verdict des urnes le soir du dimanche 30, soit le verdict du juge des référés ou de la CNIL, pour connaître la représentation de Serris, dans ce cas aurons nous des résultats rapidement pour la nouvelle organisation du SAN?

     Résultats officieux  de Serris ce soir à 20h  Descrouet 50% Guegen 20% Chitrit 30%