UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

invalidation

  • Enquête PLU, et quelles dates?

    L'avalanche de concertations et enquêtes publiques diverses, font perdre la tête aux habitants du secteur IV, celles des cupressiens particulièrement, et même celles des responsables de la communication au sein de la municipalité de Coupvray.

    La news du 14 mai reçue du site internet annonçait la fin de l'enquête au 18 juin.

    la preuve son extrait:

     
     

     

     
    Concertation publique

     

    1) L' enquête publique sur la révision simplifiée du PLU de Coupvray se termine le 18 juin, jour où la commissaire enquêtrice sera présente en mairie de 15h à 18h. Voir infos en rubrique urbanisme.

     

    2) Avis d'enquête publique relative à la révision du règlement intercommunal de la publicité, des enseignes et pré enseignes du Val d’Europe qui se déroulera du 8 juin au 9 juillet 2015 : Enquête règlement de publicité

    Monsieur Jean Charles BAUVE commissaire enquêteur désigné par le Tribunal Administratif de Melun recevra les observations du public en mairie de Coupvray le vendredi 19 juin 2015, de 15h à 18h.

     

    Le texte du site internet de la mairie a été corrigé, mais pas l'annonce dans le petit journal, seule preuve sur papier. L'annonce actuelle de la fin le 18 mai surprend plus d'un citoyen qui espérait encore s'exprimer. Ce cafouillage semble illustrer que l'accumulation de ces "consultations des habitants" inutiles puisque qu'elles ne servent qu'à nous présenter des études toujours accompagnées de termes comme "nous y sommes contraints par des décisions d'Etat ou des prescriptions de la Région", nous rendent finalement défaitistes et fatalistes. Nous avons questionné le collectif des "Riverains des Tamaris" qui porte l'action contre PLU et DUP. Nous mettons en pièce liée leur expression adressée par son animateur Michel Favier.

     

    Dans le prochain article nous analyserons l'enquête sur la liaison TCSP, Esbly-Serris Val d'Europe (Donnez-votre avis! Concertation "Bus en site propre").

     Ajout du 11 Juin 2015

    L'appellation "Enquête publique" utilisée sur le site se trouve quelque peu exagérée. S'y trouve ajoutée une consultation municipale réservée aux riverains de la rue des Molveaux au sujet du zonage de stationnement. Cela sans en avoir l'air ajoute à la confusion. Comme enquêter sur le PLU alors qu'est distribuée une info sur le PADD du PLUI qui prévoit déjà une remise en cause des éléments du PLU. Une enquête générale sur la sécurité sur les voiries cupressiennes serait par contre bienvenue.

     

  • Courage élus! Aux masques citoyens!

    protestation, mobilisation

    Les bandeaux fleurissent dans les villages du Val d'Europe: "FACE A LA MEGA-NTERCO"!

    Nos élus des 4 communes du SAN, favorables à la commune unique et nouvelle pour "peser" de ses particularités de ville Disney dans la future nébuleuse de 344 000 habitants, font donner les banderolles dignes d'orner des barricades comme les unes de leurs sites internet. Par contre sur le site de la mairie de Serris, c'est silence radio, on croit regarder de vieilles images des années 60 des télévisions dans les pays de l'est derrière le rideau de fer, où l'expresion démocratique s'exprimait principalement par l'absence d'information à la population.  Les habitants de Serris ne prendront pas position puisque leurs élus font ce qu'ils peuvent pour les tenir dans l'ignorance de ce qui se trame et qu'ils ont décidé pour eux de choisir l'indépendance.

    Trop tard disent les uns, trop tôt disaient certains en juillet 2012, ce n'est pas dans les objectifs que nous avions présentés à nos électeurs dans notre programme. Trop court pour un référendum comme le prévoit la loi sur la commune nouvelle, pas assez d'objectifs concrets, perte de postes pour certains conseillers fraîchement élus, disparition des quelques élus des oppositions alors récemment introduit par le nouveau seuil des scrutins, etc ... 

    Alors élus, sur de mauvaises bases, si tout cela est bien contre vos souhaits et vos projets de gouvernance, allez jusqu'au bout, dites franchement à l'Etat qu'il y a abus de pouvoir, démissionnez, remettez au Préfet vos mandats, refaites une campagne claire, plus claire encore qu'un référendum et vous saurez alors quelle ville veulent habiter vos concitoyens. Validez une demande de dérogation pour le SAN qui lui donne le temps de préparer la commune nouvelle.

    Dans cette future mega-interco, ce MLV-XXL  il y a déjà de prévu deux réélections majeures suite à des invalidations, ces incertitudes devront elles rejouer les cartes des alliances, car dans l'ombre et à peine évoquée, la nouvelle interco fait l'objet de luttes pour une présidence et des tractations de vices-présidences, est-ce un "contrat" UDI-UMP qui renforce les élus serrissiens dans leur choix d'isolement et la maire de Bussy a t'elle fait quelques promesses? Pontault fait-il basculer une majorité? Chelles s'en est même exclue.

    Nous en serons un peu plus après les conseils municipaux prévus le samedi 15 novembre dans les 4 communes en butte (en lutte?) et au final au conseil de Serris le 17.  

    élections,invalidation, promotion

     

    Dernière nouvelle: Serris a avancé son conseil au 12 et repoussé le vote sur la commune nouvelle (éventuel) au 15 décembre.

     Les échanges entre élus délégués au SAN, deviennent francs et violents.

    Une loi qui fait l'unanimité contre elle. Un prétexte de décentralisation qui cache une volonté d'hyper concentration étatique, encore un témoignage dans la demande de dérogation du conseil municipal de Chalifert du 15 octobre.