UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

entente

  • Plus qu'une paire de couacs

    Un petit examen de la liste des 428 candidats à la vague de soutien à Emmanuel Macron confirme ma remarque sur la troisième voie de recrutement: la non concurrence.

    Les 577 - 428 soit 148 et le siège de Valls ne sont pas (encore) pourvus.

    Donc aux novices, aux ralliés (du PS, du Modem, des Verts) on ajoute les préservés (juppéistes, hésitants, vallsistes, ..) c'est particulièrement le cas dans la circonscription du président de la CA VE Arnaud de Belenet maire de Bailly qui a payé son parrainage à Macron par la destitution de sa vice-présidence au conseil départemental. 

    Mais c'était sans compter sur les erreurs de castings, qui témoignent de manœuvres auxquelles le regard franc et persuasif du leader ne nous avait pas préparé.

    Lire la suite