UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

barbe

  • Une barbe de 3 jours

    J'ai déjà tenté, c'est toujours le 4eme qui est le plus difficile.

    Il y a les glâbres, ceux-là même un mois, ça ne suffira pas.

    Et puis pour la parité, au moins on ne se fera pas rattraper.

    C'était la mode il y a déjà longtemps, lancée par Gunsbar pour se donner un mauvais genre, ou pour ne pas faire remarquer qu'il n'était toujours pas réveillé.

    A cette époque lointaine, on s'étonnait un peu que sa barbe restât à l'état des 3 jours, j'avais essayé, pendant les vacances, je ne pouvais pas supporter, quand on travaille, que l'on prend le métro, on transpire de trop, ça gratte, ce n'est pas agréable pour embrasser les enfants, et le patron nous regardait d'un drôle d'air en coin, alors risquer de choquer le goût des clients! et perdre du chiffre d'affaire, puis sa place, non je n'avais pas le même objectif que Gainsbourg.

    barbe,modeEnfin la mode est passée aux autres artistes, aux politiques. Coucou, on voit une trogne brunie à l'émission de télé, Moscovici un jour, DSK un autre, c'était un signe de contestataire, d'opposant ... mais nanti car il fallait soit un coiffeur, soit une grille particulière sur son rasoir (eh oui mesdames, il y a un truc). Enfin quelques animateurs télé, journalistes vedettes aussi parfois s'y sont tâté, Yves Calvi, Christophe Barbier, ... coucou aussi passage très bref, sûrement de mauvais retours à l'audimat ou une constellation de critiques.

    Je suis bien certain que le site de l'internaute a du faire une galerie de ces têtes faites pour 3 jours et qui ont failli la perdre le 4eme.

    Alors que la nouvelle importante ces derniers jours soit de voir apparaître un ex-président avec une barbe de 3 jours, n'y a t'il rien de plus "normal"? n'y a t'il surtout rien de plus important?

    Mais quand la classe politique en est à se grimer pour se faire reconnaitre, se montrer sale et négligeant, n'est-ce pas un signe d'encanaillement, de désinvolture voire de déliquescence, qui ne fait qu'en préparer d'autres? Ces politiques à faces qui se barrent, qui prennent des allures de voyous, ne vous surprendraient ils pas bientôt, de passer la frontière avec des lingots, tricher sur leur feuille d'impôts, sniffer ou trafiquer, ne serait-ce l'étape suivante?