UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

accident

  • Malédiction aux Tamaris

    Cette maison remarquable, dans son parc boisé au centre du village a fait l'objet ce jour à 16h d'un incendie.

    L'enquête déterminera-telle s'il s'agit d'un accident comme la première fois en Août 2004, où la charpente avait été détruite alors qu'elle était occupée par des squatters? Ou provoqué par les employés sur place par une mauvaise manipulation des outils. Si les dégâts furent pris en charge pour une somme de plus de 500 mille euros en 2005 par les assurances du SAN, il est plus difficile de dire comment sera indemnisé cette fois le constructeur. incendie

    L'arrêt du chantier parait inéluctable même si les dégâts sont limités, entre un promoteur au capital de 8000€, un achat du bâtiment de 250 000€, des sociétés de construction de taille de PME, et surtout des travailleurs hébergés sur place, les assureurs risquent de se renvoyer longtemps un dossier devenu délicat. 

     

    L'intervention des pompiers a nécessité l'interruption de la circulation, posant évidemment des problèmes ce vendredi soir, où beaucoup d'habitants préparent leur Weekend en faisant leurs courses au bas du village.

    accident,sabotage,vengeance