UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

numérique, fibre optique

  • Payer pour voir.

    La fermeture du canal TF1 dans les contrats Canal+ est un évènement qui ne devrait concerner que les clients du contrat Canal ou les professionnels des télévisions. Mais ce n'est qu'un révélateur des grandes batailles de la nouvelle économie de l'audiovisuel et plus généralement du numérique. L'enjeu est pour notre vie quotidienne et notre pouvoir d'achat, notre liberté dans le choix de nos loisirs, mais aussi de notre information.

    Lire la suite

  • Souriez

    Quel plaisir bientôt sur le Val d'Europe.
    Dans les communes tous les habitants surveillés prendront soin de montrer des visages enthousiastes et souriants.
    Les consignes dans ce sens seront rappelées régulièrement (j'ai connu cela en me promenant dans la campagne anglaise, la surprise en chemin forestier de tomber sur un panneau "Rappel ici vous êtes filmés" - en anglais of course et j'ai tout de suite compris avec le logo de petite caméra) (Et non je n'ai pas fait la campagne d'Angleterre c'était juste une visite amicale que je rendais à des paysages des Cotswolds rencontrés en livres/books).

    Lire la suite

  • Comptez sur moi.

    Lu sur la ville de Laon (dans l'Aisne nouvelle) j'ai rapproché cette info au refus par le conseil municipal d'Esbly (notre voisine) de la pose de ces compteurs.

    Société créée en 2006 en Seine-et-Marne, Agiscom a été retenue par Enedis (anciennement ERDF) afin d’installer chez ses clients les nouveaux compteurs Linky. C’est un compteur dit «communicant», c’est-à-dire qu’il peut recevoir des ordres et envoyer des données sans l’intervention physique d’un technicien. En France, la pose de ces compteurs a commencé le 1er décembre 2015. L’objectif est de remplacer 90% des anciens compteurs dans 35 millions de foyers en France d’ici 2021.

    Lire la suite

  • Lectures quotidiennes

    Avez-vous remarqué comment la loupe médiatique se pose sur l'information?

     

    La diffusion des messages de l'actualité subit de tout temps une évolution, mais la technologie actuelle la précipite et la multiplie à un tel point que les individus ne peuvent plus la suivre, ou la suivent trop. Les synthèses plus que jamais risquent de tant épaissir le brouillard de l'info, que notre libre arbitre en est déformé.

     

    Dans cette notice je tente une réflexion et une recherche, pour mon compte, de résolution.

    Lire la suite

  • Un GPS dans ma carte bleue?

    Je me souviens encore du rapport Nora-Minc à la fin des années 70, cela vous dit-il quelque chose?

    La reconnaissance des mots: ordinateur, informatique, télématique et leur diffusion dans le grand public.

     

    Un sage et un technocrate signaient une étude prospective sur la numérisation et son impact sur la société, les conséquences entrevues pour nos libertés, le fichage possible et l'enjeu économique dans ce virage indispensable de l'après 68. Les réflexions et les hypothèses de projections qui en découlaient, aboutirent aux investissements et décisions politiques qui ont marqué ma vie professionnelle.

    Alain Minc fut dirigé sur la conduite d'entreprises pour lesquelles il fallait un symbole: machines Bull, puis St Gobain, Vinci, Sanef ... toujours prophète en capital-progressisme. Les investissements du monopole des télécommunications (France Télécom) dans le Minitel (qui nous fit louper le virage de l'internet mais réussir les pirates du minitel rose comme Xavier Niel), la création de la Commission Informatique et Libertés, la CNIL dont la principale mission était de garantir dans tous les traitements de données d'empêcher les rapprochements de fichiers qui permettraient de tracer les individus, de lier leurs comportements sociétal et économique.  

    Quel constat 40 ans après?

    Lire la suite