UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Politique nationale - Page 4

  • Je vous ai compris

    Journée chargée et pleine de symboles pour cette passation de pouvoir entre 7ème et 8ème président de la Vème République.

     

    Lire la suite

  • Plus qu'une paire de couacs

    Un petit examen de la liste des 428 candidats à la vague de soutien à Emmanuel Macron confirme ma remarque sur la troisième voie de recrutement: la non concurrence.

    Les 577 - 428 soit 148 et le siège de Valls ne sont pas (encore) pourvus.

    Donc aux novices, aux ralliés (du PS, du Modem, des Verts) on ajoute les préservés (juppéistes, hésitants, vallsistes, ..) c'est particulièrement le cas dans la circonscription du président de la CA VE Arnaud de Belenet maire de Bailly qui a payé son parrainage à Macron par la destitution de sa vice-présidence au conseil départemental. 

    Mais c'était sans compter sur les erreurs de castings, qui témoignent de manœuvres auxquelles le regard franc et persuasif du leader ne nous avait pas préparé.

    Lire la suite

  • Croyance

    Le don de convaincre, c'est la principale capacité nécessaire de l'homme politique.

    Se détacher de la foule de ses confrères, les convaincre de le suivre, voilà le parcours spontané et garanti du succès de celui qui est doué pour la gouvernance des foules. Un contexte favorable, une énergie interne, une volonté inébranlable, un milieu positif, une formation adaptée, un physique heureux, des rencontres chanceuses  sont toutes des conditions surabondantes mais nécessaires pour surmonter du lot.

    Ce n'est pas la première fois que nous sommes subjugués par une parole enveloppante, un regard profond "les yeux dans les yeux" beaucoup s'y sont laissés prendre.

    C'est le propre de l'élection présidentielle, faire sortir un homme, un seul du lot, le "meilleur d'entre nous" pour nous guider. Tous les ingrédients sont ici réunis, mais est-ce vraiment cela la politique?

    On s'y confronte déjà avec la nécessité de constituer une majorité de gouvernement, ici ce n'est plus le charisme qui compte mais les calculs, les alliances, les ralliements ou les trahisons.

     

     

    Lire la suite

  • Ça a marché

    C'est un lendemain d'élection étrange ce lundi férié pour cause d'anniversaire d'armistice de la guerre contre l'Allemagne. Nous avons une journée pour analyser, et mesurer les conséquences de l'élection du plus jeune président de la république après Napoléon III en 1848.

    Est-ce finalement ce qu'il faut retenir de cette période?

    La constitution de la Vème et ses institutions permettront elles au nouveau président de dérouler son programme, réaliser ses projets sans entraves? Signal complété par le renouveau "progressiste" et libéral semblable à celui qui débuta la II république qui pour poursuivre ses réformes libérales et capitalistiques, du passer au coup d'état et à l'Empire.   

     

    Lire la suite

  • Et finalement, si on allait voter dimanche.

    C'est la réflexion qui fut la plus entendue dans les réunions de famille ce week-end pascal.

    Car les raisons de l'abstention ne résistent pas à une analyse sérieuse dans la situation où se trouve la France.

    Peut-on se permettre une errance dans l'inconnu dans le contexte européen et mondial?

    Finalement je voterai pour un ....ON  et pas pour la ...N

     

     

    Lire la suite