UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A toute allure

Surprenante la polémique sur la limitation de vitesse.

Le gouvernement décide (mais n'est-ce pas demandé par "l'administration"?).

Comme toujours on nous impose une décision "d'ETAT" avec des motivations qui sont ce qu'elles sont, juste pour faire passer "la pilule". Car il y a belle lurette que le projet de réduire les vitesses sur les routes françaises est comme on dit "dans les tuyaux".

w P6251249.jpgw P6261318.jpg

Ayant eu l'occasion d'un voyage (en voiture diésel) à travers Suisse et Allemagne, j'ai remarqué que l'étagement des vitesses dans ces deux pays riverains est décalé depuis de nombreuses années par rapport aux nôtres. Les autoroutes allemandes tant prises en modèles sont limitées à 120 (sauf quelques rares portions sans limites) avec de fréquents passages à 100 ou 80 car les voies sont rarement sur deux files. Le reste du réseau en double sens sans séparation est plafonné à 80, donc norme générale, les ralentissements à 60 réguliers et le 20 fréquent en cœur de villes ou villages. Mais ce qui fait l'agrément de conduite dans ces pays c'est plutôt le strict respect des consignes: au panneau d'annonce de fin de zone à deux files, plus personne ne dépasse, pas de surprise d'un motard qui dépasse à droite en excès de vitesse. 

L'agrément en ville c'est le respect des piétons, des cyclistes, eux aussi respectent voitures et piétons quand ils sont dans leur élan, il ne viendrait à l'esprit d'aucun piéton à forcer la traversée à un feu vert. Ça fait partie du savoir vivre, c'est comme le stationnement des vélos un peu partout sur des emplacements qui ne nous ont jamais gênés malgré leur grand nombre, casques, batteries sont présents apparemment sans dommages. 

w P6251240.jpg

Alors revenir sur notre sol, et n'entendre que les polémiques au sujet de ces 80km/h en se faisant dépasser à plus de 130 sur autoroute, puis voir des membres du gouvernement défendre la nécessaire limite pour réduire la mortalité routière, ça m'a incité à m'exprimer ici, en comprenant bien que s'il avait été simplement dit que l'Allemagne ferait passer sa norme comme nouvelle norme qui s'appliquera à toute l'Europe (et au delà de l'UE) certains élus s'y seraient d'autant plus opposés.

De nombreux articles sont écrits sur le sujet, les journaux des fans automobiles y vont en général de leur critiques "d'experts": sur le coût du changement des panneaux, sur le mauvais entretien des routes, sur les zones dangereuses mal signalées, sur les infractions qui coûteront plus cher, sur la privatisation des contrôles de vitesse, même des chiffrages des économies de carburant ont été estimées. Sur ce simple principe pourquoi une diminution à 70 voire 60 n'aurait elle pas été plus efficace pour la diminution de gravité des accidents et de la consommation d'énergie? Cela devrait aussi favoriser la vente de voitures moins puissantes puisque devenues inutiles, enfin quand la norme sera généralisée aux autoroutes (120) et aux voies rapides (100), quant aux villes avec 20 et le stationnement dissuasif, autant pratiquer le vélo ou la trottinette. 

Enfin le passage à 80 est mis en place pour le début des vacances,  "à toute allure".

Écrire un commentaire

Optionnel