UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

PLUI encore en révision

Allégée ou non   la révision du PLUI du Val d'Europe semble une permanence.

Peut-on raisonnablement intéresser les habitants à leur territoire en modifiant ou corrigeant ce qui se planifie si mal?  On ne nous explique rien, ce n'est pas d'aujourd'hui que cette décision de révision est prise, puisque décidée alors même que la précédente n'est pas mise en application.

 

Pas encore de nouvelles du traitement des remarques, ni sur celles sur la "mise à disposition" pour une modification encore plus allégée sur Coupvray, que "la lettre d'information" en message de la mairie nous prévient de nouveau.

Dans notre vigilance nous rectifions ici le lien sur l'information du Val d'Europe, contenu dans la "News", bien que les documents ne soient pas encore disponibles sur le site. (L'enquête commence le 16 avril -- au début des congés scolaires). (modifié le 12/4)

Nous en profitons pour vous informer de la demande d'avis de Disney à la commission environnementale sur la nécessité d'étude d'impact pour l'installation de panneaux solaires dans le Parking visiteurs. Un lecteur nous prévient que l'avis n'est pas encore donné. Nous allons détailler, bien que situé à l'intérieur du "domaine Disney" ce parking est bien sur Coupvray, la mairie aurait-elle pu nous en informer, est-elle seulement au courant?.

L'objectif est probablement noble: celui de s'alimenter par une énergie renouvelable, (le dossier mentionne 160 000 m2 sur un total de 300 000 du parking) L'espace est actuellement éclairé en permanence, il est situé sur le lieu dit "les regards" ne devrions-nous pas le renommer alors "les miroirs". Car si on souligne l'intérêt pour la protection des carrosseries des voitures (et de la protection contre la chaleur) on ne nous dit rien sur la nuisance de l'éclairage actuel (dont une mesure d'extinction aurait aussi eu un intérêt écologique), ni sur l'effet des miroirs sur les oiseaux, un avis de la LPO est-il sollicité?  

 

 

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel