UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vert

On le sait depuis l'ouverture au public des studios de France Télévision pendant les journées du patrimoine, la speakerine de la météo est filmée sur un fond vert. Pourquoi? On nous a expliqué que le vert devenait invisible, qu'il permettait la sous-perposition des cartes numérisées, le trucage.
Les gestes vagues, à gauche, à droite, vers le nord, vers le sud, cette danse plus ou moins hésitante, souvent décalée par rapport au glissement des nuages ou des gouttes de pluie, sont le résultat de la superposition en supercherie.

La sécurité c'est un peu pareil, rouge je m'arrête, vert je passe.
Mieux rouge clignotant je stop sans réfléchir, c'est impératif c'est un danger imminent. C'est pourquoi les barrières des passages à niveau sont précédées d'un feu clignotant rouge.
Ca ne marche pourtant pas toujours, en matière de sécurité les experts parlent de sécurité positive et de sécurité négative. J'explique, si j'ai bien compris: négative= s'il y a danger j'allume le rouge, positive= s'il n'y a pas de risque je reste allumé vert.

Sur le tableau de contrôle d'une centrale nucléaire feu vert allumé c'est bon, feu vert éteint soit il y a une fuite, (ou une visite de Greenpeace) soit la lampe est grillée ou le courant en panne, l'alerte est lancée.
Autre exemple devant l'école le feu est rouge (ou clignotant orange) en permanence, les voitures doivent s'arrêter et alors le feu passe au vert s'il n'y a pas de piéton, cela se fait par une boucle dans le sol ou une caméra. Ainsi s'il y a danger le feu n'est plus vert, et s'il y a panne il n'est pas non plus allumé vert. 
Pour l'accident des Pyrénées-Orientales qui nous vient à l'esprit, les dernières informations signalent que la conductrice était sous tranquillisants et somnifères car surmenée et épuisée. En plus de son travail quotidien, afin d'améliorer ses revenus elle circulait le week-end pour un sous-traitant de son entreprise.
Cet été par manque de trajets TGV vers Chambéry, j'ai fait le test d'un départ par Ouibus. Partant de Paris-Bercy à 22H nous sommes arrivés en correspondance à Lyon vers 4h du matin, nous avons changé de bus puis sommes partis à 6h direction Turin via Chambéry où nous sommes descendus vers 10h.
A la correspondance à Perrache, discutant avec les chauffeurs qui attendaient les voyageurs, ils disaient presque tous, que si peu payés, ils faisaient ces circulations en complément de leurs trajets de jour pour des services communaux. Un trajet direct Bercy-Lyon avec une pause-arrêt de 20' en préparant l'embarquement à Bercy vers 20h, n'est-ce pas prendre un risque d'être très fatigué, est-ce cela la vie dans les bus Macron? Pris la veille du départ les billets n'étaient que de 40€ par personne.

 

L'urbanisme c'est aussi fatal pour le vert, il devient invisible, sur les cartes c'est presque la couleur cible des promoteurs ou des élus en même temps constructifs et constructeurs, prêts pour agir sinon agiter. C'est vert donc on peut faire des projets de modification du dernier PLU ou PLUI. Faire entrer des sous pour financer un projet, il suffit de gommer un espace un peu trop vert avec changement de zonage d'un espace N.

 

Le vert est une couleur maudite, invisible on vous dit, surtout en politique d'ailleurs.
Regardez les allemands, ceux qui furent verts avant tous les autres, ils suppriment leurs centrales nucléaires pour sauver la planète et rouvrent leurs mines de charbon qui produisent davantage de CO2, posent des panneaux solaires partout, bien qu'ils savent que leur rendement réel est au maximum de 10%, que l'électricité produite est sans grande valeur parce que pendant les meilleures heures il n'y a pratiquement pas d'acheteurs, et la fabrication des cellules en Chine est dévastatrice en composants et production de CO2.
Finalement avec le coût de la vie en hausse, la dégradation des paysages, les idéaux d'ouverture migratoire, les verts s'effacent pour laisser prendre leur place par les populaires nationalistes.

Alors vous croyez encore au vert?

 

 

Les commentaires sont fermés.