UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A vue de nez.

Pour une fin de juin, trois jours de météo océanique, tiède, grisonnante et humide. Un temps qui n'est pas de saison mais tolérable après les épisodes orageux et froids précédents.

Un temps que l'on peut ressentir "à vue de nez" à Coupvray, puisqu'effectivement une odeur s'insinue dans nos vies pendant ces trois jours, celle de décomposition organique de l'installation de compostage qui surplombe le village dans la zone des pendants au bord de Chalifert.

Quand la municipalité fait appel à la Fondation du Patrimoine pour l'aider à sauvegarder financièrement ce qu'il peut être de ses édifices sensibles, que la Fondation Givaudan assiste le musée Louis Braille pour créer un jardin des cinq sens dans l'ancien potager de la maison natale du génial enfant aveugle, elle n'explique pas que tout sera gâté par un nouveau patrimoine olfactif qu'elle ne sait combattre faute de le reconnaître.

_1011715.JPGDonc pour s'en convaincre il suffit de se diriger, particulièrement aujourd'hui jeudi 30 juin, sur la route de Chalifert, dans une zone délaissée, le long des voies TGV, là où pourtant existe une belle vue sur la vallée, et bien associer cette odeur particulière avec son origine: les tas de divers apports en cours de décomposition à l'air libre et sous le vent d'ouest qui rabat les odeurs sur le village.

Commentaires

  • Bonjour,
    QUESTION: Manquerait-il des bancs en bois sur la promenade du 26B?

  • Regardez les photos de l'album des couacs. Il y a l'image.

  • Un banc , celui près du canal a eu ses pieds coupés environ une semaine après la pose. D'autres bancs sont stockés aux services techniques, un posé dans le "circuit des 5 sens" de la maison Louis Braille. Il n'y a plus de respect du bien commun.

  • Cela justifie t'il pour autant une télésurveillance?

  • La télésurveillance, c'est pour protéger les entreprises de la zone de l'Aulnoye, peut-être promise aussi rue St Pierre avec ses magnifiques commerces. Mais pas en cas de chute dans l'un des bassins, ni ces bancs, ni les rendez-vous sur les parkings: musée LB, parc de l'harmonie, cimetière, ...

  • Beaucoup de mauvaises odeurs dues à la combustion de la compostière. Mais que dire de l'habitant qui fait du feu et surtout beaucoup de fumée tous les soirs à partir de 20 h depuis début juillet. Une immense fumée, dense, qui s'infiltre partout, même par les grilles d'aération des maisons. Dimanche soir, où il faisait si chaud et que les habitants pouvaient dormir fenêtre ouverte, il y a eu une fumée épaisse qui enveloppait tout Coupvray, jusqu'au canal et encore présente le lundi matin. Sans compter les goudrons qui se déposent partout ! Mais que fait la police municipale.... Sans tout restreindre, tout contrôler, et tout interdire, il faut trouver une juste mesure : il n'y a rien de comparable entre des habitants qui feront un petit feu de brindilles deux ou trois fois par an, sans trop de fumée, et un habitant qui intoxique tout un quartier tous les soirs d'été. Avec la compostière, les odeurs de m... près du canal, les algues qui fermentent sur le bassin du bas, on a un été vraiment puant !

  • Bonjour, merci pour votre vigilance. Quelques jours d'absence et ils se passe beaucoup de choses à Coupvray pendant nos vacances. Surprise pour la rentrée? Précisions dans le journal: des avertisseurs de vitesse, un sens unique inique, et plein de loisirs pour les hôtes du parc. Rien sur les odeurs ni les urbanisations, nous y reviendrons.

  • Petite précision: heureusement le compost n'est pas en combustion, mais logiquement en fermentation, s'il y avait prise de feu ce serait surement une cata pendant plusieurs semaines. Il n'empêche que des feux importants dans les propriétés devraient être verbalisés par la police communale, mais encore faudrait-il qu'elle circule en soirée.

  • Bonjour a tous,
    1er radar pedagogique dans le sens de la descente a cote de la maison du gardien entrée du chateau
    @+

  • Eh oui encore un radar !! cependant il aurait été mieux placé avant le passage piétons qui rentre au parc.
    Comme quoi les aménagements sont très suivis par l'équipe municipale.

  • Tout à fait d'accord avec vous.

  • Bonjour
    Certains conducteurs feront une fixette sur la lecture du radar, sans vraiment voir le ou les piétons débouchant du château, je crains forcément un choc piéton /voiture.

  • Le deuxième radar direction Lesche /Coupvray face au parking de l' école le prochain prévu rue d'Esbly, quel côté? ?@+

  • Bonnes observations sur ces "radars pédagogiques" probablement dans le sens d'arrivée dans Coupvray. Mais question sur les panneaux solaires, quand on s'aperçoit que le panneau 30, rue de Lesches quand on vient du pont n'est plus entretenu. Alors quel rôle dans les rond point?

Les commentaires sont fermés.