UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

RER A

Quel impact dans une amélioration de l'organisation de circulation des RER?

Nous sommes informés par le Val d'Europe, qui désormais signe VDE  Agglo, qu'une enquête publique est menée par la RATP et le STIF, sur des travaux derrière la gare de Chessy.

Qui est concerné?

Y a t'il un risque nouveau, du bruit à craindre? Les usagers seront probablement heureux d'apprendre que les résultats vers 2020 sur la fréquence des départs rendront la ligne plus attrayante. Mais sont 'ils vraiment les plus attendus, puisque le commissaire enquêteur ne sera présent en mairie de Coupvray, Chessy ou au siège de l'agglo que quelques après-midi de semaine.

La justification par cette enquête d'une dépense d'environ 113 millions d'euros, se comprend largement quand on est serré dans les rames, mais ce sont surtout les besoins nouveaux des futurs logements qui sont anticipés, peut-être aussi l'extension de la fréquentation touristique par les futurs clients de Villages Nature, qui auront comme objectif de visiter Paris. Mais d'ici 2022, mise en œuvre de la totalité du plan, et pendant les travaux que de perturbations à prévoir!

Pour ceux qui veulent en savoir plus, ce n'est pas le site du SAN qui vous renseignera le mieux mais celui de la RATP, où l'on peut prendre connaissance du dossier d'enquête. J'en retire cette observation (livre 3 sur l'étude d'impact - 10.2 description paysagère): "La création de Marne la Vallée, ville nouvelle, va radicalement métamorphoser le territoire de Seine-et-Marne. En effet, les paysages ruraux vont progressivement disparaître aux bénéfices de paysages urbains".IMG_20160610_104536.jpg

Début le 24 mai, fin le 24 juin.

Commentaires

  • A remarquer aussi que lors de la "concertation" en 2014, ne sont intervenus QUE 98 personnes! sur l'ensemble concerné (de Torcy à Coupvray) soit peut être 200 000 habitants. Et pour en majorité dire qu'ils seront contents d'avoir plus de trains aux heures de pointe, mais aussi que cet apport sur une ligne saturée dans son centre, règlera jamais le problème. Qu'en fait il y a déjà trop d'habitants sur cette ligne. Lu sur le résultat de la concertation dans le dossier en ligne sur le site RATP, mais difficile à décompresser.

Les commentaires sont fermés.