UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • De la crise à la guerre, le changement.

    La négation du danger, la négation de la dégradation des conditions d'existence ne pouvaient persister.

    Je ne pouvais rester plus longtemps silencieux, muet de stupeur et de questionnement, en réflexion devant les images et propos échangés sur les écrans et les réseaux. Un voyage en Bretagne qui m'a éloigné de mon clavier, ne peut servir longtemps d'alibi, le retour est dégrisant.

    C'était pourtant annoncé comme un jour béni, un vendredi 13, précisément choisi comme la journée de la gentillesse! Et maintenant une pensée pour les victimes, les tués, les blessés, parfois très gravement et les proches, les familles, les enfants ... Aussi les amis, les Français et tous les humains épris d'amour et de liberté.

    Lire la suite

  • Quelle campagne?

    Qui croirait que les prochaines élections auxquelles nous allons être appelés à participer sont les Régionales? Les 6 et 13 décembre nous aurons à choisir une liste de nos représentants dans les conseils régionaux.

    Lire la suite

  • Une comédie présidentielle

    ChameauDans le monde d'Avril 2013 j'avais aperçu une information cocasse. Je m'étais foulé d'un article sur le sujet ne pouvant cacher mon fou rire. Passant hier rue Daunou j'ai trouvé  l'affiche du théâtre qui présente la pièce tragi-comique que cette visite présidentielle au Mali a inspiré.

    Alors que l'actualité est tout autant dramatique, le chômage et l'économie, le réchauffement, les prélèvements en tous genres, les conflits, les plans Vigipirate ou anti-terroristes, nous avons toujours une démarche maladroite, trompeuse et soumise à critique et dérision, dans la continuité de cet épisode de 2013. Après l'image du visiteur casqué, nous avons la visite à Lucette. La victime de la visite d'une habitante ordinaire d'un appartement hlm, démontre l'organisation de la communication autour du président. Le bouquet fourni par la mairie, les chaises, les tasses à café, la présence de l'hôtesse sur la liste de soutien du maire socialiste, surement en contrepartie de l'obtention de cet appartement et donc son obligée.

    Qu'allons nous apprendre en fin de mois sur les obligations de la France vis à vis des pays qui se seront engagés dans une démarche à la gloire de François Hollande dans la 21ième Conférence sur le Climat?

    Aux communicants de la présidence, je peux conseiller une visite à organiser pour rencontrer les citoyens dans la vraie vie: celle que j'ai vécue hier après la coupure du RER A entre Opéra et Nation pendant plus d'une heure, c'est d'attendre sur le quai du RER à la gare de Fontenay-sous-Bois. (Suite à la découverte d'un "sac abandonné suspect", avec l'évacuation des quais, les messages de la RATP, pour rejoindre Chessy nous invitaient à prendre la ligne E vers Chelles et reprendre la ligne A à la station Fontenay).