UA-41151802-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Extinction des feux

Le 10 mars 2014 est un jour qui fera date dans les chaumières françaises. Le village de Coupvray est probablement particulièrement impacté par rappel de l'arrété inter-préfectoral du 25 mars 2013, qui nécessitait une pose, dans cette période où la tension internationale avec l'envoi de troupes aux frontières de l'Ukraine, était une menace pour notre économie.

Donc effectivement les feux de cheminée seront interdits au 1er janvier 2015 dans les foyers français. Entendons-nous bien, les feux de cheminées ont toujours été à éviter, le certificat de ramonage est là pour le rappeler. Ce qui sera désormais interdit c'est justement d'allumer du feu dans sa cheminée. Non pour favoriser le tout électrique, mais pour éviter que les foyers ouverts, ceux qui sont si sympathiques qui réchauffent plus les cœurs et les âmes que les membres, lorsqu'ils émettent leurs belles flammes mais de combustion imparfaite, n'envoient dans l'atmosphère trop de particules fines de poussière et carbone.

On l'a compris, il n'y a pas de petite pollution, comme il est difficile de baisser les ventes de véhicules diesel, autant commencer par le chauffage au bois, goutte d'eau qui a dû faire grimper le pic de pollution de la semaine dernière.

On l'a compris, il faut faire fonctionner les usines de fabricants d'inserts et autres poêles à pellet, aux normes écologiques. Dans ces temps de rigueur sur les matières premières énergétiques, où le bois représente une matière renouvelable et non fossile, est-ce un bon signal? Connaissant aussi l'avance des Allemands dans la technique du pellet et de leur industrie chaudronnière, nous sommes sûrs en s'équipant "à la norme" d'accélérer la hausse des importations, et baisser encore la balance commerciale vers ce pays.

Dans le même ordre d'idée, pourquoi ne pas interdire les barbecues et surtout pourquoi laisser à l'air libre le broyage du bois et la fermentation du compost qui déversent leurs matières fines dans le vent d'ouest?

Il sagit de remplacer toutes les cheminées ouvertes, par des inserts ou un poêles performants "Flamme Verte 5 étoiles". Ce label limite les pollutions à 125 mg/Nm3 de poussières et 0,3% de CO. Ou de ne plus les utiliser!

Commentaires

  • Faire comme l'Allemagne, supprimer le nucléaire au profit de centrales à Charbons et fuel ;-))))

Les commentaires sont fermés.